Extension Factory Builder
17/02/2009 à 17:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Il a depuis longtemps troqué son treillis de guérillero contre un survêtement avachi de grand malade, mais Fidel Castro, bien qu’ayant transmis les rênes du pouvoir à Raúl, son frère cadet, continue de veiller aux orientations stratégiques de Cuba. Surtout, aux relations avec les États-Unis, l’affaire de sa vie (en un demi-siècle, il a connu dix présidents américains).

La question des questions est évidemment de savoir si Barack Obama va se résoudre à lever l’embargo économique, commercial et financier imposé à l’île caraïbe depuis 1962. Jusqu’ici, celui-ci a surtout servi à renforcer ce régime profondément paranoïaque qu’est la dictature castriste. Il n’est d’ailleurs que très imparfaitement respecté puisque les États-Unis sont aujourd’hui le cinquième partenaire commercial de Cuba.

Dans un premier temps, Fidel a donc salué « l’intelligence et l’honnêteté » de son « ami Obama ». Ce dernier s’est déclaré disposé à le rencontrer « sans conditions », mais en s’obstinant à exiger une démocratisation de son régime. En commençant par la libération des prisonniers politiques (un peu plus de deux cents, actuellement). Le Líder Máximo a alors reproché à Obama de n’avoir point tardé à « perdre sa virginité politique » et d’être « complice du génocide des Palestiniens », à Gaza.

Accusation absurde, mais peu importe : ce changement de ton est à l’évidence tactique. Chacun louvoie, manœuvre, joue au chat et à la souris afin d’aborder les choses sérieuses en bonne position. Première échéance : le sommet des Amériques, à Trinité et Tobago, à la mi-avril. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

International

Miaou, miaou, ronron...

On va laisser de côté la politique, l'économie, le sport, la littérature et les people, cette horrible engeance, pour s'intéresser à autre chose - ou plutôt, puisqu'il ne[...]

Israël : la chanteuse américaine Lauryn Hill annule son concert à Tel Aviv

L'ancienne chanteuse des Fugees ne se produira pas en Israël. Elle a expliqué sa décision par la pression des militants dénonçant l'occupation de la Palestine, mais aussi par [...]

France - Front national : règlements de comptes en série, les Le Pen dans la tourmente

Rien ne va plus chez les Le Pen. Mardi matin, Jean-Marie, le grand-père, a violemment répondu à sa suspension du Front national, décidée lundi soir. Selon lui, voir Marine, sa fille,[...]

Littérature : l'Algérien Kamel Daoud remporte le prix Goncourt du Premier roman

L’écrivain algérien Kamel Daoud a reçu le prix Goncourt du Premier roman pour "Meursault, contre enquête" paru chez Actes Sud, a annoncé le jury du prix littéraire mardi[...]

L'État islamique revendique la fusillade au Texas et menace les États-Unis

L'attaque a eu lieu dimanche, en marge d’un concours de caricatures de Mahomet au Texas. La police a tué les deux assaillants présumés.[...]

Immigration : l'Italie appelle l'Europe à l'aide

L'Italie a appelé lundi l'Union européenne à prendre des "mesures significatives" face au flux ininterrompu des migrants en Méditerranée.[...]

Quand Sarkozy réclamait un "Noir" à ses côtés

Dans son autobiographie "La Petite fille de la Ve" paru le 29 avril, Roselyne Bachelot, ex-ministre de la Santé de Nicolas Sarkozy, rapporte que ce dernier aurait exigé de son équipe qu’elle[...]

Texas : deux assaillants abattus lors d'un concours de caricatures de Mahomet

La fusillade a eu lieu en marge d’un concours de caricatures de Mahomet. Un événement considéré comme islamophobe selon ses détracteurs, mais placé sous le signe de la liberté[...]

Royaume-Uni : vers l'explosion du traditionnel bipartisme ?

Traduction de "The big mess" : "le grand foutoir". C'est ce que risque de provoquer la défaite annoncée des conservateurs aux législatives du 7 mai et l'explosion du[...]

Méditerranée : 3 690 migrants secourus samedi, nouvelles opérations en cours

Les garde-côtes italiens ont annoncé dimanche matin avoir coordonné les secours de 3 690 migrants samedi en Méditerranée, alors que de nouvelles opérations étaient en cours dans la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2510p054.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2510p054.xml1 from 172.16.0.100