Extension Factory Builder
13/12/2008 à 23:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Passage de témoin à la tête de Renault Maroc. Le 17 novembre, Patrice Ratti succédera à Philippe Cornet au poste de PDG de Renault Maroc et de Siab (Nissan). Une fonction que ce dernier occupait depuis avril 2006, après être arrivé chez Renault en 1977. Son successeur n’est pas un novice de dans le groupe. Il y est entré par la grande porte, en 1981, comme ingénieur châssis dans l’écurie de Formule 1. Après avoir dirigé les filiales du groupe au Portugal et au Mexique, il est, depuis 2003, le directeur du programme haut de gamme de Renault Samsung Motors. Ce changement à la tête de la filiale marocaine de Renault n’affecte pas les projets de développement de la troisième marque du pays (avec 5 025 véhicules vendus en douze mois), devancée par Kia Motors et Peugeot.
Sur un marché qui s’est envolé de 20 % au cours des neuf premiers mois de l’année (77 563 ventes) et qui commence, comme partout ailleurs, à baisser de régime, la marque au losange poursuit la mise en route de son site de production de 200 000 véhicules par an (400 000 à terme) pour fin 2010. Un investissement de 600 millions d’euros qui créera 6 000 emplois directs et 30 000 indirects sur la zone industrielle et portuaire de Tanger-Med. Renault vient de signer une convention avec le gouvernement marocain pour la mise en place d’un centre de formation aux métiers de l’automobile. Il assurera des missions de formation pour les opérateurs, les techniciens et les cadres de la future usine comme pour les salariés de ses sous-traitants. Des modules de dextérité destinés à apprendre le bon geste aux salariés, ainsi que des formations à la maintenance (hydraulique, mécanique…) ou dans les métiers des achats sont prévus. L’État a concédé à l’industriel la gestion et la réalisation de ce centre, qui doit être opérationnel en mars 2010. D’ici là, la ?direction de Renault Tanger-Med sillonnera, à la recherche de fournisseurs marocains, les allées d’Automotive Meeting Tanger-Med (AMT), la première convention d’affaires marocaine de l’automobile, qui se tient à Casablanca et à Tanger, du 13 au 15 novembre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Un Malien dans la guerre des ondes

Article pr�c�dent :
Et le rideau sur l’écran va se lever

Maroc

Maroc - Scandale du stade de Rabat : camouflet royal pour Mohamed Ouzzine

Maroc - Scandale du stade de Rabat : camouflet royal pour Mohamed Ouzzine

La décision est tombée comme un couperet. Le roi du Maroc vient de désavouer le ministre de la Jeunesse et des Sports et demande l'ouverture d'une enquête approfondie sur le scandale de la pelouse du [...]

Côte d'Ivoire - Burkina : Soro, visiteur discret de Compaoré à Casablanca

Guillaume Soro, le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, a profité fin novembre d'un déplacement officiel au Maroc pour discrètement rendre visite à l'ex-président[...]

Le Maroc envoie ses F-16 en Irak contre l'État islamique

Le Maroc a confirmé à "Jeune Afrique" avoir envoyé plusieurs F-16 avec leurs pilotes lutter contre l'État islamique en Irak.[...]

Tunisie - Cinéma : la guerre de l'Étoile

Parmi les quinze longs-métrages en compétition au Festival international du film de Marrakech, plusieurs belles surprises. Comme "L'Orchestre des aveugles", de Mohamed Mouftakir.[...]

Maroc : la plus grande ferme éolienne d'Afrique entre en service

 L'exploitation commerciale du parc éolien de Tarfaya, au Maroc, a démarré. D'une capacité globale de 300 mégawatts, cette ferme éolienne peut produire environ 1 000 Gwh[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Les pays africains les plus "risqués" pour les entreprises

 Le cabinet de conseil Control Risks présente l'édition 2015 de sa carte annuelle des risques sécuritaires et économiques à travers le monde. Intitulée "le nouveau[...]

Burkina : Blaise Compaoré, jours tranquilles à Casablanca

C'est dans une vaste villa mise à leur disposition par un ami du couple et située non loin de Casablanca que, selon nos informations, l'ancien président burkinabè Blaise Compaoré et son[...]

Maroc : après la disparition d'Ahmed Zaïdi, naufrage ou renaissance de l'USFP ?

La disparition tragique du député marocain Ahmed Zaïdi a conforté ses camarades dans leur décision de quitter l'Union socialiste des forces populaires (USFP). [...]

Le marocain Best Financière entre au capital de l'ivoirien CDCI

Co-leader de la grande distribution en Côte d'Ivoire avec 127 magasins, CDCI accueille à son tour de table son alter-ego marocain Best Financière ainsi que le capital-investisseur Amethis. De quoi doper sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers