Extension Factory Builder
25/01/2011 à 11:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Étalons célèbrent leur victoire devant le président rwandais Paul Kagamé (à gauche). Les Étalons célèbrent leur victoire devant le président rwandais Paul Kagamé (à gauche). © Fifa.com

Malgré sa défaite en finale face au Burkina Faso, le Rwanda est économiquement et médiatiquement le grand gagnant de la Coupe d’Afrique des nations des cadets (CAN U-17) qui s’est achevée dimanche. Le pays des milles collines organisera le Championnat d'Afrique des nations (Chan) en 2016.

Les lampions de la Coupe d’Afrique des nations des cadets (CAN U-17) se sont éteints le 22 janvier, avec la victoire (sportive) des Étalons du Burkina Faso. Mais, malgré sa défaite en finale samedi (2 buts à 1), le grand gagnant est peut-être le Rwanda.

Le pays savoure sa qualification pour le Mondial mexicain, prévu en juin, et, comme le souligne Joseph Habineza, le ministre des Sports et de la Culture, rêve maintenant de « briller sur la scène internationale ».

Ce n’était pas gagné d’avance, le pays n’étant pas connu pour ses performances footballistiques.

En prévision de la CAN U-17, l’État avait lancé un vaste plan de modernisation des infrastructures sportives. Deux stades d’une capacité de 5000 places chacun ont été entièrement refaits : celui de Nyamirando, dans les faubourgs de Kigali, et celui d’Umuganda, à Gisenyi, dans l’Ouest. Un choix particulièrement judicieux pour ce dernier : situé au bord du lac Kivu, le touristique Gisenyi dispose de bonnes infrastructures hôtelières, et sa proximité avec la RDC permet d’espérer un afflux massif de supporteurs.

Autre défi relevé : l’ouverture d’une académie de football, qui a servi de vivier pour le recrutement des joueurs. Toutes ces réalisations, auxquelles s’ajoutera la construction de dix stades sur l’ensemble du territoire à moyen terme, ont nécessité un important effort budgétaire de l’État, les sponsors internationaux ayant boudé la compétition, comme à l’accoutumée.

De leur côté, les entreprises locales ont investi à hauteur de 0,2 % du budget total, estimé à 4 milliards de francs rwandais (4,9 millions d’euros). Mais si la CAN des cadets n’est pas financièrement rentable, sa visibilité internationale constitue un atout pour un pays qui cherche à attirer touristes et investisseurs.

Classé au palmarès « Doing Business » 2011 (groupe Banque mondiale) parmi les dix économies du monde (sur 183) affichant les plus grandes améliorations dans la réglementation des affaires, le Rwanda est déterminé à faire en sorte que son nom ne soit plus associé, dans les esprits, au seul génocide de 1994. Cette opération de communication a été confiée à Ifap Sports, une agence française de marketing présente dans dix fédérations africaines de football et qui négocie les droits de retransmission de l’événement, en accord avec la Confédération africaine de football (CAF).

Pour la première fois de son histoire, la CAN U-17 a ainsi été retransmise dans plus de 160 pays, y compris au Japon et en Corée du Sud.

Pari réussi pour Kigali, qui vient de se voir attribuer l’organisation du Championnat d’Afrique des nations (Chan) 2016, selon une source proche du dossier. Sa désignation pour cette compétition (CAN réservée aux joueurs évoluant sur le continent) a été acquise face à l’Angola et l’Algérie. Elle sera officialisée le 29 janvier à Lubumbashi (en RDC).
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Les autorités du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, ont confirmé jeudi l’"infiltration" depuis dimanche de troupes rwandaises sur le territoire congolais. Mais il ne s'agirait que de "rumeurs"[...]

RDC : le gouverneur du Nord-Kivu dénonce une incursion rwandaise à 120 km au nord de Goma

Les autorités congolaises ont confirmé mercredi l'incursion de militaires rwandais en RDC, dans le Nord-Kivu, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n'a toutefois pas été[...]

Rwanda : fin de l'interminable ultime audience du TPIR

Créé en 1994, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a clôturé mercredi à Arusha l'audience de son ultime procès en appel. Le verdict est attendu au mois[...]

Le modèle burundais à l'épreuve

Trop souvent, l'histoire du génocide des Tutsis au Rwanda, telle que racontée par les grands médias occidentaux, se focalise exagérément sur son "élément[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap-Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

Rwanda - Génocide des Tutsis : la fin d'une longue omerta en France ?

En annonçant la déclassification partielle des archives élyséennes portant sur les années 1990-1995, François Hollande adresse un signal fort à Kigali. Plusieurs centaines[...]

"Rwanda's Untold Story" : négationnisme à la BBC

Selon la BBC, la chaîne n'a pas enfreint sa charte éditoriale en diffusant "Rwanda's Untold Story". Accusé de faire "la promotion du négationnisme" du génocide des Tutsis, le[...]

Génocide au Rwanda : les enjeux de la déclassification des archives de l'Élysée

Vingt et un ans après le génocide des Tutsis, François Hollande va rendre accessibles aux chercheurs les archives de la présidence de la République française sur le dossier rwandais. Une[...]

Génocide au Rwanda : la présidence française annonce la déclassification de ses archives

C'est un pas historique que vient de franchir la présidence française en annonçant, mardi 7 avril, la déclassification de ses archives sur le Rwanda de 1990 à 1995, et donc sur le génocide[...]

Rwanda - Paul Kagamé : "Nul ne peut nous dicter notre conduite"

La campagne pour sa réélection a déjà commencé. Et le chef de l'État rwandais, Paul Kagamé, n'entend pas recevoir de leçons de l'étranger quant à une [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJA20110125101115 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJA20110125101115 from 172.16.0.100