Extension Factory Builder
09/02/2009 à 16:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Trois secrétaires généraux ont marqué l’histoire de la Côte d’Ivoire : Martial Ahipeaud, Guillaume Soro et, enfin, Charles Blé Goudé. Tous ont mené des combats, pour la démocratie, pour l’école, pour satisfaire leur mentor ou leurs ambitions personnelles. Tous les trois ont été des tribuns et des chefs respectés, à défaut d’être toujours respectables. Ils ont tous les trois fait de la prison. Ils ont été considérés à l’époque par Amnesty International comme « des prisonniers de conscience ». Mais les comparaisons s’arrêtent là. Les trois anciens SG suivent aujourd’hui des chemins bien divergents.

Ahipeaud (1990-1993), dit « le Patriarche », veut se présenter à la présidentielle. Membre fondateur de la Fesci, il a milité pour le multipartisme. Aujourd’hui, il estime que le mouvement estudiantin a ouvert la voie à la démocratie. Père de trois enfants, enseignant à l’université de Bouaké, il jure la main sur le cœur que la Fesci de cette époque n’était pas un jouet du FPI, mais bien une entité indépendante.

L’actuel Premier ministre et leader de l’ex-rébellion, Guillaume Soro, dit « le Che » (1995-1998), prend la direction de la Fesci après l’instauration du multipartisme. Mais la succession d’Houphouët, décédé en 1993, a ouvert une période de luttes intestines qui marqueront longtemps le pays. Sous Soro, la Fesci reste très active, organisant des manifestations, des grèves et des meetings, mais ses activités restent peu ou prou dans le cadre des revendications académiques. À cette époque, le syndicat est officiellement dissous et agit clandestinement. Soro, exilé en Grande-Bretagne comme beaucoup de ses camardes (dont Ahipeaud), ne reviendra au pays qu’après le renversement brutal de Bédié en décembre 1999. On le retrouve en 2002 à la tête de la rébellion contre le régime de Gbagbo.

Le vrai fidèle du FPI et du couple présidentiel, Simone et Laurent Gbagbo, est « le général » Blé Goudé (1998-2003), surnommé « Zouzou Wôwô » (le bouillonnant), « le génie du Kpô », du nom de sa région. Quand il prend en charge une Fesci déchirée entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara, le président du RDR, les règlements de comptes se font à la machette. La Fesci se transforme en bras armé du régime et étend son contrôle sur l’université. Blé quitte ensuite le syndicalisme pour prendre la tête du mouvement des Jeunes patriotes. Aujourd’hui, retiré dans le business, il se fait discret, mais reste prêt à intervenir si ses « parrains » avaient besoin de lui.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Côte d'Ivoire

Peinture : l'Ivoirien Ouattara Watts, au-delà de Basquiat

Peinture : l'Ivoirien Ouattara Watts, au-delà de Basquiat

L'artiste ivoirien Ouattara Watts expose jusqu'au 5 mai à Paris. L'occasion de revenir sur l'œuvre de celui qui fréquenta le génie de l'art contemporain Basquiat à la fin de sa vie.[...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

Côte d'Ivoire : Yasmina Ouégnin, de l'assurance à revendre

À 35 ans, la plus jeune députée du pays est aussi la cadette de l'ex-directeur du protocole d'Houphouët-Boigny. Rencontre avec Yasmina Ouégnin, une élue parfois...[...]

Côte d'Ivoire : la star du reggae Alpha Blondy se mue en conteur sur sa radio

Chaque soir à la radio, Alpha Blondy fait la lecture d'un livre, qu'il termine en plusieurs jours. Sur sa propre station lancée en mars dernier, le reggaeman ivoirien s'est mué en conteur pour inciter les[...]

Côte d'Ivoire : personne ne sera plus transféré à la CPI, selon Ouattara

Les suspects des crimes commis lors de la crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire seront jugés dans le pays, a annoncé dimanche le président Ouattara. Qui se refuse à tout[...]

Abraaj lève 990 millions de dollars pour investir en Afrique subsaharienne

Le capital-investisseur spécialisé dans les pays émergents, Abraaj, a annoncé le closing final de Abraaj Africa Fund III, son troisième fonds pour l'Afrique subsaharienne mais le premier[...]

Abidjan autorisé à effectuer des vols directs vers les États-Unis

Après quinze ans d'efforts, l'aéroport d'Abidjan vient d'obtenir la certification de l'Agence nationale américaine de sécurité dans les transports, qui autorise désormais les vols directs[...]

Richard Bielle, CFAO : "Notre histoire, c'est l'Afrique. Notre projet, c'est l'Afrique"

Spécialiste de l'automobile et de la pharmacie, le géant de la distribution est en pleine mutation. Dans quelques mois, il ouvrira son premier hypermarché Carrefour en Côte d'Ivoire. Récit[...]

Crise au FPI : 4 ans après la chute de Gbagbo, les caciques de l'ancien régime ont choisi leur camp

Il y a quatre ans, le 11 avril 2011, Laurent Gbagbo était arrêté à Abidjan. Aujourd'hui, son parti, le FPI, est au bord de l'implosion. Pris dans une guerre de leadership, les barons de l'ancien[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2509p028-030.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2509p028-030.xml1 from 172.16.0.100