Extension Factory Builder
09/02/2009 à 15:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Sarah Obama, reine d'un jour Sarah Obama, reine d'un jour

Troisième épouse du grand-père du président américain, Mama Sarah Obama est revenue enchantée de son voyage à Washington, où elle a été reçue « comme une reine » à l’occasion de la prestation de serment de son petit-fils, le 20 janvier. Elle avait quitté le Kenya deux jours auparavant, accompagnée d’une quinzaine de proches parents et sous la protection constante d’agents de sécurité américains. En guise de cadeaux, elle avait emporté des objets représentatifs de la culture luo : un tabouret, un chasse-mouches et un bouclier.

Une chambre lui avait été réservée au huitième étage d’un hôtel cinq étoiles. Et un véhicule officiel mis à sa disposition. « J’ai été reçue presque comme un chef d’État, a-t-elle raconté au quotidien kényan The Daily Nation. L’Amérique est très agréable, mais aussi extrêmement froide. J’ai dû porter des habits très épais. » Pour la première fois de sa longue vie – elle a 87 ans –, elle a dû enfiler un pantalon !

Elle a d’abord rencontré son petit-fils juste avant la prestation de serment, lors d’une prière à l’église. Un interprète leur a permis de converser quelques instants. « Je n’ai pas eu besoin de lui dire grand-chose, car il mesure l’ampleur de la tâche que je lui ai assignée : assurer la paix et le développement à Kogelo [son village, NDLR], au Kenya et dans le monde entier. »

Quant à un éventuel voyage présidentiel au Kenya : « Ce n’était pas le moment pour ce genre de discussion, mais je crois qu’il nous rendra visite un de ces jours. » Lors de la cérémonie proprement dite, Mama Sarah était assise deux rangs derrière le président. Elle a été impressionnée par la qualité de l’organisation. Si elle a ensuite assisté à plusieurs fêtes en l’honneur d’Obama, elle n’a pu se rendre dans le Bureau ovale. Qu’importe. De retour au Kenya, le 2 février, elle ramenait dans ses valises un mot écrit à la main sur du papier bleu à en-tête de la Maison Blanche : « Aux habitants de Kogelo, merci pour les prières et le soutien. »

Un seul regret, peut-être : à Washington, elle a cherché en vain de l’ugali, son plat préféré, une pâte à base de farine de maïs…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Al-Jazira dans le collimateur

Article pr�c�dent :
Les syndicats haussent le ton

International

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2509p020.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2509p020.xml0 from 172.16.0.100