Extension Factory Builder
08/12/2008 à 19:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Malgré une baisse de la production pétrolière, l’économie camerounaise a enregistré une légère reprise en 2007, avec une croissance de 3,6 %, contre 3,2 % en 2006, et une hausse de 5,8 % des investissements. C’est principalement l’agriculture, la sylviculture, les télécommunications et le BTP qui figurent parmi les secteurs les plus dynamiques.
Si la production de pétrole a chuté à 31,24 millions de barils en 2007 (contre 31,88 millions en 2006), les entreprises pétrolières restent toutefois parmi les poids lourds de l’économie, affichant des chiffres d’affaires en hausse, conséquence de l’augmentation du prix du baril. La preuve, la Société nationale des hydrocarbures améliore son chiffre d’affaires d’environ 234 millions de dollars tandis que la Société nationale de raffinage (Sonara) voit le sien bondir de 903 millions à 1,45 milliard de dollars en 2007. L’entreprise, dont la capacité de production est de 2 millions de tonnes de carburant, pourrait doubler sa production en 2011 au terme de travaux d’extension, soit un investissement de près de 300 milliards de F CFA. Hausse encore plus spectaculaire (+ 334 millions de dollars) du chiffre d’affaires de Total Cameroun, qui passe du 8e rang au 3e rang de notre classement. Pour l’avenir, les perspectives pétrolières sont bonnes. Avec la rétrocession, par le Nigeria, de la péninsule de Bakassi, proche de la zone pétrolifère du Delta du Niger, le Cameroun espère bien extraire davantage de brut.

Le secteur de la téléphonie mobile, dont le nombre d’abonnés a progressé de 34 % en 2007, maintient ses positions, deux de ces entreprises, MTN Cameroun et Orange Cameroun, occupant toujours respectivement les 5e et 7e rangs dans notre classement. 
Dans le domaine industriel, Alucam, qui produit de l’aluminium, passe du 12e au 9e rang de notre classement. À terme, l’extension de son usine d’Edéa devrait faire passer sa production de 87 000 à 360 000 tonnes. Coût du projet : 650 milliards de F CFA. Socatral, une de ses filiales qui produit des tôles d’aluminium, gagne une place, avec un chiffre d’affaires en légère augmentation (+ 25 millions de dollars). Bonne progression également des Cimenteries du Cameroun, filiale de Lafarge, dont le chiffre d’affaires s’affiche à 198 millions de dollars en 2007, contre 159 millions l’année précédente. L’entreprise, qui produit environ 1,25 million de tonnes de ciment par an, pourrait doubler ses capacités de production d’ici à 2009.

En tête de peloton également se trouvent des entreprises de l’agro-industrie, dont la SABC (brasserie), 4e de notre palmarès, et la Sodécoton, qui enregistre toutefois une diminution de son chiffre d’affaires, consécutive à la chute de la production cotonnière (- 21 % en 2007), elle-même liée à la baisse des cours mondiaux qui ont entraîné une réduction des surfaces cultivées. Quant à sa privatisation, elle piétine. La Sosucam (sucre) gagne trois places dans notre classement, alors que la production de sucre a baissé de 6,2 %. Hévéa Cameroun progresse également de trois places, favorisée par la hausse de 6,9 % de la production de caoutchouc. La CDC (thé) maintient son niveau de 2006, de même que l’entreprise forestière Pallisco.

Dans l’agroalimentaire, on note la poussée vertigineuse du chiffre d’affaires de Nestlé (+ 45 millions de dollars), qui passe ainsi de la 35e à la 22e place, et la bonne progression de celui de la SIC Cacaos, qui bénéficie de l’augmentation de 4,5 % de la production de fèves. Dans le secteur des transports, CamRail et le Port autonome de Douala affichent une légère hausse de leurs chiffres d’affaires respectifs. Quelques changements sont à souligner dans les assurances, dont la plupart des entreprises gagnent des places dans notre classement. Projetée à 4,8 % en 2008 et à 4,6 % 2009, la croissance devrait bénéficier de la relance du BTP, grâce aux opérations de réhabilitation et de construction d’infrastructures prévues avec les fonds dégagés par l’initiative PPTE, la construction du barrage hydroélectrique de Lom Pangar ainsi que des investissements dans le secteur minier. L’exploitation du fer de Mbalam dans le Sud-Est, de la bauxite de Mini Martap dans l’Adamaoua, ainsi que celle du cobalt et du nickel dans la région forestière de Lomié comptent parmi les projets miniers phares du pays. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Les bénéfices de la paix

Article précédent :
Lourde facture énergétique

Cameroun

Éric Jennings : 'L'Afrique a financé la résistance française'

Éric Jennings : "L'Afrique a financé la résistance française"

Sans l'engagement d'une partie du continent, de Gaulle aurait-il pu vaincre l'Allemagne nazie ? Pas sûr. C'est ce que démontre l'historien dans un ouvrage fort documenté, fruit d'une large enquête[...]

Cameroun : Henri Ewelé débarqué de la direction de Chanas

Le conseil d’administration de l'assureur camerounais Chanas Assurances vient de relever Henri Ewelé de son poste de directeur général. Il a été remplacé par Albert Pamsy, sept mois[...]

Alice Nkom : "L'homosexualité n'est pas importée, c'est sa répression qui l'est !"

L'avocate camerounaise Alice Nkom s'attaque, depuis plus de dix ans, à l'article 347 bis, pénalisant l'homosexualité au Cameroun. Farouche militante des droits de l'homme, elle a accepté de partager[...]

Sommet UE-Afrique : un visiteur nommé Claude Guéant

Mais à quels dirigeant(s) africain(s) Claude Guéant a-t-il rendu visite à Bruxelles ? Une piste au moins se dessine.[...]

Enlèvements au Cameroun : les forces de sécurité ratissent le terrain

Les forces de sécurité camerounaises ratissaient dimanche la région où deux prêtres italiens et une religieuse canadienne ont été enlevés dans la nuit de vendredi à[...]

Deux prêtres italiens et une religieuse canadienne ont été enlevés au Cameroun

Deux prêtres italiens et une soeur canadienne ont été enlevés au nord du Cameroun, a indiqué samedi à l'AFP le ministère des Affaires étrangères qui a mis sur pied [...]

Vidéo - Mondial 2014 : des rappeurs tournent un clip de soutien aux Lions indomptables

Le Mondial 2014 au Brésil approche à grands pas. Au Cameroun, la scène urbaine chante déjà à l'unisson "Allez les lions ! ".[...]

Cameroun : Boko Haram recrute des jeunes à la frontière avec le Nigeria

Selon plusieurs sources sécuritaires camerounaises, Boko Haram enrôle des jeunes camerounais dans la zone frontalière entre le Cameroun et le Nigeria. Une opération mise en place depuis quelques mois par[...]

Football : Samuel Eto'o manquera le choc contre le PSG en Ligue des champions

L'attaquant camerounais de Chelsea, Samuel Eto'o, victime d'une blessure à la cuisse droite, n'a pas été retenu dans le groupe qui affrontera mercredi soir le PSG, à Paris, en quart de finale aller de[...]

Football : Samuel Eto'o, ce sans-papiers devenu star du ballon rond

Le Camerounais Samuel Eto’o s’est confié à France 24, deux jours avant les quarts de finale de Ligue des champions entre Chelsea et le Paris Saint-Germain. Il est notamment revenu sur sa condition de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers