Extension Factory Builder
26/11/2008 à 09:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

L’événement est lourd de symboles. En juillet 2007, le groupe Dubai Ports World (DPW) a remporté l’appel d’offres pour la gestion du terminal à conteneurs du Port autonome de Dakar (PAD) pour une durée de vingt-cinq ans. Emblématique à plus d’un titre, ce contrat entré en vigueur le 1er janvier 2008 a été remporté au détriment du groupe français Bolloré, historiquement présent dans le port, où il réalise 40 % de son chiffre d’affaires. Le groupe émirati ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il s’est engagé à investir 327 milliards de F CFA (500 millions de dollars) dans la construction d’infrastructures afin de hisser le port au niveau des plus performants d’Afrique de l’Ouest. Ces investissements concernent notamment l’installation de portiques, l’extension des quais mais aussi l’aménagement d’un second site dénommé « Port du Futur ». L’objectif est de pouvoir traiter 1,5 million de conteneurs par an, contre 350 000 à l’heure actuelle. Avec cette opération, les intérêts des Émirats arabes unis ont fait une entrée remarquée, mais leurs ambitions ne s’arrêtent pas là concernant le Sénégal, qui, avec des dizaines de projets en cours, apparaît comme une destination privilégiée en Afrique. Un statut que la construction des infrastructures destinées à accueillir l’Organisation de la conférence islamique (OCI) du 8 au 14 mars 2008 n’a fait que confirmer. Le Fonds Abu Dhabi a financé l’édification d’un complexe comprenant un hôtel cinq étoiles, plusieurs routes et une université. Alors que les intérêts koweïtiens sont déjà très présents dans le secteur immobilier, les investisseurs saoudiens bâtissent le nouvel aéroport de Dakar et ont accordé, en mars 2007, un prêt de 22 milliards de F CFA pour la construction de routes reliant le Sénégal à la Guinée. Un financement de 12 milliards de F CFA a également été accordé par l’Arabie saoudite pour l’achat d’équipements nécessaires à la gestion des ordures dans les principales villes du pays.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Des temps difficiles

Article précédent :
fiche signalétique

Sénégal

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Le meeting programmé mercredi par le Parti démocratique sénégalais (PDS) pour le retour à Dakar d'Abdoulaye Wade n'aura pas lieu. Les autorités sénégalaises ont jugé[...]

Abdoulaye Wade de retour mercredi au Sénégal après vingt-deux mois d'absence

L'ex-président Abdoulaye Wade est attendu mercredi 23 avril au Sénégal. Il avait quitté son pays après sa défaite électorale en 2012.[...]

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin,[...]

Affaire Karim Wade - Cheikh Diallo : "J'ai dit la vérité, rien que la vérité"

Ex-conseiller du président Abdoualye Wade, Cheikh Diallo a connu la descente aux enfers. Soupçonné par la justice d'être un complice de Karim Wade dans l'acquisition illicite de divers biens, il aura[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Sénégal : en attendant son procès, Karim Wade, en détention depuis un an, reste en prison

En attendant son procès, Karim Wade va rester en détention provisoire. En prison depuis un an jour pour jour, le fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, sera jugé dans[...]

RDC : Abdou Diouf décoré du "Grand Cordon Kabila-Lumumba"

Arrivé à la fin de son mandat à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf a été décoré lundi soir à Kinshasa du plus haut grade de[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Sénégal : la déclaration choc de Karim Wade face à la Crei

En détention depuis près d'un an, Karim Wade, ex-ministre et fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, passe à l'offensive. Dans une déclaration, mercredi, il a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces