Extension Factory Builder
20/01/2009 à 12:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Dipoula, T1, « Mbolo », de Pahé et Sti, éditions Paquet, 46 pages, 10 euros.

Dipoula, c’est un petit Gabonais albinos. Un orphelin abonné aux gaffes et aux mauvaises notes. Il est né au milieu des années 1980 du coup de crayon de Patrick Essono, plus connu sous le pseudonyme de Pahé. Ancien dessinateur de presse, Pahé est venu à la bande dessinée (La Vie de Pahé, éd. Paquet) après un concours organisé au Gabon par le Centre culturel français.

Le petit Dipoula attendait depuis la plume d’un scénariste. C’est le Lillois Sti qui s’y est collé après une courte immersion gabonaise. Le premier tome, « Mbolo » (« Bonjour »), vient de paraître, le second sortira en septembre 2009. Plutôt destinées aux enfants, les aventures de Dipoula empruntent beaucoup au passé de Pahé : « En France, je suis le seul Noir de mon école et on me dit que mes cheveux sont doux comme la moquette. À mon retour au Gabon, mes camarades me disent que “je gorge” à cause de mon accent français. » Impossible de ne pas penser au héros des cours de récrés françaises, Titeuf. Alors, Dipoula, un Titeuf africain ? Son papa se fâche : « Il a le même âge, mais ça n’a rien à voir. C’est un orphelin albinos ! Je pense plutôt que Titeuf c’est le Dipoula français ! »

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Crise aux États-Unis: le livre aussi

Article précédent :
Bulles arc-en-ciel

Gabon

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Gabon : petits ajustements pour grande échéance

Les piliers du gouvernement gabonais ont été maintenus dans leurs fonctions, le 3 octobre, mais ils ont senti passer le vent du boulet. Le chef de l'État Ali Bongo Ondimba est bien[...]

CAN 2015: l'Algérie et le Cap-Vert ont leur billet pour le Maroc

La quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015 a eu lieu mercredi. En voici les résultats.[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Immigration : l'Europe à tout prix d'Alpha Coulibaly

Alain Mabanckou est un écrivain franco-congolais.[...]

L'eldorado européen de la prostitution africaine

Des filières de prostitution structurées se sont mises en place entre l'Afrique et l'Europe. Lorsqu'elles ne tombent pas aux mains des mafieux, ces femmes développent un business florissant.[...]

Gabon : léger remaniement du gouvernement

Quatre ministres sortants, deux qui montent en puissance... Les principaux enseignements du remaniement de vendredi dernier au Gabon.[...]

Gabon - Jean Rémy Ossibadjouo : Franceville, "un paradis pour jeunes médecins"

Pôle sanitaire de référence au Gabon, le centre hospitalier régional de Franceville est moderne et bien coté. Mais souffre d'un manque de praticiens.[...]

Gabon : Franceville blues

Dans le fief de l'ancien président gabonais Omar Bongo Ondimba, les demeures laissées à l'abandon illustrent le changement d'ère. Les cartes du pouvoir sont aujourd'hui redistribuées.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers