Extension Factory Builder
09/02/2009 à 16:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Trois secrétaires généraux ont marqué l’histoire de la Côte d’Ivoire : Martial Ahipeaud, Guillaume Soro et, enfin, Charles Blé Goudé. Tous ont mené des combats, pour la démocratie, pour l’école, pour satisfaire leur mentor ou leurs ambitions personnelles. Tous les trois ont été des tribuns et des chefs respectés, à défaut d’être toujours respectables. Ils ont tous les trois fait de la prison. Ils ont été considérés à l’époque par Amnesty International comme « des prisonniers de conscience ». Mais les comparaisons s’arrêtent là. Les trois anciens SG suivent aujourd’hui des chemins bien divergents.

Ahipeaud (1990-1993), dit « le Patriarche », veut se présenter à la présidentielle. Membre fondateur de la Fesci, il a milité pour le multipartisme. Aujourd’hui, il estime que le mouvement estudiantin a ouvert la voie à la démocratie. Père de trois enfants, enseignant à l’université de Bouaké, il jure la main sur le cœur que la Fesci de cette époque n’était pas un jouet du FPI, mais bien une entité indépendante.

L’actuel Premier ministre et leader de l’ex-rébellion, Guillaume Soro, dit « le Che » (1995-1998), prend la direction de la Fesci après l’instauration du multipartisme. Mais la succession d’Houphouët, décédé en 1993, a ouvert une période de luttes intestines qui marqueront longtemps le pays. Sous Soro, la Fesci reste très active, organisant des manifestations, des grèves et des meetings, mais ses activités restent peu ou prou dans le cadre des revendications académiques. À cette époque, le syndicat est officiellement dissous et agit clandestinement. Soro, exilé en Grande-Bretagne comme beaucoup de ses camardes (dont Ahipeaud), ne reviendra au pays qu’après le renversement brutal de Bédié en décembre 1999. On le retrouve en 2002 à la tête de la rébellion contre le régime de Gbagbo.

Le vrai fidèle du FPI et du couple présidentiel, Simone et Laurent Gbagbo, est « le général » Blé Goudé (1998-2003), surnommé « Zouzou Wôwô » (le bouillonnant), « le génie du Kpô », du nom de sa région. Quand il prend en charge une Fesci déchirée entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara, le président du RDR, les règlements de comptes se font à la machette. La Fesci se transforme en bras armé du régime et étend son contrôle sur l’université. Blé quitte ensuite le syndicalisme pour prendre la tête du mouvement des Jeunes patriotes. Aujourd’hui, retiré dans le business, il se fait discret, mais reste prêt à intervenir si ses « parrains » avaient besoin de lui.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Côte d'Ivoire

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Côte d'Ivoire : les anciens rebelles n'en finissent pas de gêner le régime Ouattara

Grève de militaires, barrages, coups de feu dans Abidjan après l'arrestation vendredi d'un ex-chef de guerre: les rebelles ayant aidé Alassane Ouattara à arriver au pouvoir en Côte d'Ivoire,[...]

Côte d'Ivoire : arrestation d'un chef de guerre, un de ses hommes tués

Un important chef de guerre ivoirien a été arrêté par les forces de sécurité vendredi au petit matin à son domicile d'un quartier bourgeois d'Abidjan, où l'un de ses hommes[...]

Côte d'Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca

Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, a profité fin novembre d'un déplacement officiel au Maroc pour discrètement rendre visite à l'ex-président[...]

Côte d'Ivoire : PDCI et FPI unis dans la division à dix mois de la présidentielle

À dix mois de la présidentielle ivoirienne, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) d'Henri Konan Bédié et le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo n'ont jamais[...]

Côte d'Ivoire : confirmation de l'interdiction du congrès du FPI, Affi N'Guessan renforcé

En déclarant mercredi "nul et non avenu" le congrès du Front populaire ivoirien (FPI), la justice ivoirienne a donné raison à Pascal Affi N’Guessan, qui souhaitait d'abord voir[...]

Alassane Ouattara inaugure le troisième pont d'Abidjan

Construit en un peu plus de deux ans par les équipes de Bouygues, le pont à péage Henri Konan Bédié doit fluidifier la circulation de la capitale économique ivoirienne. Son ouverture[...]

Olam acquiert l'activité cacao d'ADM pour 1,3 milliard de dollars

Après avoir cédé plusieurs de ses activités en Afrique, Olam poursuit sa stratégie de recentrage en faisant l'acquisition de l'activité cacao d'ADM. L'opération permet au[...]

Vidéo : Yaya Touré et Benzema dans la "dream team" de Zidane

Rédacteur en chef spécial de l'émission de Canal+ "L'Équipe de dimanche" du 14 décembre, Zinédine Zidane a dévoilé le nom des 11 joueurs et des remplaçants[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo appelle la CPI à renoncer à ses poursuites

Le parti de Laurent Gbagbo a appelé vendredi la Cour pénale internationale (CPI) à abandonner ses poursuites contre l'ex-président ivoirien, son épouse et son ancien ministre Charles Blé[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers