Extension Factory Builder
24/12/2011 à 14:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'opposant Idrissa Seck, tombé en disgrâce en 2005. L'opposant Idrissa Seck, tombé en disgrâce en 2005. © YL

Dans le numéro de Jeune Afrique paru le 25 décembre (2659-2660), Idrissa Seck se confie. Avare en paroles, l’ex-Premier ministre sénégalais a cependant toujours la formule-choc.

La prison, a longtemps répété le patron de Rewmi (opposition), est un raccourci vers le Palais. Les mois qu'il a passés dans sa cellule de Reubeus, entre 2005 et 2006, à l'époque où il était accusé de détournement de fonds et d'atteinte à la sureté de l'État sénégalais dans l'affaire des chantiers de Thiès, lui ont permis de se forger un image de martyr, il en est convaincu, et d'arriver deuxième à l'élection présidentielle de 2007 (avec 14,8 % des suffrages). Idrissa Seck, 52 ans, n'a jamais fait mystère de ses ambitions. Le 26 février prochain, il compte bien bouter Abdoulaye Wade, 86 ans, hors de la présidence.  

À lire aussi dans J.A. 2659-2660  

« L’Homme de l’année, c’est vous »

Le roi Louis XVIII avait tort : ce ne sont pas les grands hommes qui donnent à leur siècle les secousses dont se repaît l’Histoire, ce sont les peuples. Retour sur une année 2011, à nulle autre pareille sur le continent.

+ les 20 événements qui ont fait l’Afrique en 2011.

  « J’ai une communauté de destin avec le Sénégal, nous explique-t-il. Ce qui m’intéresse moi, c’est qu’un Sénégalais sur deux vit au-dessous du seuil de pauvreté. J’ai vu ma mère porter le toit de notre case, par jour de pluie, pour qu’il ne s’écroule pas sur ses enfants. J’ai vu mes parents se saigner pour ma santé et pour mon éducation. Et ce que je suis devenu par la suite est le résultat de l’effort de ces gens-là. Aujourd’hui, ce parcours exceptionnel, je le veux pour chaque Sénégalais. »

Ancien proche, véritable opposant

Elle est loin l'époque où le chef de l'État ne tarissait pas d'éloge sur « ce jeune homme doué », originaire de Thiès, tantôt beau parleur, tantôt tonitruant, mais toujours « doté d'une capacité d'analyse hors du commun ». Lui, l'ancien Premier ministre (de novembre 2002 à avril 2004) que les Sénégalais avaient découvert comme directeur de campagne de Wade, en 1988, dit ne pas avoir d'amertume contre son ancien mentor, tout au plus « de la pitié »... « Le même sentiment qu'avait dû éprouver le général de Gaulle devant Philippe Pétain », lâche-t-il. D'autant « que Wade a été un bon opposant, qu'il a été très bien élu, qu'il a commencé par être un bon président et qu'il avait le potentiel pour être un dirigeant exceptionnel ».

Au siège de son parti, Rewmi, il est précis, concentre ses attaques sur les ambitions supposées de Karim Wade – l'autre fils, le vrai, celui à cause duquel il a été écarté, jure-t-il – et s'agace de la comparaison avec Macky Sall, autre candidat à la présidentielle, autre ancien chef du gouvernement, autre déçu du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir).

Au Sénégal, certains l'ont affublé du surnom de « girouette », en référence à son exclusion du parti (2005), puis à son retour (2009) puis à sa nouvelle exclusion (2011). Lui proteste, promet qu'il est resté fidèle aux valeurs libérales et que son « seul problème, c'est Abdoulaye Wade ».

Retrouvez toute l’interview dans Jeune Afrique n°2659-2660, en vente à partir du 25 décembre 2011, jusqu’au 7 janvier 2012.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour 'enrichissement illicite'

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin, pou[...]

Affaire Karim Wade - Cheikh Diallo : "J'ai dit la vérité, rien que la vérité"

Ex-conseiller du président Abdoualye Wade, Cheikh Diallo a connu la descente aux enfers. Soupçonné par la justice d'être un complice de Karim Wade dans l'acquisition illicite de divers biens, il aura[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Sénégal : en attendant son procès, Karim Wade, en détention depuis un an, reste en prison

En attendant son procès, Karim Wade va rester en détention provisoire. En prison depuis un an jour pour jour, le fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, sera jugé dans[...]

RDC : Abdou Diouf décoré du "Grand Cordon Kabila-Lumumba"

Arrivé à la fin de son mandat à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf a été décoré lundi soir à Kinshasa du plus haut grade de[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Sénégal : la déclaration choc de Karim Wade face à la Crei

En détention depuis près d'un an, Karim Wade, ex-ministre et fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, passe à l'offensive. Dans une déclaration, mercredi, il a[...]

Claude Mademba Sy, doyen des tirailleurs sénégalais, est mort

Claude Mademba Sy, ancien officier supérieur de l'armée française, est décédé mardi à l'âge de 90 ans. Il était la dernière grande figure des tirailleurs [...]

Cinéma : "Mille soleils" de Mati Diop, une affaire de famille

Dans un moyen-métrage audacieux, Mati Diop prolonge l'un des films les plus marquants du cinéma africain, Touki Bouki, signé par son oncle Djibril Diop Mambety.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers