Extension Factory Builder
28/04/2009 à 14:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Au cours des dernières années, plusieurs écrivains sénégalais contemporains ont fait leur entrée dans les salles de classe, du primaire à l’université. Les poètes Amadou Lamine Sall et Nafissatou Dia Diouf, le dramaturge Marouba Fall, le romancier Abasse Dione ou encore le nouvelliste Louis Camara. 
Mais ils n’ont pas pour autant ravi la vedette aux « classiques africains » que sont devenus la Sénégalaise Mariama Bâ (Une si longue lettre, 1979), le Guinéen Camara Laye (L’Enfant noir, 1953), l’Ivoirien Ahmadou Kourouma (Les Soleils des indépendances, 1968) ou le Malien Amadou Hampâté Bâ (L’Étrange Destin de Wangrin, 1973) pour ne citer que ceux-là. 
« Ils sont incontournables, mais depuis les années 1990, nous avons introduit dans les programmes plusieurs nouveaux auteurs qui se sont illustrés dans différents genres littéraires », explique Andrée-Marie Diagne, la présidente de la Commission nationale de français, chargée des réformes. « C’est pour accompagner le développement d’une nouvelle approche pédagogique basée sur le genre et non plus sur la thématique », ajoute-t-elle non sans rappeler que l’introduction des auteurs africains au Sénégal remonte aux années 1970. 
« En 1972, il y a eu à Antananarivo (Madagascar), à l’initiative d’organisations régionales, une réunion des professionnels de l’éducation pour discuter de la création de programmes scolaires interafricains, rappelle-t-elle. Puis, en 1974, le président Léopold Sédar Senghor, estimant que la littérature africaine n’occupait pas la place qu’elle méritait, a créé la Commission nationale de français, qui a introduit un plus grand nombre d’ouvrages littéraires du continent et soutenu l’élaboration de supports pédagogiques comme les livres de lecture comprenant des textes africains, mais aussi européens. »
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Président symbolique

Article précédent :
Haro sur la corruption !

AUTRES

Nigeria : le premier parti d'opposition accuse le pouvoir d'avoir fait saccager ses bureaux à Lagos

Nigeria : le premier parti d'opposition accuse le pouvoir d'avoir fait saccager ses bureaux à Lagos

Le principal parti d'opposition du Nigeria a accusé dimanche le pouvoir d'avoir fait saccager ses bureaux à Lagos par des agents de sécurité, à quelques mois d'une présidentielle à[...]

La reconnaissance d'un État palestinien par la France serait une grave erreur, selon Netanyahou

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a affirmé dimanche à des journalistes que la reconnaissance d'un État palestinien par la France serait une grave erreur, alors que le Parlement fran&cce[...]

Niger : Mahamadou Issoufou "optimiste" quant à la libération de Serge Lazarevic, dernier otage français

Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, s'est déclaré dimanche "optimiste" quant à la libération prochaine de Serge Lazarevic, à la veille du 3e anniversaire de l'enl&e[...]

Tunisie : faible participation à la présidentielle

À la mi-journée, le taux de participation à la présidentielle tunisienne était de 11,85 %. Un faible intérêt de la population pour le scrutin, qui ne lui enlève pas son caract[...]

Afrique du Sud : Pistorius a eu un traitement de faveur pour son anniversaire en prison

Oscar Pistorius, condamné en octobre à cinq ans de prison pour avoir tué sa petite amie, a bénéficié d'un traitement de faveur en recevant une longue visite de son frère et de sa s&[...]

Égypte : Sissi prêt à envoyer des forces pour aider un Etat palestinien

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s'est déclaré prêt à envoyer ultérieurement des forces dans un futur Etat palestinien pour l'aider à se stabiliser, en accord avec [...]

Nigeria : Boko Haram tue 48 vendeurs de poissons

Les islamistes nigérians du groupe armé Boko Haram ont tué 48 vendeurs de poissons dans le nord-est du pays, au bord du lac Tchad, a annoncé dimanche le responsable de leur association.[...]

Togo : le chef de l'opposition réclame des réformes au président Gnassingbé

Le chef de file de l'opposition togolaise Jean Pierre Fabre a invité samedi le président Faure Gnassingbé à procéder à des réformes politiques avant la présidentielle de 2015[...]

Manuel Valls au Niger pour la lutte anti-terroriste et les mines d'Areva

Le Premier ministre français Manuel Valls est arrivé dimanche matin à Niamey, pour une visite consacrée à la lutte anti-terroriste et aux mines d'uranium exploitées par Areva au Niger.[...]

Burkina : les négociations s'éternisent, l'annonce du gouvernement reportée

L'annonce d'un gouvernement de transition au Burkina Faso, dont la composition est un test majeur sur le rapport de forces entre le président Michel Kafando et son Premier ministre, le lieutenant-colonel Isaac Zida, est rep[...]

Tunisie : ouverture des bureaux de vote pour une présidentielle historique

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes dimanche en Tunisie pour la première présidentielle libre de son histoire, près de quatre ans après la révolution de janvier 2011 qui lança le P[...]

Madagascar : apparition de la peste et mobilisation de l'OMS

L'OMS a annoncé l'apparition de cas de peste à Madagascar et mis en garde contre le danger qu'elle se développe rapidement dans la capitale Antananarivo.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers