Extension Factory Builder
13/12/2008 à 23:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Passage de témoin à la tête de Renault Maroc. Le 17 novembre, Patrice Ratti succédera à Philippe Cornet au poste de PDG de Renault Maroc et de Siab (Nissan). Une fonction que ce dernier occupait depuis avril 2006, après être arrivé chez Renault en 1977. Son successeur n’est pas un novice de dans le groupe. Il y est entré par la grande porte, en 1981, comme ingénieur châssis dans l’écurie de Formule 1. Après avoir dirigé les filiales du groupe au Portugal et au Mexique, il est, depuis 2003, le directeur du programme haut de gamme de Renault Samsung Motors. Ce changement à la tête de la filiale marocaine de Renault n’affecte pas les projets de développement de la troisième marque du pays (avec 5 025 véhicules vendus en douze mois), devancée par Kia Motors et Peugeot.
Sur un marché qui s’est envolé de 20 % au cours des neuf premiers mois de l’année (77 563 ventes) et qui commence, comme partout ailleurs, à baisser de régime, la marque au losange poursuit la mise en route de son site de production de 200 000 véhicules par an (400 000 à terme) pour fin 2010. Un investissement de 600 millions d’euros qui créera 6 000 emplois directs et 30 000 indirects sur la zone industrielle et portuaire de Tanger-Med. Renault vient de signer une convention avec le gouvernement marocain pour la mise en place d’un centre de formation aux métiers de l’automobile. Il assurera des missions de formation pour les opérateurs, les techniciens et les cadres de la future usine comme pour les salariés de ses sous-traitants. Des modules de dextérité destinés à apprendre le bon geste aux salariés, ainsi que des formations à la maintenance (hydraulique, mécanique…) ou dans les métiers des achats sont prévus. L’État a concédé à l’industriel la gestion et la réalisation de ce centre, qui doit être opérationnel en mars 2010. D’ici là, la ?direction de Renault Tanger-Med sillonnera, à la recherche de fournisseurs marocains, les allées d’Automotive Meeting Tanger-Med (AMT), la première convention d’affaires marocaine de l’automobile, qui se tient à Casablanca et à Tanger, du 13 au 15 novembre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

Maroc : Rachid Andaloussi, horizon CasArts

Maroc : Rachid Andaloussi, horizon CasArts

L'architecte marocain Rachid Andaloussi a dessiné, avec Christian de Portzamparc, le projet CasArts, à Casablanca. Un théâtre conçu comme une "medina culturelle" qui vise à remett[...]

Au Maroc, le combat d'une mère célibataire contre l'exclusion

"Je me bats pour mon fils malgré les regards et les jugements impitoyables", lance avec détermination Khadija, une mère célibataire de 27 ans, dans un rare témoignage sur le combat[...]

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des "indigènes"

Avant le grand débarquement, la reconquête des Alliés est amorcée par la Corse et l'Italie. Des batailles aussi épiques que méconnues menées par les[...]

Maroc : nouvel assaut massif de migrants subsahariens sur la barrière de Melilla

Plusieurs centaines de migrants subsahariens ont tenté mardi d'entrer dans l'enclave espagnole de Melilla depuis le Maroc. Par ailleurs, 470 autres ont été secourus dans le détroit de Gibraltar.[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

L'Algérie et le Maroc intensifient la lutte contre le trafic d'essence transfrontalier

Depuis le début de l'année, quelque 500 000 litres de carburant algérien destinés à l'exportation frauduleuse vers le Maroc ont été saisis par les gendarmes. La lutte s'intensifie[...]

Maroc : quand le PAM fait sa mue

Créé en 2008 par Fouad Ali El Himma, un proche du roi du maroc, le Parti Authenticité et Modernité (PAM) tente de se donner une nouvelle image. Notamment en multipliant les incursions sur le[...]

Sahara : l'autonomie, sinon rien

L'arrivée au pouvoir en 1999, à trois mois d'intervalle, d'Abdelaziz Bouteflika et de Mohammed VI avait suscité l'espoir raisonné d'un new deal entre les deux frères ennemis du[...]

Le Maghreb des misogynes

Dignes descendantes des moudjahidate algériennes, nobles battantes du Maroc, filles de Bourguiba, vous pouvez être fières de vos élus ! Si, si. Je vais vous donner trois exemples qui vont vous[...]

L'Inquisition en scooter

Voici, pour dire adieu au ramadan, une petite histoire qui s'est déroulée à Amsterdam, la semaine dernière. Elle met en jeu une famille marocaine vivant au Maroc et qui passe les vacances[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers