Extension Factory Builder
28/04/2009 à 15:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dubaï: chantiers en panne Dubaï: chantiers en panne

« Titanic ne rime pas avec Émirats », proclame fièrement la publication de l’ambassade des Émirats arabes unis en France. Comment d’ailleurs en douter quand on jauge les pharaoniques travaux entrepris depuis vingt ans pour transformer Dubaï en joyau urbain de la péninsule Arabique ? Mais, depuis trois mois, la crise mondiale a ouvert quelques voies d’eau dans ce symbole démesuré de l’économie arabe. L’immobilier, qui devait être la locomotive de l’après-pétrole (les hydrocarbures représentent moins de 10 % du PIB de Dubaï), n’a pas échappé aux vagues de la récession. Et les 800 000 travailleurs immigrés, qui représentent plus des deux tiers de la population, voient le rêve du plein-emploi s’évanouir. Pakistanais, Indiens et Philippins sont directement menacés de chômage, tandis que le gel de plusieurs chantiers, comme celui de la tour Burj Dubai, tour qui devait dépasser le seuil vertigineux des 1 000 mètres, vient d’être décidé.

Quand ce n’est pas le chômage technique, c’est le retour au pays d’origine. Car les autorités n’ont pas d’états d’âme. Les chômeurs étrangers ont un mois pour quitter le territoire. Aucun donnée précise n’est officiellement disponible sur l’ampleur de cet exode économique, mais la presse arabe avance le chiffre de 50 000 à 70 000 départs depuis le début de l’année. Des rapatriements que les chômeurs espèrent provisoires pour ne pas perdre le bénéfice de leur précieuse carte de séjour, valable seulement six mois après leur départ.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Belloumi respire

Article pr�c�dent :
Bagdad by night

Moyen-Orient

L'EI a exécuté 217 personnes à Palmyre en neuf jours

L'EI a exécuté 217 personnes à Palmyre en neuf jours

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a déclaré qu'il avait des preuves de l'exécution de 67 civils, dont des enfants, et de 150 membres des forces syriennes par des djihadistes de l'EI.[...]

Syrie : l'État islamique s'empare de Palmyre

L'organisation État islamique (EI) s'est emparée entièrement jeudi de la ville antique de Palmyre, dans le désert syrien. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, le groupe extrémiste [...]

Israël : à droite toute !

Benyamin Netanyahou a annoncé sa nouvelle coalition le 6 mai, formée in extremis après deux mois de tractations. Les nationalistes religieux du Foyer juif décrochent plusieurs ministères[...]

Arts plastiques : à Art Dubaï 2015, l'Afrique était bien là

Très présents à Venise pour la biennale internationale d'Art contemporain, exposés récemment à New York pour une version pop-up de la foire d'art africain contemporain1 :54, les artistes[...]

Netanyahou revient sur l'interdiction des autobus israéliens aux travailleurs palestiniens

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a ordonné mercredi de suspendre une mesure tout juste entrée en vigueur. Celle-ci interdisait aux Palestiniens de Cisjordanie occupée allant travailler en Israël[...]

Terrorisme : si Daesh m'était conté

Quatre ouvrages reviennent sur l'État islamique avec un même constat : l'Occident fonce tête baissée dans le piège qui lui est tendu.[...]

Arabie saoudite : périls sur la maison Saoud

Le roi Salman a donné les commandes du gouvernement à une nouvelle génération. Qui devra être audacieuse et éclairée pour répondre aux menaces qui pèsent sur le[...]

Le pape François à Mahmoud Abbas : "Vous êtes un ange de paix"

Le président palestinien Mahmoud Abbas a été qualifié par le pape d'"ange de paix". François s'exprimait lors d'une rencontre entre les deux hommes samedi au Vatican, à la veille[...]

Le Vatican reconnaît officiellement l'État de Palestine

Après plusieurs années de négociations, le Vatican a annoncé mercredi un accord de principe reconnaissant l'État de Palestine. Le document, qui doit être officiellement signé sous[...]

Yémen : selon la coalition, les rebelles ont violé la trêve

La trêve, entrée en vigueur mardi, avait été proposée par l'Arabie saoudite pour permettre l'acheminement de l'aide humanitaire. Selon l'ONU, la situation est jugée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers