Extension Factory Builder
13/12/2008 à 23:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

L’ancien secrétaire général de l’ONU était à Paris le 30 octobre pour remettre le prix Pictet 2008 récompensant le travail d’un photographe sur le développement durable. Il revient avec nous sur ce thème et sur son nouveau cheval de bataille, l’alternance au sommet des États.

Le président Sassou Nguesso a proposé le 30 octobre l’instauration d’une taxe pour aider les pays qui font des efforts en matière de préservation de l’environnement. Est-ce une bonne idée ?
L’Afrique a un rôle à jouer, en particulier en matière de reforestation et de préservation de la biodiversité. Des efforts ont été faits pour protéger les forêts au Gabon, au Cameroun, pour préserver la faune en RD Congo, au Rwanda et dans tout l’est de l’Afrique. La protection de ces ressources naturelles a un impact positif sur le réchauffement climatique. Il faut développer les partenariats entre les institutions internationales et les États, car les pays qui protègent leur environnement doivent être aidés. Il s’agit d’un héritage commun à toute l’humanité, il faut encourager sa préservation. Mais il faut aussi, peut-être, une plus grande prise de conscience sur le continent.

Sur la BBC, vous avez critiqué les présidents camerounais et sénégalais, Paul Biya et Abdoulaye Wade, au sujet de l’alternance au pouvoir… Pourquoi ces deux chefs d’État en particulier ?
Je répondais à une question les concernant. C’est pourquoi je les ai cités. Fondamentalement, c’est une question de principe : il ne faut pas modifier les textes constitutionnels uniquement pour satisfaire un individu. Toute modification doit être motivée uniquement par l’intérêt national, et non par celui d’une personne. En aucun cas on ne peut considérer qu’un chef d’État est irremplaçable. Celui qui pense qu’il ne peut quitter son poste parce qu’il est le seul capable de diriger le pays a échoué dans sa mission. Nous devons pouvoir compter sur des institutions qui protègent les intérêts de la nation et du peuple.

Vous avez mené la médiation au Kenya pour un partage du pouvoir. La même recette a été testée au Zimbabwe, et le gouvernement n’est toujours pas formé. Quel conseil donneriez-vous au médiateur Thabo Mbeki ?
J’ai eu l’occasion de lui parler. Si je devais lui donner des conseils, je le ferais en privé. Cependant, il est important de souligner combien la situation est tragique au Zimbabwe, d’un point de vue humain et matériel. Nous avons tendance à nous focaliser sur Mugabe et son régime. Peut-être oublions-nous un peu les millions de Zimbabwéens qui ont besoin d’aide. Ils sont désespérés. Nous devons réfléchir au moyen de les aider tout en maintenant la pression sur les dirigeants.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

International

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré [...]

Football : indignation suite aux propos racistes de Carlo Tavecchio

Le monde du ballon rond en Italie est en pleine effervescence après des propos racistes tenus en fin de semaine par le favori au poste de président de la fédération italienne de football, Carlo[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Gaza : l'armée israélienne annonce la fin de la trêve

L'armée israélienne a annoncé dimanche matin la fin de la trêve humanitaire et la reprise de ses opérations militaires dans la bande de Gaza en réplique aux "tirs incessants de[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Crash du vol AH5017 : la deuxième boîte noire retrouvée, les enquêteurs attendus sur place

Au lendemain de la découverte de la première boîte noire de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, des experts de l'ONU ont retrouvé la seconde samedi sur le[...]

Gaza : cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas

Un cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas palestinien est entré en vigueur samedi à Gaza après d'intenses efforts d'acteurs internationaux, qui se retrouvent à Paris pour tenter[...]

Deux footballeurs s'affrontent sur Twitter à propos de l'intervention israélienne à Gaza

Les polémiques autour du conflit israélo-palestinien n'épargnent pas le monde du football. Les deux anciens coéquipiers en Angleterre, Joey Barton et Yossi Benayoun, se sont répondus par tweets[...]

Benjamin Stora : "La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante"

L’historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora réagit à la promesse de réouverture des synagogues algériennes faite par le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa,[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers