Extension Factory Builder
28/07/2009 à 14:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Gill Marcus, une femme de caractère à la Banque centrale Gill Marcus, une femme de caractère à la Banque centrale © DR

La South African Reserve Bank aura à sa tête une femme, blanche, pilier de l’anc.Gill Marcus succédera le 9 novembre à Tito Mboweni, qui aura piloté l’institution dix ans durant. Continuité ou rupture ?

Tito Mboweni, gouverneur de la Banque centrale sud-africaine (South African Reserve Bank) dont le mandat expire le 7 août prochain, ne rempilera pas pour un troisième round de cinq ans. L’annonce a été faite le 19 juillet par le président Jacob Zuma, et c’est Gill Marcus, 59 ans, qui remplacera Mboweni, considéré – avec Trevor Manuel, l’ex-ministre des Finances – comme l’un des artisans de la stabilité économique de la première puissance du continent. Femme, blanche et militante de l’ANC depuis près de quarante ans, Gill Marcus est loin d’être une inconnue. Aujourd’hui présidente de l’Absa, l’une des quatre grandes banques commerciales du pays, elle a été la première femme vice-gouverneur de la Banque centrale au tournant des années 2000, lors du premier mandat de Mboweni, dont elle fut de facto la numéro deux durant cinq ans.

Si la nomination de Gill Marcus a été plutôt bien accueillie, saluée à la fois par les principales forces syndicales et les marchés financiers, les interrogations demeurent quant aux raisons du départ de son prédécesseur, annoncé à moins d’un mois de la fin de son mandat. Le gouvernement aurait-il cédé aux pressions des syndicats, dont le tout-puissant Cosatu, qui réclamaient sa tête, lui reprochant sa politique de taux d’intérêt élevés et l’accusant d’être responsable de la hausse des prix des denrées alimentaires ? On le murmure en coulisses, malgré les démentis officiels.

Tito Mboweni, pourtant sollicité par le chef de l’État pour un troisième mandat au même poste, aurait décliné la proposition, prétextant l’envie de se consacrer davantage « à d’autres centres d’intérêt », dixit Zuma, dont… la pêche, a indiqué quant à lui l’intéressé. Qui a qualifié la nomination de Gill Marcus de « très bon choix », ajoutant : « elle fera de l’excellent travail ». Pourtant, leur collaboration à la tête de la South African Reserve Bank avait donné lieu à quelques différends entre ces deux fortes têtes.

Gill Marcus va-t-elle pour autant changer de politique monétaire et laisser tomber le sacro-saint principe de Mboweni de maîtrise de l’inflation ? Pas sûr que les syndicats voient leurs vœux exaucés. Non plus que la gauche, qui souhaite elle aussi une politique monétaire plus souple, qui puisse stimuler la croissance et la création d’emplois. Car il y a peu de chances qu’interviennent des changements majeurs. « Je suivrai les traces de M. Mboweni », a ainsi déclaré Gill Marcus au moment de sa nomination. Une continuité confirmée également par Jacob Zuma lui-même, dans sa déclaration du 19 juillet : « Nous sommes tous d’accord sur le fait que nos politiques nous ont aidés à atténuer l’impact de la crise sur le pays. » Les économistes créditent d’ailleurs Gill Marcus d’avoir permis aux banques sud-africaines d’éviter le pire de la crise, grâce à la réglementation des changes qu’elle a supervisée lorsqu’elle était vice-gouverneur de la Banque centrale. 

Une bouffée d’air frais

Zwelinzima Vavi, secrétaire général du Cosatu, allié du gouvernement, qui avait qualifié la nomination de Gill Marcus de « bouffée d’air frais », risque donc d’être déçu. Du moins dans un premier temps. Car les décisions prises par Gill Marcus, tant dans le cadre de ses responsabilités publiques que dans le secteur privé, ont rarement fait l’objet d’attaques virulentes.

Pour une passation de pouvoir tout en transition, Tito Mboweni continuera de diriger la Banque centrale jusqu’au 9 novembre, épaulé en octobre par Gill Marcus, qui le rejoindra en tant que « conseiller spécial », un mois avant sa prise de fonctions officielle. Elle sera alors un acteur clé de la relance d’un pays touché par la crise : la croissance du PIB est prévue entre -1,5 % et 1 % en 2009. Il lui faudra traduire très vite en résultats l’important capital confiance dont elle dispose aujourd’hui.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le m�me sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Bio express : Gill Marcus

Article pr�c�dent :
Polémiques autour de Bénin Télécoms

Afrique du sud

Afrique du Sud : la péninsule du Cap ravagée par un vaste incendie

Afrique du Sud : la péninsule du Cap ravagée par un vaste incendie

Des feux de brousse ravageaient mercredi, pour la quatrième journée consécutive, la péninsule du Cap, l'un des sites les plus touristiques d'Afrique du Sud.[...]

"Spy Cables" : les taupes sud-africaines pas au top

La fuite de centaines de câbles confirme le rôle central de l'Afrique du Sud dans le grand jeu du renseignement mondial. Mais aussi une certaine porosité de ses services secrets...[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine "Forbes" a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en[...]

Terrorisme : l'étonnante histoire du premier Sud-Africain à avoir rejoint Daesh

Un jeune Sud-Africain, se présentant sous le nom d’Abu Hurayra Al-ifriki, assure avoir rejoint les rangs de l’État islamique en Syrie. Une information qui n’a pas encore été[...]

Lesotho : élections législatives anticipées sous haute tension

Les habitants du Lesotho sont appelés aux urnes samedi pour des législatives anticipées censées rebattre les cartes après une tentative de coup d'État militaire en août 2014.[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

Afrique du Sud : au moins sept "non-Blancs" dans la sélection du Mondial de rugby

La fédération sud-africaine de rugby a annoncé un plan de transformation stratégique. Objectif : intégrer davantage les Noirs dans les équipes du sport national. Lors du Mondial 2015, les[...]

Attention : dangers

J'ai la curieuse et désagréable impression que notre pauvre monde ressemble en ce moment à un avion sans pilote, alors qu'il est entré dans une zone de turbulences. Comment ne pas en être[...]

André Brink, conscience éclairée

De Cherchell (Algérie) à Vrede (Afrique du Sud), les lettres du continent sont en deuil. À quelques heures d'intervalle, en ce début février, deux des plus grands auteurs africains sont[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2533p103.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2533p103.xml0 from 172.16.0.100