Extension Factory Builder
20/01/2009 à 12:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
ContourGlobal se branche sur l’Afrique ContourGlobal se branche sur l’Afrique

L’entreprise américaine construit une centrale électrique au Togo (100 MW). Elle lui servira de référence pour conquérir le continent et pourrait assurer, dès 2010, l’autonomie énergétique du pays.

Les ambitions de ContourGlobal, spécialisée dans le financement et l’exploitation d’équipements énergétiques, passent par le Togo. Fondée en 2005 par Joseph de Brandt, un ex-dirigeant du producteur et distributeur d’électricité américain AES Corp, et par la société d’investissement new-yorkaise Reservoir Capital Group, qui gère un fonds de 3,5 milliards de dollars, ContourGlobal a lancé officiellement ses activités sur le continent le 12 janvier, à Lomé. Depuis cette date, elle a débuté la construction d’une centrale électrique, à quelques encablures du port, en présence du chef de l’État, Faure Gnassingbé. La livraison est promise au premier trimestre de 2010 pour un investissement de 176 millions de dollars, financé à 75 % par l’Overseas Private Investment Corporation (Opic), l’agence gouvernementale qui aide les entreprises américaines à investir à l’étranger, et à 25 % par ContourGlobal.

« Le Togo est au cœur de la toile énergétique de l’Afrique de l’Ouest. Il bénéficiera à l’avenir d’une formidable extension des interconnexions. À partir de Lomé, nous pourrons alimenter toute la sous-région », justifie Joseph de Brandt. L’investissement réalisé, la capacité installée du Togo s’élèvera à 175 MW, bien plus que la demande intérieure (110 MW). À terme, ContourGlobal envisage d’étendre les capacités de la centrale pour exporter de l’électricité. Jusqu’à faire du Togo une puissance énergétique d’Afrique de l’Ouest ? Au cœur de la stratégie de Contour Global, la future centrale de Lomé lui servira de vitrine sur le continent. « C’est pour cette raison que nous voulons aller vite », explique son vice-président, Alain Tronche. Avec dix projets dans le monde (Brésil, Ukraine, Colombie…) et une capacité installée de 1 000 MW, le portefeuille de l’entreprise devrait rapidement s’étoffer en Afrique. Présente au Rwanda à travers le projet KivuWatt (exploitation des réserves de méthane du lac Kivu), elle a remporté, en 2008, un contrat de 225 millions d’euros pour la construction et la gestion d’une quinzaine de sites en Europe et en Afrique afin de fournir en énergie (58 MW) les usines de Coca-Cola Hellenic Bottling Company. L’un d’eux se situera à Lagos (Nigeria). L’entreprise veut aussi bien se positionner en Afrique de l’Ouest qu’en Afrique centrale (Sierra Leone, Liberia, les deux Congos…). Courant février, une délégation se rendra au Niger et au Mali pour évaluer la faisabilité de certains projets.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Togo

Togo : trois clés pour comprendre les frictions autour du fichier électoral

Togo : trois clés pour comprendre les frictions autour du fichier électoral

Les Togolais sont habitués aux contestations de résultats électoraux par l'opposition. Mais, dans le cadre de la présidentielle prévue pour le 25 avril, la classe politique se déchire auto[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Togo : l'élection présidentielle reportée au 25 avril

Le Conseil des ministres a décidé vendredi de reporter l’élection présidentielle togolaise au 25 avril. Le président en exercice de la Cedeao, le Ghanéen John Dramani Mahama, avait[...]

Grèves au Togo : 22 blessés dans des affrontements entre forces de l'ordre et élèves à Gleï

Plusieurs personnes ont été blessés mercredi à Gleï (160 km au nord de Lomé) dans de violents affrontements entre gendarmes et manifestants - essentiellement des élèves - qui[...]

Togo : vers un report de l'élection présidentielle ?

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a proposé mardi que la présidentielle togolaise soit reportée de 10 jours. Initialement prévu le 15 avril, le[...]

Togo : Gogué, Taama et Traoré... Qui sont les trois outsiders de la présidentielle ?

Cinq candidats s’affronteront dans les urnes le 15 avril pour l’élection présidentielle au Togo. Si le président sortant Faure Gnassingbé et son principal opposant Jean-Pierre Fabre font[...]

Togo : la campagne présidentielle s'empare du web

Les Togolais iront voter le 15 avril. Les cinq candidats en lice pour la présidentielle affûtent leurs programmes, leurs argumentaires et leur image. Cette année, pour la première fois, c'est aussi sur[...]

Togo : quand la microfinance s'invite dans la campagne présidentielle

En pleins préparatifs pour l’élection présidentielle, le président togolais Faure Gnassingbé n’a pas attendu longtemps pour dresser le bilan de l’un des projets phares de son[...]

Opposition togolaise : Alberto Olympio, Cauris et les 5 millions d'euros disparus

Brillant informaticien devenu opposant au Togo, Alberto Olympio a été inculpé par la justice togolaise le 25 février pour plusieurs chefs d'accusation, dont celui de faux en écriture bancaire.[...]

Grèves au Togo : les syndicats de la fonction publique durcissent le ton

Les fonctionnaires togolais poursuivent les mouvements entamés depuis quelques semaines pour obtenir une amélioration de leurs conditions de vie. Une assemblée générale devrait décider en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2506_p073.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2506_p073.xml0 from 172.16.0.100