Extension Factory Builder
24/06/2009 à 12:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Toyota Yaris, Kia Picanto et autres Chery QQ représentent déjà 5% du marché Les Toyota Yaris, Kia Picanto et autres Chery QQ représentent déjà 5% du marché © DR

Entrées à faible vitesse sur le marché il y a quelques années, les automobiles à bas prix s’imposent dans les rues de la capitale sénégalaise.

Il y a quatre ans, lorsqu’elle est arrivée à Dakar, la minuscule Chery QQ faisait sourire. Avec ses quarante centimètres de moins qu’une Peugeot 206, elle n’inspirait pas confiance. Aujourd’hui, la très, très petite voiture chinoise aux couleurs gaies se lance sans complexes à l’assaut des routes sénégalaises. « Nous écoulons jusqu’à 15 véhicules par mois, et les ventes au cours des deux dernières années ont progressé de 300 % », indique un commercial d’Espace Auto, une concession appartenant au groupe CCBM, dirigé par l’homme d’affaires sénégalais Serigne Mboup.

Les campagnes de publicité régulières ont porté leurs fruits. Mais, surtout, la QQ, qui est la moins chère (vendue à partir de 4,5 millions de F CFA, soit 6 800 euros), est venue répondre, avec les Suzuki Alto, les Toyota Yaris ou encore les Kia Picanto, à une demande de plus en plus forte. De nos jours, tout le monde ou presque considère la voiture non plus comme un luxe, mais comme une nécessité. Au Sénégal, où il se vend environ 6 000 nouveaux véhicules par an, il était quasiment impossible d’acquérir un véhicule neuf à moins de 10 millions de F CFA il y a à peine cinq ans. Les acheteurs se ruaient sur les voitures d’occasion importées de Belgique et de France surtout, et vendues dans l’informel. Puis la décision gouvernementale de 2003 d’interdire l’importation des voitures de plus de cinq ans d’âge a commencé à produire ses effets. Les prix des « seconde main » ont grimpé.

C’est dans ce contexte favorable que les modèles à moins de 8 millions de F CFA ont fait leur apparition dans le sillage de la Chery QQ. En quatre ans, les petites low cost représentent déjà près de 5 % du marché. Elles ne devraient pas s’arrêter en si bon chemin grâce à l’essor du crédit automobile, qui permet aux faibles revenus d’acquérir un véhicule. Les acheteurs peuvent bénéficier d’un prêt sans apport et étaler le remboursement sur soixante mois à des taux d’environ 7 %. « En 2008, sur deux campagnes avec des concessionnaires, nous avons eu un volume de crédit de 1,5 milliard de F CFA et 80 % des demandes ont été acceptées », indique un cadre d’une banque préférant ne pas être cité.

 

Des berlines moins chères

Si les véhicules à faible prix ne font pas encore vivre les concessionnaires, ils soutiennent le marché et laissent espérer des marges futures plus importantes. « Les banques peuvent prendre les décisions de crédit en vingt-quatre heures, ce qui évite que le client ne se décourage. Les conditions de développement du marché automobile sont meilleures », note Hermann Kla, le responsable marketing de la Sénégalaise de l’automobile. La Chery QQ et ses consœurs contribuent ainsi à changer les mentalités. « L’émergence de l’offre de crédit bancaire habitue le consommateur à aller vers des véhicules neufs », indique Claude Sartini, le président-directeur général de CFAO Motors Sénégal.

Avec un habitacle plus grand, plus commode, un minimum d’options (climatisation, vitres électriques…), des berlines familiales à moins de 8 millions de F CFA arrivent sur le marché soutenues par d’incontournables campagnes publicitaires. Vendues au-delà de 16 millions de F CFA, les stars actuelles des routes sénégalaises, les 4x4 Toyota ou Mitsubishi, sont-elles passées de mode ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le m�me sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
A l'heure des grandes manoeuvres

Article pr�c�dent :
Des commandes venues du sud

Sénégal

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Le souverain marocain, Mohammed VI, quittera le Sénégal vendredi, après avoir signé de nombreux accords économiques.[...]

Le procès Habré, un tournant dans la justice africaine et la lutte contre l'impunité

Avocate au barreau du Tchad, présidente de l’Association tchadienne pour la promotion et la défense des droits de l’Homme (ATPDH) et récipiendaire du Right Livelihood Award en 2011, Jacqueline[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Le Sénégalais Macky Sall élu nouveau président en exercice de la Cedeao

Macky Sall, le chef de l'État sénégalais, a été élu mardi nouveau président en exercice de la Cedeao pour un an, à l'issue du 47e sommet de l'organisation ouest-africaine[...]

Le roi du Maroc entame ce mercredi au Sénégal une nouvelle tournée africaine

Mohammed VI se rend ce mercredi au Sénégal. Son périple l'emmènera ensuite en Côte d'Ivoire, au Gabon et en Guinée-Bissau. Il s'agit de la troisième tournée africaine du roi[...]

Le procès d'Hissène Habré s'ouvrira le 20 juillet à Dakar

L'ex-président tchadien a été arrêté le 30 juin 2013 à Dakar, puis inculpé le 2 juillet 2013 par le tribunal spécial. [...]

Cairn Energy prévoit un milliard de barils de pétrole au Sénégal

Cairn Energy a dévoilé son programme d'exploration au Sénégal pour les trois années à venir. Selon ses estimations, les réserves de pétrole contenues dans ses blocs au large[...]

Sénégal : Khalifa, l'autre Sall qui entretient le mystère

"Dieu seul le sait..." C'est la réponse que le maire de Dakar, Khalifa Sall, a l'habitude d'adresser à ceux qui l'interpellent sur ses intentions concernant la prochaine présidentielle.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers