Extension Factory Builder
30/06/2009 à 11:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Démographie forte, exode rural et urbanisation anarchique…, le tout concentré sur l’étroite bande côtière au nord du pays, ont poussé l’Algérie à relancer quatre projets majeurs de villes nouvelles, dans le cadre du Schéma national du territoire, dit Snat 2025. Toutes sont censées être achevées au plus tard d’ici à quinze ans. Sidi Abdallah, à 30 km à l’ouest d’Alger, est destiné à désengorger la capitale, en accueillant 200 000 habitants sur 7 000 ha de collines. Sa vocation : être un pôle d’excellence dans les technologies de l’information et de la communication, grâce à un cyberparc prévu pour 2013. En 2009, deux chantiers ont été lancés : en mai, le groupement algérien formé par Cosider sous le nom de Gracos a entamé celui du périphérique au nord de la ville. Les travaux de viabilisation, confiés au coréen Keangnam, ont commencé en janvier.

Dans la même wilaya que Sidi Abdallah, mais de taille plus modeste, Bouinan, dédiée aux loisirs et aux sports, coûterait jusque 3,2 milliards de dollars. En mai 2009, le sud-coréen Daewoo s’est vu confier la conception et les travaux de viabilisation, un investissement de plus de 465 millions d’euros. Sud-Coréen lui aussi, un consortium de cinq entreprises chapeauté par Korean Land Corporation (KLC) avait remporté le contrat de construction en 2007.

Plus au sud, sur les Hauts Plateaux, Boughzoul se situe à 270 km d’Alger. Imaginée dès les années 1970 sur le modèle de Brasília, nouvelle capitale du Brésil, Boughzoul a vocation à attirer, sur 4 650 ha, 3 millions de personnes des zones côtières du Nord, et à devenir un pôle d’activités et de recherche du tertiaire supérieur. Daewoo, encore lui, a décroché en 2008 le contrat de viabilisation du site. Montant : 650 millions de dollars.

Cas à part, la ville nouvelle de Hassi Messaoud, au nord-est du Sahara, dépend du ministère des Mines et de l’Énergie, tandis que les trois autres projets sont pilotés par le ministère de l’Aménagement du territoire et du Tourisme. Destinée à éloigner les zones d’habitation de l’épicentre d’exploitation pétrolière où s’est bâtie la ville actuelle, Hassi Messaoud II abritera 80 000 personnes en 2017. Son coût ? 6 milliards de dollars. D’ici à quelques jours devrait être dévoilé le lauréat de l’appel d’offres relatif à l’étude et à l’engineering de la future agglomération. Cinq candidats sont en lice, dont le moins-disant, Urbaco-CNIC-GIC, est algéro-tunisien.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Algérie

Algérie : l'autoroute sans fin

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie (17 septembre-1er octobre) d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Algérie : Rafik Khalifa, après la gloire, les déboires

Pour l'ex-golden boy, déjà condamné à la réclusion à perpétuité en Algérie, les ennuis continuent. Il vient d'écoper de cinq ans de prison en France.[...]

Infographie : l'assassinat des moines de Tibhirine vu selon les différents protagonistes

Deux juges d'instruction français sont actuellement en Algérie pour autopsier les têtes des moines de Tibhirine. En attendant les résultats de leur enquête, "Jeune Afrique" vous propose[...]

Algérie : Abdelmalek Sellal annonce une réunion interministérielle sur les revendications policières

Après un bras-de-fer de plusieurs heures mercredi, le premier ministre Abdelmalek Sellal a finalement reçu une délégation de policiers protestataires. Il a annoncé la tenue d'une réunion[...]

CAN 2015: l'Algérie et le Cap-Vert ont leur billet pour le Maroc

La quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015 a eu lieu mercredi. En voici les résultats.[...]

Algérie : les crânes des moines de Tibhirine exhumés en présence du juge Trévidic

Le juge antiterroriste français Marc Trévidic a assisté mardi au sud d'Alger à l'exhumation des restes des crânes des sept moines de Tibhirine assassinés en 1996.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers