Extension Factory Builder

13/12/2008 à 23:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

PDG de CGF Bourse

La publication de ses derniers résultats semestriels a considérablement fait chuter le cours du titre Sonatel à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan. Il avait approché les 200 000 F CFA (305 euros) dans le courant de l’année. Le 9 septembre, il est passé sous la barre des 150 000 F CFA, et la capitalisation boursière de toute la BRVM a reculé de 6,58 %.
Si le chiffre d’affaires de Sonatel est en hausse de 12,8 %, à 259 milliards de F CFA, par rapport au premier semestre 2007, l’excédent brut d’exploitation ne progresse que de 4 %, à 140,5 milliards de F CFA, tandis que le résultat d’exploitation s’effrite de 16,3 %, à 86 milliards de F CFA. Cette régression s’explique par une réduction de la durée des amortissements et la mise au rebut de certains équipements. En prenant ces décisions, la société confirme sa volonté d’autofinancer son développement en pratiquant une politique d’endettement zéro, et ce au détriment de la rémunération à court terme des actionnaires. De quoi faire fuir les investisseurs et les épargnants, même si nombre d’analystes estimaient, il y a tout juste un an, que le cours de l’action Sonatel était largement sous-évalué.
Reste une question de fond : comment intéresser les investisseurs et les épargnants à la Bourse d’Afrique de l’Ouest ? Voici quelques pistes de réflexion. Malgré la faiblesse de la capitalisation des Bourses africaines et de la liquidité des titres qui y sont cotés, et donc des volumes qui s’y échangent, le recours au Global Depositary Receipt (GDR), certificat d’actions négociable sur des places financières de classe mondiale, constitue une solution adaptée (lire J.A. n° 2481). Le GDR a déjà fait ses preuves dans les pays émergents comme moyen d’accroître la liquidité des Bourses locales.
Reste à améliorer les règles de fonctionnement de la BRVM, handicapée par la valeur nominale des titres. À Lagos ou à Accra, certaines actions sont échangées à 1 dollar, alors qu’à Abidjan la législation de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada) impose un minimum de 10 000 F CFA (environ vingt fois plus). Ecobank, qui bénéficie d’un statut d’extra­territorialité, et les sociétés ivoiriennes créées avant l’entrée en vigueur de l’Ohada font exception. Après avoir sollicité les instances de l’Ohada pendant cinq ans, sans succès, la direction de la BRVM examine la possibilité de fractionner les titres par un aménagement technique. Mais cela aurait pour inconvénient d’annuler temporairement le droit de vote du détenteur. Or le droit de vote des actionnaires relève de la loi… La solution passera donc forcément par la révision de la législation de l’Ohada, de façon à l’accommoder à la spécificité des sociétés cotées en Bourse.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Pari réussi pour le quatrième opérateur

Article pr�c�dent :
Un Malien dans la guerre des ondes

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : la candidature unique de Ouattara validée par le PDCI

Côte d'Ivoire : la candidature unique de Ouattara validée par le PDCI

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire, principal allié du président sortant Alassane Ouattara au sein de la majorité, a validé samedi la candidature unique du chef de l'État &agra[...]

Côte d'Ivoire - KKB : "Il y a dorénavant un PDCI-RDA et un PDCI-RDR"

Les tensions au sein du PDCI au sujet de la présidentielle de 2015 s'aggravent de jour en jour. Interview de Kouadio Konan Bertin (KKB), un des quatre frondeurs qui rejettent "l'Appel de Daoukro" de Henri Konan[...]

Côte d'Ivoire - CAN 2015 : les Éléphants passent à la caisse !

Le ministre des Sports, Alain Lobognon, a reçu de la présidence la somme correspondant aux primes accordées par Alassane Ouattara aux Éléphants victorieux de la CAN 2015. À lui[...]

Côte d'Ivoire : les frondeurs du PDCI n'iront pas au congrès du parti

La crise consécutive à "l'appel de Daoukro" n'en finit pas de secouer le PDCI. Quatre opposants au leadership d'Henri Konan Bédié ont annoncé jeudi qu'ils boycotteront le prochain[...]

Côte d'Ivoire : les déclarations phares du procès des pro-Gbagbo

La première phase du procès des 83 accusés pro-Gbagbo poursuivis pour "atteinte à la sûreté de l'État" devant la Cour d'assises d'Abidjan s'est achevée lundi par la[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

La Côte d'Ivoire lève un milliard de dollars sur les marchés internationaux

Au terme d'un "roadshow" débuté le 16 février, la Côte d'Ivoire a lancé le 24 février son Eurobond d'un milliard de dollars. La demande des investisseurs a dépassé[...]

Côte d'Ivoire : Égypte, Qatar, Arabie saoudite... Renard a l'embarras du choix

Champion d’Afrique avec la Côte d’Ivoire le 8 février, Hervé Renard (46 ans) est sous contrat avec les Éléphants jusqu’au 31 juillet 2016. Mais le Français suscite de[...]

Côte d'Ivoire - Simone Gbagbo : "Je ne sais pas ce qu'on me reproche"

L'ex-Première dame ivoirienne, accusée d'atteinte à la sûreté de l'État, a clamé son innocence lundi devant la Cour d'assises d'Abidjan. Elle a aussi réaffirmé que son[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJA20081213233821 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJA20081213233821 from 172.16.0.100