Extension Factory Builder
14/08/2009 à 10:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Positive Black Soul fête ses vingt ans Positive Black Soul fête ses vingt ans © DR

20 ans tout juste que Positive Black Soul est né. A cette occasion, Didier Awadi et Doug E Tee, les deux rappeurs du groupe, donnent un spectacle ce vendredi à Dakar.

Dakar, 11 août 1989. Didier Awadi, déjà vedette à l’école et dans son quartier (Amitié 2) fête ses vingt ans. Le jeune bachelier, reconnu aujourd’hui comme étant un pionnier du rap sur le continent africain, est entouré de ses potes et de son … rival Amadou Barry, le leader des King MC’s venant de Liberté 6, un autre coin de Dakar où Grand master flash and the furious five et Sugar Hill Gang ont déjà séduit.

L’heure n’est pas à l’affrontement. Bien au contraire. Awadi, qui dirige les Syndicate, tend la main à celui que l’on connaîtra plus tard sous le nom de Doug E Tee. Par une chaude nuit d’hivernage, ils décident d’unir leur destin… musical. Les nouveaux « frères » créent Positive Black Soul que l’on appelle PBS (prononcer "pi bi esse").

Trois ans plus tard, ils sortent leur premier opus : Boul Falé (Ne t’en occupe pas, en wolof). Ce terme deviendra le slogan de toute une génération. Boul Falé signifiant pour Awadi et Doug E Tee : « Ne t’occupe pas des détails. Pense à l’essentiel et à ce que tu peux faire pour l’avenir de ton pays et pour la jeunesse ».

La carrière internationale du PBS débute en 1994 après des rencontres avec le rappeur franco-tchadien MC Solaar, puis avec le chanteur sénégalais Baba Maal qui présente le duo à Chris Blackwell, le très célèbre fondateur d’Island Records (maison disque de Bob Marley). C’est le début d’une nouvelle aventure qui mènera les artistes sur les scènes des plus grands festivals du monde…

En 2001, PBS se sépare. Mais, rien n’est perdu. Awadi et Doug E Tee n’ont jamais cessé de clamer leur amitié réciproque. Ainsi, ils ne pouvaient laisser passer ce vingtième anniversaire sans se retrouver. Un spectacle qu’ils veulent « mémorable » aura lieu au Cices à Dakar, dans la soirée du vendredi 14 août.

PBS a vingt ans. Le rap africain aussi. Awadi lui en a 40. « Je suis si heureuse et fière de lui », dit aujourd’hui sa mère émue. « Quand il a commencé, je n’étais pas rassurée. Mais, je lui ai dit que mon seul souhait était qu’il excelle quel que soit son choix » ajoute-elle alors que son fiston, devenu grand (et papa), et son alter ego s’apprêtent à remonter sur scène ensemble. Peut-être sera-ce le retour tant attendu du Positive Black Soul ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Sénégal

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour 'enrichissement illicite'

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin, pou[...]

Affaire Karim Wade - Cheikh Diallo : "J'ai dit la vérité, rien que la vérité"

Ex-conseiller du président Abdoualye Wade, Cheikh Diallo a connu la descente aux enfers. Soupçonné par la justice d'être un complice de Karim Wade dans l'acquisition illicite de divers biens, il aura[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Sénégal : en attendant son procès, Karim Wade, en détention depuis un an, reste en prison

En attendant son procès, Karim Wade va rester en détention provisoire. En prison depuis un an jour pour jour, le fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, sera jugé dans[...]

RDC : Abdou Diouf décoré du "Grand Cordon Kabila-Lumumba"

Arrivé à la fin de son mandat à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf a été décoré lundi soir à Kinshasa du plus haut grade de[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Sénégal : la déclaration choc de Karim Wade face à la Crei

En détention depuis près d'un an, Karim Wade, ex-ministre et fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, passe à l'offensive. Dans une déclaration, mercredi, il a[...]

Claude Mademba Sy, doyen des tirailleurs sénégalais, est mort

Claude Mademba Sy, ancien officier supérieur de l'armée française, est décédé mardi à l'âge de 90 ans. Il était la dernière grande figure des tirailleurs [...]

Cinéma : "Mille soleils" de Mati Diop, une affaire de famille

Dans un moyen-métrage audacieux, Mati Diop prolonge l'un des films les plus marquants du cinéma africain, Touki Bouki, signé par son oncle Djibril Diop Mambety.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers