Extension Factory Builder
26/11/2008 à 09:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

L’événement est lourd de symboles. En juillet 2007, le groupe Dubai Ports World (DPW) a remporté l’appel d’offres pour la gestion du terminal à conteneurs du Port autonome de Dakar (PAD) pour une durée de vingt-cinq ans. Emblématique à plus d’un titre, ce contrat entré en vigueur le 1er janvier 2008 a été remporté au détriment du groupe français Bolloré, historiquement présent dans le port, où il réalise 40 % de son chiffre d’affaires. Le groupe émirati ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il s’est engagé à investir 327 milliards de F CFA (500 millions de dollars) dans la construction d’infrastructures afin de hisser le port au niveau des plus performants d’Afrique de l’Ouest. Ces investissements concernent notamment l’installation de portiques, l’extension des quais mais aussi l’aménagement d’un second site dénommé « Port du Futur ». L’objectif est de pouvoir traiter 1,5 million de conteneurs par an, contre 350 000 à l’heure actuelle. Avec cette opération, les intérêts des Émirats arabes unis ont fait une entrée remarquée, mais leurs ambitions ne s’arrêtent pas là concernant le Sénégal, qui, avec des dizaines de projets en cours, apparaît comme une destination privilégiée en Afrique. Un statut que la construction des infrastructures destinées à accueillir l’Organisation de la conférence islamique (OCI) du 8 au 14 mars 2008 n’a fait que confirmer. Le Fonds Abu Dhabi a financé l’édification d’un complexe comprenant un hôtel cinq étoiles, plusieurs routes et une université. Alors que les intérêts koweïtiens sont déjà très présents dans le secteur immobilier, les investisseurs saoudiens bâtissent le nouvel aéroport de Dakar et ont accordé, en mars 2007, un prêt de 22 milliards de F CFA pour la construction de routes reliant le Sénégal à la Guinée. Un financement de 12 milliards de F CFA a également été accordé par l’Arabie saoudite pour l’achat d’équipements nécessaires à la gestion des ordures dans les principales villes du pays.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Des temps difficiles

Article précédent :
fiche signalétique

Sénégal

Le Sénégal lève 500 millions de dollars sur les marchés internationaux

Le Sénégal lève 500 millions de dollars sur les marchés internationaux

Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré un c[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Sculpture : Diadji Diop, la vie en rouge

Aussi discret que ses sculptures sont remarquables, cet artiste d'origine sénégalaise s'est fait repérer... dans les jardins de l'Élysée ![...]

OIF : qui veut être sur le ticket de Michaëlle Jean ?

Le Canada met toutes les chances de son côté dans sa course à l'OIF. Comme proposer un deal à certains États membres de l'OIF pour les convaincre de voter pour Michaëlle Jean.[...]

Sénégal : Mahammed Dionne, le premier de la classe

Chargé jusque-là du Plan Sénégal émergent, ce fidèle de Macky Sall succède à Aminata Touré à la tête du gouvernement. Plus consensuel, il devrait[...]

Sénégal : Khalifa Sall, un destin présidentiel ?

Avec une victoire écrasante à Dakar, le destin présidentiel du socialiste Khalifa Sall se précise...[...]

Sénégal : carton jaune pour Macky Sall

Réduction de la durée du mandat présidentiel, pouvoir d'achat, couverture sociale... Le président sénégalais, Macky Sall, élu il y a plus de deux ans, n'a pas encore tenu[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

La France dans l'obligation de fournir un visa à un homosexuel sénégalais pour son mariage

Le Conseil d'État a condamné mercredi le gouvernement français qui avait refusé de délivrer un visa à un Sénégalais, résidant au Maroc, qui désirait se marier[...]

Sénégal : Rama Thiaw, réalisatrice et lutteuse

Réalisatrice au caractère bien trempé, la jeune Sénégalaise Rama Thiaw achève un documentaire sur le groupe de hip-hop Keur Gui, membre fondateur du collectif Y'en a marre lors de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers