Extension Factory Builder
15/06/2009 à 15:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Du 10 au 11 juin, Kinshasa a abrité les travaux d’un atelier national, qui a approuvé le Cadre stratégique de mise en œuvre de la décentralisation, prévue par la Constitution de 2006. Organisée par le ministère de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire, cette rencontre a permis l’adoption d’une « feuille de route nationale ». Les actions à mener s’étalent sur une période de dix ans (2009-2019). Avant cette réunion, Antipas Mbusa Nyamwisi, le ministre de tutelle, avait sillonné le pays pour expliquer le sens de ce projet.

 

 

 

Quels financements ?

L’atelier a été l’occasion d’entériner la nouvelle configuration administrative du pays. Le nombre des provinces passe de onze à vingt-six. Ainsi, le Katanga est désormais divisé en quatre entités : Haut-Katanga, Haut-Lomami, Tanganyika et Lualaba. La province Orientale disparaît au profit de l’Ituri, du Haut-Uele, du Bas-Uele et de la Tshopo. Il en est de même de l’Équateur, auquel s’ajoutent le Nord-Ubangi, le Sud-Ubangi, la Mongala et la Tshuapa. Le Mai-Ndombe, le Kwilu et le Kwango remplacent le Bandundu. Au centre, le Kasaï occidental est divisé en deux et le Kasaï oriental en trois.

Seules provinces à n’avoir pas bougé : Kinshasa, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Maniema et le Bas-Congo, qui s’appellera désormais « Kongo central ». Les nouvelles entités sont, en réalité, d’anciens districts. Le facteur tribal ou ethnique a-t-il joué dans ce découpage ? « Non, répond un cadre du ministère de la Décentralisation. Même s’il est vrai que certaines populations préféreraient être rattachées à telle province plutôt qu’à telle autre. C’est un autre débat. »

Reste une inconnue de taille : comment les nouvelles provinces, dont beaucoup ne disposent pas de ressources naturelles, vont-elles pouvoir fonctionner ? Pourront-elles compter sur la solidarité nationale, ou bien sur les 40 % des recettes que l’État doit, selon la Constitution, leur transférer ? C’est déjà un point de friction entre les onze provinces actuelles – qui ne voient rien venir – et le gouvernement…

La solution viendra peut-être de cette suggestion des participants à la réunion des 10 et 11 juin : créer, en faveur des entités décentralisées et des entrepreneurs locaux, un fonds de subvention et un système d’emprunt public permettant d’accéder au crédit au lieu d’attendre la rétrocession des 40 %.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Samraoui fait machine arrière

Article précédent :
Ces chiffres qui parlent

RD Congo

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui s’affro[...]

RD Congo : la production d'or pourrait tripler en 2014

 La RD Congo pourrait produire 18 tonnes d'or cette année, selon Martin Kabwelulu, le ministre des Mines du pays d'Afrique centrale. C'est trois fois le volume produit l'an dernier.[...]

RDC : retour à Kinshasa du proche de Bemba, Fidèle Babala

Libéré mardi par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de subornation de témoins, le secrétaire général adjoint du Mouvement de libération du Congo[...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

RDC : deux jeunes tués dans une manifestation contre la Monusco dans l'Est

Les protestations contre la Monusco ont fait deux morts et un blessé par balle mardi, dans l'est de la RDC, a annoncé mercredi une fédération d'association.[...]

RDC : "Vieux Ebola", le nouveau surnom de Koffi Olomidé ne passe pas

Le chanteur congolais (RDC) Koffi Olomidé, 58 ans, été arrêté mardi à Kinshasa pour avoir accroché dans la rue des banderoles annonçant le concert de "Vieux [...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

 Le premier Global Africa Investment Summit à Londres a été nettement dominé par la présence des pays anglophones. Rare exception, la RD Congo a présenté plusieurs projets[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers