Extension Factory Builder
28/04/2009 à 14:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Au cours des dernières années, plusieurs écrivains sénégalais contemporains ont fait leur entrée dans les salles de classe, du primaire à l’université. Les poètes Amadou Lamine Sall et Nafissatou Dia Diouf, le dramaturge Marouba Fall, le romancier Abasse Dione ou encore le nouvelliste Louis Camara. 
Mais ils n’ont pas pour autant ravi la vedette aux « classiques africains » que sont devenus la Sénégalaise Mariama Bâ (Une si longue lettre, 1979), le Guinéen Camara Laye (L’Enfant noir, 1953), l’Ivoirien Ahmadou Kourouma (Les Soleils des indépendances, 1968) ou le Malien Amadou Hampâté Bâ (L’Étrange Destin de Wangrin, 1973) pour ne citer que ceux-là. 
« Ils sont incontournables, mais depuis les années 1990, nous avons introduit dans les programmes plusieurs nouveaux auteurs qui se sont illustrés dans différents genres littéraires », explique Andrée-Marie Diagne, la présidente de la Commission nationale de français, chargée des réformes. « C’est pour accompagner le développement d’une nouvelle approche pédagogique basée sur le genre et non plus sur la thématique », ajoute-t-elle non sans rappeler que l’introduction des auteurs africains au Sénégal remonte aux années 1970. 
« En 1972, il y a eu à Antananarivo (Madagascar), à l’initiative d’organisations régionales, une réunion des professionnels de l’éducation pour discuter de la création de programmes scolaires interafricains, rappelle-t-elle. Puis, en 1974, le président Léopold Sédar Senghor, estimant que la littérature africaine n’occupait pas la place qu’elle méritait, a créé la Commission nationale de français, qui a introduit un plus grand nombre d’ouvrages littéraires du continent et soutenu l’élaboration de supports pédagogiques comme les livres de lecture comprenant des textes africains, mais aussi européens. »
Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Président symbolique

Article pr�c�dent :
Haro sur la corruption !

AUTRES

Rwanda - France : Kagamé en visite éclair à Paris

Rwanda - France : Kagamé en visite éclair à Paris

Le président rwandais a effectué une visite au siège parisien de l’Unesco, ce vendredi 27 février. Aucune rencontre avec des officiels français n’était cependant au programme.[...]

Côte d'Ivoire - KKB : "Il y a dorénavant un PDCI-RDA et un PDCI-RDR"

Les tensions au sein du PDCI au sujet de la présidentielle de 2015 s'aggravent de jour en jour. Interview de Kouadio Konan Bertin (KKB), un des quatre frondeurs qui rejettent "l'Appel de Daoukro" de Henri Konan B&[...]

Retour en 5 dates sur la vie d'Earl Lloyd, légende du basket et premier joueur noir de NBA

Earl Lloyd, surnommé "The Big Cat", est décédé le 24 février à l'âge de 86 ans. Retour en cinq dates sur la carrière d'une des légendes du basket amér[...]

Rwanda : dix ans de prison pour Kizito Mihigo, jugé coupable de conspiration contre le gouvernement

Le chanteur Kizito Mihigo a été condamné vendredi à dix ans de prison à Kigali. Il a été reconnu coupable de conspiration contre le gouvernement rwandais.[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines &agr[...]

Terrorisme : l'étonnante histoire du premier Sud-Africain à avoir rejoint Daesh

Un jeune Sud-Africain, se présentant sous le nom d’Abu Hurayra Al-ifriki, assure avoir rejoint les rangs de l’État islamique en Syrie. Une information qui n’a pas encore été confirm&ea[...]

Cinéma : rétropédalage du Fespaco qui maintient "Timbuktu" en compétition officielle

Après la tempête médiatique déclenchée par la décision des organisateurs de retirer Timbuktu de la compétition officielle de la 24e édition du Fespaco, le ministre burkinab&eg[...]

Léopards de RDC : Ibenge va convoquer Batshuayi et Mulumba

Actuellement en France, Florent Ibenge, le sélectionneur des Léopards, va convoquer Michy Batshuayi pour les matches amicaux face à l’Irak fin mars. L’attaquant de l’Olympique de Marseille,[...]

Lesotho : élections législatives anticipées sous haute tension

Les habitants du Lesotho sont appelés aux urnes samedi pour des législatives anticipées censées rebattre les cartes après une tentative de coup d'État militaire en août 2014.[...]

RDC : 30 ans de réclusion requis contre le principal accusé du meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à 2[...]

Côte d'Ivoire - CAN 2015 : les Éléphants passent à la caisse !

Le ministre des Sports, Alain Lobognon, a reçu de la présidence la somme correspondant aux primes accordées par Alassane Ouattara aux Éléphants victorieux de la CAN 2015. À lui déso[...]

Congo : la fausse une de J.A. qui affole le web

Une fausse une de "Jeune Afrique" circule depuis vendredi sur les réseaux sociaux. Une manipulation que nous dénonçons avec la plus grande fermeté.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2520p104-146.xml4 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2520p104-146.xml4 from 172.16.0.100