Extension Factory Builder
13/12/2008 à 23:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Passage de témoin à la tête de Renault Maroc. Le 17 novembre, Patrice Ratti succédera à Philippe Cornet au poste de PDG de Renault Maroc et de Siab (Nissan). Une fonction que ce dernier occupait depuis avril 2006, après être arrivé chez Renault en 1977. Son successeur n’est pas un novice de dans le groupe. Il y est entré par la grande porte, en 1981, comme ingénieur châssis dans l’écurie de Formule 1. Après avoir dirigé les filiales du groupe au Portugal et au Mexique, il est, depuis 2003, le directeur du programme haut de gamme de Renault Samsung Motors. Ce changement à la tête de la filiale marocaine de Renault n’affecte pas les projets de développement de la troisième marque du pays (avec 5 025 véhicules vendus en douze mois), devancée par Kia Motors et Peugeot.
Sur un marché qui s’est envolé de 20 % au cours des neuf premiers mois de l’année (77 563 ventes) et qui commence, comme partout ailleurs, à baisser de régime, la marque au losange poursuit la mise en route de son site de production de 200 000 véhicules par an (400 000 à terme) pour fin 2010. Un investissement de 600 millions d’euros qui créera 6 000 emplois directs et 30 000 indirects sur la zone industrielle et portuaire de Tanger-Med. Renault vient de signer une convention avec le gouvernement marocain pour la mise en place d’un centre de formation aux métiers de l’automobile. Il assurera des missions de formation pour les opérateurs, les techniciens et les cadres de la future usine comme pour les salariés de ses sous-traitants. Des modules de dextérité destinés à apprendre le bon geste aux salariés, ainsi que des formations à la maintenance (hydraulique, mécanique…) ou dans les métiers des achats sont prévus. L’État a concédé à l’industriel la gestion et la réalisation de ce centre, qui doit être opérationnel en mars 2010. D’ici là, la ?direction de Renault Tanger-Med sillonnera, à la recherche de fournisseurs marocains, les allées d’Automotive Meeting Tanger-Med (AMT), la première convention d’affaires marocaine de l’automobile, qui se tient à Casablanca et à Tanger, du 13 au 15 novembre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Un Malien dans la guerre des ondes

Article pr�c�dent :
Et le rideau sur l’écran va se lever

Maroc

Ramzi Boukhiam, un Marocain en quête de grand surf

Ramzi Boukhiam, un Marocain en quête de grand surf

Ce Marocain de 22 ans est l'un des très rares surfeurs africains à se signaler au niveau international. Son objectif, parvenir à se hisser parmi les meilleurs riders de la planète.[...]

"O Ka" : Souleymane Cissé le justicier

À partir de l'expulsion de ses soeurs de sa maison natale, le réalisateur malien revient sur l'histoire de sa famille. Un film engagé, tourné vers l'avenir.[...]

Polémique : "Much loved", le film de Nabil Ayouch, ne sera pas diffusé au Maroc

Déjà sujet à polémique en raison du sujet qu’il traite, le film de Nabil Ayouch reste au cœur des débats après que le gouvernement marocain, emmené par les islamistes du[...]

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Le souverain marocain, Mohammed VI, quittera le Sénégal vendredi, après avoir signé de nombreux accords économiques.[...]

Festival de Fès - Alain Weber : "La musique est un peu une revanche pour l'Afrique"

Entretien avec Alain Weber, directeur artistique de la 21e édition du festival de Fès des musiques sacrées du monde.[...]

Ali Benmakhlouf : "À sa mort, le Prophète n'a laissé aucune directive"

Le penseur marocain en est persuadé : sans l'apport de la pensée arabe médiévale, le paysage intellectuel européen actuel ne serait pas ce qu'il est. Et pourtant qui le sait ? Dans un[...]

Mehdi Benatia : "Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc"

Recruté à l’été 2014 par le Bayern Munich pour 30 millions d’euros, Mehdi Benatia a remporté avec le championnat d’Allemagne le premier titre de sa carrière. À[...]

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers