Extension Factory Builder
05/11/2008 à 15:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Au Cameroun, c’est la plus ancienne : la filiale de la société française Bull basée à Douala a été créée en 1978. Et elle est restée présente dans le pays depuis lors. Y compris durant la crise du début des années 1990. « À cette époque, l’État ne parvenait plus à payer ses créanciers. Nous n’avons eu aucun marché en 1993 et 1994. Tous les opérateurs étaient partis », se souvient Jean Bonaventure Atangana, le directeur de l’agence de Yaoundé. Aujourd’hui, la situation n’a bien sûr plus rien à voir avec celle de ces années noires. Elle ne satisfait cependant pas Jean Bonaventure Atangana. « Le marché est atone », déplore-t-il, bien que, après CFAO Technologies, Bull Cameroun soit l’un des principaux opérateurs dans le secteur des services informatiques. « Notre chiffre d’affaires est aujourd’hui d’environ 2 milliards de F CFA, mais il était deux fois plus important à la fin des années 1990, juste avant le passage à l’an 2000 », poursuit-il.
Si les entreprises privées commencent à s’équiper en solutions informatiques, les administrations auxquelles s’adresse aussi sa société, qui vend des équipements en réseau et des services structurés autour des systèmes et des serveurs d’entreprises (GCOS, Unix, Linux et Windows Server), ainsi que des infrastructures de connexion Internet, tardent à suivre. « Le ministère des Finances est quasiment le seul département informatisé. Les autres en sont encore au “niveau zéro”. Beaucoup de choses se font encore manuellement », explique Atangana.
« Ce retard ne s’explique pas par un manque de moyens, mais par un manque d’intérêt. Le potentiel est énorme, mais il faut que les gens soient sensibilisés à l’importance de l’outil informatique », poursuit-il. Le Cameroun est ainsi très en retard par rapport au Gabon ou à d’autres pays d’Afrique francophone : « Certains équipements sont utilisés depuis des années en Afrique de l’Ouest, et nous sommes seulement en train de les installer ici », souligne-t-il. L’utilisation d’intranet reste très faible. « Ce n’est pas encore dans les habitudes des entreprises. Même une grosse société de télécommunications comme Camtel n’est pas équipée en réseau intranet », confirme un informaticien. Bull compte tout de même à son actif l’installation d’un réseau intranet à l’Agence française de développement de Yaoundé. Elle a aussi équipé l’université de Yaoundé d’un réseau de fibre optique, ainsi que celles de Douala et de Buea. Camrail, AES-Sonel, la SGBC et Orange font également partie de ses clients, qu’elle suit depuis son siège, à Douala, et son antenne de Yaoundé. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Richard Nouni 


Article précédent :
Plates-formes vocales et transfert d’argent

Cameroun

'Le Christ selon l'Afrique' : et il est comment le dernier Calixthe Beyala ?

"Le Christ selon l'Afrique" : et il est comment le dernier Calixthe Beyala ?

Calixthe Beyala a au moins un talent : celui de faire croire à ses lecteurs occidentaux que l'Afrique n'est autre qu'une terre miséreuse victime de son passé et de la mondialisation. Une image tant&oci[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Éric Jennings : "L'Afrique a financé la résistance française"

Sans l'engagement d'une partie du continent, de Gaulle aurait-il pu vaincre l'Allemagne nazie ? Pas sûr. C'est ce que démontre l'historien dans un ouvrage fort documenté, fruit d'une large enquête[...]

Cameroun : Henri Ewelé débarqué de la direction de Chanas

Le conseil d’administration de l'assureur camerounais Chanas Assurances vient de relever Henri Ewelé de son poste de directeur général. Il a été remplacé par Albert Pamsy, sept mois[...]

Alice Nkom : "L'homosexualité n'est pas importée, c'est sa répression qui l'est !"

L'avocate camerounaise Alice Nkom s'attaque, depuis plus de dix ans, à l'article 347 bis, pénalisant l'homosexualité au Cameroun. Farouche militante des droits de l'homme, elle a accepté de partager[...]

Sommet UE-Afrique : un visiteur nommé Claude Guéant

Mais à quels dirigeant(s) africain(s) Claude Guéant a-t-il rendu visite à Bruxelles ? Une piste au moins se dessine.[...]

Enlèvements au Cameroun : les forces de sécurité ratissent le terrain

Les forces de sécurité camerounaises ratissaient dimanche la région où deux prêtres italiens et une religieuse canadienne ont été enlevés dans la nuit de vendredi à[...]

Deux prêtres italiens et une religieuse canadienne ont été enlevés au Cameroun

Deux prêtres italiens et une soeur canadienne ont été enlevés au nord du Cameroun, a indiqué samedi à l'AFP le ministère des Affaires étrangères qui a mis sur pied [...]

Vidéo - Mondial 2014 : des rappeurs tournent un clip de soutien aux Lions indomptables

Le Mondial 2014 au Brésil approche à grands pas. Au Cameroun, la scène urbaine chante déjà à l'unisson "Allez les lions ! ".[...]

Cameroun : Boko Haram recrute des jeunes à la frontière avec le Nigeria

Selon plusieurs sources sécuritaires camerounaises, Boko Haram enrôle des jeunes camerounais dans la zone frontalière entre le Cameroun et le Nigeria. Une opération mise en place depuis quelques mois par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers