Extension Factory Builder
27/01/2009 à 15:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pertes pour Sodecoton Pertes pour Sodecoton

L’entreprise publique camerounaise Sodecoton a annoncé des pertes après l’effondrement du prix de l’or blanc de 21 % en cinq mois, tombé de 761 000 F CFA la tonne en septembre à 598 000 F CFA actuellement, a indiqué Iya Mohamed, le manager général. La société, détenue à 59 % par l’État et par la Compagnie française de développement du textile pour le reste, qui a vendu 7 200 tonnes de coton depuis la chute des prix, a enregistré une perte de 5,5 milliards de F CFA. Le Cameroun est le cinquième exportateur mondial de coton. L’activité fait vivre 350 000 agriculteurs dans le nord du pays. Ceux-ci ne parviennent guère à lutter contre les producteurs, notamment américains, qui bénéficient toujours d’importantes subventions publiques. De 306 000 tonnes en 2005, la production d’Afrique centrale est tombée à 110 000 tonnes l’an passé. Dans ce contexte délicat, Sodecoton va augmenter sa production de 150 000 à 160 000 tonnes cette année.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Le retour de Canal+


Article pr�c�dent :
Thunnus se relance 


Cameroun

Qui dirige vraiment le Cameroun ?

Qui dirige vraiment le Cameroun ?

Le président règne de loin et supervise de haut, chargeant une poignée de fidèles d'appliquer - voire de déchiffrer - ses directives. Et depuis trente-trois ans ça marche[...]

Un Boeing d'Air France évite de justesse une collision avec le mont Cameroun

Le crash d'un avion d'Air France a été évité de justesse au Cameroun, au début du mois de mai. C'est une alarme d'urgence qui a incité les pilotes à redresser l'appareil. Le Bureau[...]

Cameroun : sur le port de Kribi, Paul Biya joue la montre

 L'impatience grandit chez les candidats ayant postulé pour les deux terminaux, l'un à conteneurs et l'autre polyvalent, du port de Kribi, au Cameroun. Le dossier a été repris en main par la[...]

Rap camerounais : "Mboko God", de Jovi, album incontournable !

Si, comme nous, vous attendiez l'album du rappeur camerounais Jovi avec impatience, vous ne serez pas déçus. Disponible depuis le 20 mai, "Mboko God" est une réussite incontestable.[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

Football camerounais : les "stats" d'une crise historique

Trois CAN ratées, une Coupe du monde au goût amer, d'anciennes gloires qui se déchirent... Le football camerounais traverse actuellement l'une des pires périodes de son histoire. Où en est-il [...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Rap camerounais : Tilla "La Marraine"

Impossible de passer à côté d'eux, ils illuminent la scène hip-hop camerounaise. L'un a créé son propre label, les deux autres connaissent des débuts fulgurants.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Rap camerounais : hip hip-hop hourra !

Les rappeurs camerounais vivent une véritable success-story. Leur recette ? Ils utilisent les langues du pays, évoquent le quotidien de leurs compatriotes et s'adressent directement à la jeunesse.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers