Extension Factory Builder
05/12/2012 à 16:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le candidat de l'opposition, Julius Maada Bio, lors d'un rassemblement en Sierra Leone. Le candidat de l'opposition, Julius Maada Bio, lors d'un rassemblement en Sierra Leone. © AFP/Issouf Sanogo

Le président sortant de Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, aura les coudées franches désormais. Le candidat défait de l'opposition, l'ancien militaire Julius Maada Bio, a officiellement reconnu sa défaite électorale, mardi 4 décembre.

M. Bio, qui briguait la présidence sous la bannière du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP), a recueilli un maigre 37,4% des voix, contre 58,7% pour M. Koroma. Ce dernier a été reconduit au pouvoir pour un second mandat de cinq ans à l'issue du scrutin du 17 novembre dernier.

L'ex-général de 48 ans avait contesté les résultats des scrutins présidentiel, législatif et local - qui ont eu lieu simultanément -, arguant que les votes avaient été entachés d'irrégularités. Il avait aussi lancé un appel aux membres du SLPP pour que ceux-ci boycottent les réunions du parlement et des gouvernements locaux.

Mais dans un communiqué publié mardi, M. Bio faisait marche arrière en déclarant que « la position du président Koroma comme président de la Sierra Leone n'est pas sujette à discussion ».

Le document, diffusé conjointement par le SLPP et le parti du président Koroma, le Congrès de tous les peuples, mentionne également que les deux hommes se sont rencontrés lundi 3 décembre en présence de leaders religieux. « Les discussions ont été franches et le général Bio a réaffirmé son engagement en faveur de la paix et de la sécurité », peut-on lire dans le communiqué.

Appel à la réconciliation

« J'ai des problèmes avec les résultats et dans un régime démocratique j'ai le droit de dire que ces résultats ne me satisfont pas », a indiqué M. Bio, dont les propos ont été retransmis par la télévision nationale.

« Mais, à cette heure, dans l'intérêt du développement, du progrès, de la démocratie et de la paix en Sierra-Leone, je me trouve à la présidence pour répondre à l'appel à la réconciliation lancé par le président Koroma », a-t-il ajouté.

Les élections du 17 novembre dernier étaient les premières à se tenir au pays depuis la fin, en 2002, d'une guerre qui a fauché la vie de 120 000 Sierre-Léonais en 11 ans.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sierra Leone

Sierre Leone : la réouverture des écoles repoussée

Sierre Leone : la réouverture des écoles repoussée

Les établissements scolaires, fermés pour cause d'Ebola, rouvriront finalement le 14 avril, deux semaines après la date initialement annoncée.[...]

Ebola : trois jours de confinement total de la population pour endiguer l'épidémie

Le président de la Sierra Leone, Ernest Koroma, a ordonné samedi un confinement de toute la population du pays du 27 au 29 mars pour endiguer l'épidémie d'Ebola, dans un message à la nation.[...]

Ebola, un an après, au-delà du défi humanitaire, le drame des enfants

Adama Coulibaly est directeur régional de Plan international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le Liberia a démarré le décompte des 42 jours sans aucun cas depuis le 5 mars. Si aucun[...]

Sierra Leone: qui est Victor Bockarie Foh, le nouveau vice-président ?

Le chef de l'État sierra-léonais a annoncé jeudi la nomination de Victor Bockarie Foh en tant que vice-président. Il succède à Samuel Sam-Sumana, limogé mercredi.[...]

Sierra Leone : que reproche-t-on au vice-président, Samuel Sam Sumana ?

Le vice-président sierra-léonais, Samuel Sam Sumana, a récemment à demandé l'asile politique à l’ambassade des États-Unis. Il se dit menacé et vit actuellement[...]

Sierra Leone : le vice-président toujours caché, en pourparlers avec des diplomates

Le vice-président sierra-léonais Samuel Sam Sumana, qui a demandé l'asile aux États-Unis et s'est mis à l'abri en attendant une réponse, demeurait caché dimanche et était en[...]

Sierra Leone : le vice-président a demandé l'asile aux États-Unis et s'est mis à l'abri

Le vice-président sierra-léonais Samuel Sam Sumana a demandé l'asile à l'ambassade américaine à Freetown, selon la BBC, et s'est mis à l'abri dans un endroit sécurisé[...]

Ismaïl Ould Cheikh Ahmed : "Contre Ebola, l'ultime étape est la plus difficile"

Ismaïl Ould Cheikh Ahmed est chef de la mission des Nations unies pour l'action d'urgence contre Ebola. Pour lui, l'urgence est de "traiter les poches de résistance dans les communautés qui[...]

La tetrandrine issue d'une plante chinoise stoppe la réplication d'Ebola chez des souris

Connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, immunologiques et antiallergiques, la tetrandrine pourrait bien aussi stopper le virus Ebola dans son processus d'infection humaine. C'est ce que rapporte une [...]

Le favipiravir ou Avigan, une vraie piste thérapeutique contre le virus Ebola ?

Pour la première fois testé sur l'Homme, un antiviral aux résultats mitigés pourrait, somme toute, être une piste thérapeutique contre le virus Ebola.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJA20121205144638 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJA20121205144638 from 172.16.0.100