Extension Factory Builder
15/06/2009 à 15:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Du 10 au 11 juin, Kinshasa a abrité les travaux d’un atelier national, qui a approuvé le Cadre stratégique de mise en œuvre de la décentralisation, prévue par la Constitution de 2006. Organisée par le ministère de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire, cette rencontre a permis l’adoption d’une « feuille de route nationale ». Les actions à mener s’étalent sur une période de dix ans (2009-2019). Avant cette réunion, Antipas Mbusa Nyamwisi, le ministre de tutelle, avait sillonné le pays pour expliquer le sens de ce projet.

 

 

 

Quels financements ?

L’atelier a été l’occasion d’entériner la nouvelle configuration administrative du pays. Le nombre des provinces passe de onze à vingt-six. Ainsi, le Katanga est désormais divisé en quatre entités : Haut-Katanga, Haut-Lomami, Tanganyika et Lualaba. La province Orientale disparaît au profit de l’Ituri, du Haut-Uele, du Bas-Uele et de la Tshopo. Il en est de même de l’Équateur, auquel s’ajoutent le Nord-Ubangi, le Sud-Ubangi, la Mongala et la Tshuapa. Le Mai-Ndombe, le Kwilu et le Kwango remplacent le Bandundu. Au centre, le Kasaï occidental est divisé en deux et le Kasaï oriental en trois.

Seules provinces à n’avoir pas bougé : Kinshasa, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Maniema et le Bas-Congo, qui s’appellera désormais « Kongo central ». Les nouvelles entités sont, en réalité, d’anciens districts. Le facteur tribal ou ethnique a-t-il joué dans ce découpage ? « Non, répond un cadre du ministère de la Décentralisation. Même s’il est vrai que certaines populations préféreraient être rattachées à telle province plutôt qu’à telle autre. C’est un autre débat. »

Reste une inconnue de taille : comment les nouvelles provinces, dont beaucoup ne disposent pas de ressources naturelles, vont-elles pouvoir fonctionner ? Pourront-elles compter sur la solidarité nationale, ou bien sur les 40 % des recettes que l’État doit, selon la Constitution, leur transférer ? C’est déjà un point de friction entre les onze provinces actuelles – qui ne voient rien venir – et le gouvernement…

La solution viendra peut-être de cette suggestion des participants à la réunion des 10 et 11 juin : créer, en faveur des entités décentralisées et des entrepreneurs locaux, un fonds de subvention et un système d’emprunt public permettant d’accéder au crédit au lieu d’attendre la rétrocession des 40 %.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Samraoui fait machine arrière

Article pr�c�dent :
Ces chiffres qui parlent

RD Congo

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

Le territoire de Beni, région de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a été une nouvelle fois le théâtre de tueries à l'arme blanche, dans la nuit de jeudi &agra[...]

RDC : enlèvement de trois membres de la Monusco dans le Nord-Kivu

Deux Congolais et un Zimbabwéen, membres de l'unité de la Monusco chargée du déminage et de la neutralisation des munitions non explosées, ont été enlevés jeudi au[...]

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Les autorités du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, ont confirmé jeudi l’"infiltration" depuis dimanche de troupes rwandaises sur le territoire congolais. Mais il ne s'agirait que de[...]

RDC - Angola : ça plane pour Kabila et Dos Santos

Longtemps tendues, les relations entre la RDC et l'Angola connaissent une embellie. La preuve, les vols ont repris jeudi entre les deux pays.[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

RDC : le gouverneur du Nord-Kivu dénonce une incursion rwandaise à 120 km au nord de Goma

Les autorités congolaises ont confirmé mercredi l'incursion de militaires rwandais en RDC, dans le Nord-Kivu, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n'a toutefois pas été[...]

RDC : polémique, loi coloniale et fosses communes

La découverte d'une fosse commune à Maluku suscite l'émoi et un débat sur les modalités d'inhumation des cadavres non réclamés par leur famille. Surprise : c'est une loi[...]

Centrafrique : fin de cavale à Kinshasa pour Vomitiadé, l'ancien ministre du Tourisme

Condamné le 8 avril à deux ans de prison ferme pour viol sur mineure, l'ex-ministre centrafricain du Tourisme, Romaric Vomitiadé, est aujourd'hui en garde à vue à Kinshasa après[...]

RDC - Affaire Chebeya : reprise du procès en appel après deux ans d'interruption

Le procès en appel des assassins présumés du président de l'ONG congolaise la Voix des sans voix (VSV), Floribert Chebeya, et de son chauffeur, Fidèle Bazana, a repris mardi. La Haute Cour de[...]

RDC - José Makila : "On ne peut pas entasser des Congolais comme des rats dans une fosse commune"

Plus de 50 députés de l'opposition ont déposé dimanche une motion de défiance contre Évariste Boshab, vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur. Selon eux, sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2527p014.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2527p014.xml1 from 172.16.0.100