Extension Factory Builder
05/12/2012 à 16:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le candidat de l'opposition, Julius Maada Bio, lors d'un rassemblement en Sierra Leone. Le candidat de l'opposition, Julius Maada Bio, lors d'un rassemblement en Sierra Leone. © AFP/Issouf Sanogo

Le président sortant de Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, aura les coudées franches désormais. Le candidat défait de l'opposition, l'ancien militaire Julius Maada Bio, a officiellement reconnu sa défaite électorale, mardi 4 décembre.

M. Bio, qui briguait la présidence sous la bannière du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP), a recueilli un maigre 37,4% des voix, contre 58,7% pour M. Koroma. Ce dernier a été reconduit au pouvoir pour un second mandat de cinq ans à l'issue du scrutin du 17 novembre dernier.

L'ex-général de 48 ans avait contesté les résultats des scrutins présidentiel, législatif et local - qui ont eu lieu simultanément -, arguant que les votes avaient été entachés d'irrégularités. Il avait aussi lancé un appel aux membres du SLPP pour que ceux-ci boycottent les réunions du parlement et des gouvernements locaux.

Mais dans un communiqué publié mardi, M. Bio faisait marche arrière en déclarant que « la position du président Koroma comme président de la Sierra Leone n'est pas sujette à discussion ».

Le document, diffusé conjointement par le SLPP et le parti du président Koroma, le Congrès de tous les peuples, mentionne également que les deux hommes se sont rencontrés lundi 3 décembre en présence de leaders religieux. « Les discussions ont été franches et le général Bio a réaffirmé son engagement en faveur de la paix et de la sécurité », peut-on lire dans le communiqué.

Appel à la réconciliation

« J'ai des problèmes avec les résultats et dans un régime démocratique j'ai le droit de dire que ces résultats ne me satisfont pas », a indiqué M. Bio, dont les propos ont été retransmis par la télévision nationale.

« Mais, à cette heure, dans l'intérêt du développement, du progrès, de la démocratie et de la paix en Sierra-Leone, je me trouve à la présidence pour répondre à l'appel à la réconciliation lancé par le président Koroma », a-t-il ajouté.

Les élections du 17 novembre dernier étaient les premières à se tenir au pays depuis la fin, en 2002, d'une guerre qui a fauché la vie de 120 000 Sierre-Léonais en 11 ans.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sierra Leone

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Tout juste arrivé au Liberia, le cocktail d'anticorps non homologué ZMapp donne des premiers résultats encourageants.[...]

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Ebola : British Airways suspend ses vols vers le Liberia et la Sierra Leone jusqu'en décembre

British Airways a annoncé mardi maintenir la suspension de ses vols à destination et depuis le Liberia et la Sierra Leone jusqu'à la fin de 2014. La compagnie aérienne a pris cette décision en[...]

CAN 2015 : Ouattara ne veut pas de match Côte d'Ivoire-Sierra Leone à Abidjan

Le président ivoirien Alassane Ouattara a exprimé à un ministre son refus de voir le match Côte d'Ivoire-Sierra Leone se tenir à Abidjan, le 6 septembre. Mais pour l'instant, aucune solution de[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Ebola : pour la première fois, un expert de l'OMS touché par la maladie

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique,[...]

Ebola : ONU et OMS promettent des moyens sans précédent contre une épidémie "exceptionnelle"

L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis[...]

Ebola : stopper la progression de l'épidémie "prendra 6 à 9 mois", selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex