Extension Factory Builder
05/02/2009 à 19:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'assurance vie monte en puissance L'assurance vie monte en puissance

«L’éducation des enfants, la retraite, les frais d’hospitalisation… Les mentalités changent. De plus en plus, la classe moyenne anticipe l’avenir », indique Stéphane Mansuy, directeur marketing de la Marocaine-Vie, seule compagnie du pays spécialisée dans l’assurance des personnes. Pour 334 DH par mois (30 euros), un ménage peut assurer à son enfant un capital qui servira à financer ses études. Surfant sur l’intérêt nouveau des Marocains pour l’épargne, la Marocaine-Vie a développé des contrats de nouvelle génération (multisupports en unités de compte), appuyés sur des actions et des obligations, permettant de bénéficier des performances des marchés de taux ou de la Bourse de Casablanca. Elle est, pour l’instant, la seule à les proposer. Un nouveau régime fiscal, en vigueur depuis le 1er janvier dernier, devrait accélérer leur commercialisation : l’exonération des plus-values sur l’assurance vie et l’épargne-retraite est accordée au terme de huit ans, contre dix auparavant.

Créée en 1977, la Marocaine-Vie a été la première société du secteur des assurances à entrer à la Bourse de Casablanca, en 1998. Le marché s’organisant, et face à l’offensive des banques de la place – Wafa Bank créant Wafa Assurance, la Banque commerciale du Maroc (BCM) s’alliant avec Axa, entre autres –, la Marocaine-Vie a cherché un partenaire pour appuyer son développement. En 2001, la Société générale est entrée au capital via deux filiales, la Sogecap (5e compagnie d’assurance vie en France) et la Société générale marocaine de banques (SGMB, 5e banque marocaine) prenant respectivement 35 % et 14 % du capital. La Marocaine-Vie a ensuite voulu compléter ce nouveau réseau de distribution en s’alliant avec le numéro un de la banque de détail, le Groupe (public) des banques populaires (GBP). Annoncée à la fin de 2007, l’alliance devait se traduire par une prise de participation de 43,54 %. En mai dernier, les Banques populaires ont renoncé. Finalement, le 19 janvier 2009, la Marocaine-Vie a lancé une offre publique de retrait de ses actions de la cote de Casablanca, la SGMB et Sogecap – désormais propriétaires à 87 % – souhaitant privilégier la mise en réserve des résultats à venir.

En 2007, La Marocaine-Vie a enregistré un chiffre d’affaires record de 868,5 millions de DH, en hausse de 55 %, grâce notamment au succès commercial des contrats multisupports. Les produits d’épargne représentent 82,2 % du total, et le domaine de la prévoyance (études, retraite) 17,7 %. Pour 2008, l’activité devrait enregistrer un tassement de 5 %, pour s’établir à 825,5 millions de DH. La Marocaine-Vie assoit désormais son développement commercial sur le réseau de la SGMB et travaille à l’élaboration de nouveaux produits. Parmi les pistes de réflexion : l’assurance vie conforme à la charia, le développement de la présence auprès des entreprises et l’établissement de partenariats avec des sociétés de crédit à la consommation.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
72% des contrats signés avec les particuliers

Article précédent :
Raymond Farhat

Maroc

Nizar Mourabit : faux Marocain, vrai imposteur

Un politologue du nom de Nizar Mourabit sévit depuis quelques années au pays des tulipes. Il est apparu un jour sur la scène médiatique, ou plutôt il y a surgi, et n'a cessé de publ[...]

Blaise Compaoré bientôt extradé vers le Burkina Faso ?

Lors d'une rencontre jeudi avec la presse nationale, le Premier ministre intérimaire, Isaac Zida, a annoncé que le Burkina allait demander au Maroc l'extradition de Blaise Compaoré si les institutions[...]

Maroc - Minurso : Bolduc en stand-by

La nomination de la Canadienne Kim Bolduc à la tête de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso) n'est toujours pas validée par Rabat.[...]

Les chômeurs marocains bientôt indemnisés

C'est une première dans le royaume. Les chômeurs vont être indemnisés à partir du mois de décembre grâce à la nouvelle indemnité pour perte d'emploi (IPE).[...]

Maroc - Driss El Yazami : "Les pays du Sud deviennent des acteurs à part entière des droits de l'homme"

Le Maroc accueille du 27 au 30 novembre à Marrakech la deuxième édition du Forum mondial des droits de l'homme. Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'homme (CNDH) et[...]

Jumia lève 120 millions d'euros

 En perte, le jeune site de commerce en ligne panafricain se renfloue auprès de ses actionnaires, dont MTN et Millicom, pour poursuivre sa croissance intensive.[...]

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Du 27 au 30 novembre, le Maroc organise le Forum mondial des droits de l'homme. Un événement chargé de symboles pour un pays qui sort d'un passé marqué par de nombreuses violations des droits[...]

Football : les fédérations d'Afrique australe boudent le Maroc

Dans un communiqué publié le 22 novembre, les fédérations d'Afrique australe expliquent qu'elles déclinent l'invitation de Rabat à venir assister, en décembre, à la Coupe du[...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra[...]

Maroc : CGI entame sa sortie de la Bourse de Casa

Le holding CDG Développement vient de déposer un projet d'offre publique de retrait sur les titres CGI. L'autorité de marché a dix jours pour statuer sur le projet. Les premiers détails d'une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces