Extension Factory Builder
13/12/2008 à 22:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Nouveau rebondissement dans le feuilleton qui oppose le second opérateur mobile du pays aux autorités. Sa maison mère réclame un arbitrage international.

Ça passe ou ça casse. Le 11 novembre, le bras de fer engagé entre l’État sénégalais et le numéro deux de la téléphonie mobile, Sentel (qui opère la marque Tigo), s’est durci : le groupe suédois Millicom International Cellular (MIC), maison mère de Sentel, a saisi le Centre international de règlement des différends liés aux investissements (Cirdi), organisme d’arbitrage lié à la Banque mondiale. « Si la décision est en faveur de Millicom, le Sénégal devra s’y conformer », affirme un avocat proche du dossier, qui refuse que son nom soit cité.
Dans cette affaire, Dakar a tiré la première salve le 31 octobre en menaçant de suspendre la licence GSM du numéro deux de la téléphonie mobile dans le pays, avec 1,8 million d’abonnés (3 millions pour Orange). Engagées dans des négociations serrées, les deux parties ne parvenaient pas à un accord. En 2000 déjà, Abdoulaye Wade, nouvellement élu à la présidence, avait annulé le contrat de Sentel, négocié en 1998 contre une redevance annuelle, au motif de défaillances et de non-respect de certaines clauses. Mi-2002, une entrevue entre le président Wade et les dirigeants de MIC débloquait la situation. Tigo pouvait poursuivre « provisoirement » ses activités, les termes de l’exploitation de son réseau devant être révisés lors de l’octroi futur d’une nouvelle licence GSM. Ce qui arriva en septembre 2007, quand le soudanais Sudatel remporta une licence globale (fixe, mobile et Internet) pour 200 millions de dollars. Annoncé pour mars 2008, puis pour octobre, le démarrage d’Expresso (la marque de Sudatel) ne cesse d’être différé. Mais les tensions entre Sentel et l’État ont repris de plus belle.
La procédure d’arbitrage international qu’a engagée MIC n’est pas anodine et démontre sa volonté d’aller jusqu’au bout. Coûte que coûte. « Le groupe devra démontrer au Cirdi que payer 200 millions de dollars n’a aucune justification économique », explique Devine Kofiloto, consultant senior au cabinet Teleplan, en Norvège. Jusqu’où MIC, présent au Tchad, au Ghana, en Tanzanie, Sierra Leone, RD Congo et à Maurice, mais aussi en Amérique latine et en Asie, est-il disposé à aller ? Est-il prêt à perdre le marché sénégalais, le plus fort contributeur à sa croissance en Afrique ? « Si Tigo quitte le pays, l’arbitrage du Cirdi peut aussi servir à réclamer une compensation financière au Sénégal », complète Devine Kofiloto.
Injoignables, les responsables de MIC laissent la porte ouverte à toutes les hypothèses. Certains avancent qu’ils accepteraient de payer, mais à la condition d’obtenir une licence globale. Comme Sudatel.
À Dakar, au Palais présidentiel, qui gère l’affaire en direct, la marge de manœuvre apparaît étroite. Suspendre vraiment le réseau, c’est s’exposer à la colère de 400 employés (et 40 000 emplois indirects) et de près de deux millions d’abonnés. « Le recours au Cirdi montre que Millicom a épuisé toutes les solutions amiables, explique Hamid Gharavi, avocat spécialiste de l’arbitrage international, basé à Paris. C’est aussi leur dernière cartouche pour obliger l’État à relancer les négociations. » Le Sénégal, dont le déficit budgétaire atteignait 293 millions de dollars mi-2008, selon le FMI, cédera-t-il au chantage ? Seule certitude, le Cirdi ne se prononcera pas avant dix-huit à vingt-quatre mois.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Sénégal

Ebola : des mots et des maux

Ebola : des mots et des maux

La lutte contre Ebola, c'est aussi un enjeu de communication. Pour les chefs d'État et de gouvernement. Pour les ONG. Et pour les compagnies aériennes.[...]

Vidéo : les Sénégalais de "Y'en a marre" publient un clip contre le virus Ebola

Les rappeurs sénégalais du collectif "Y'en a marre" ont sorti un clip dans lequel ils appellent à "stopper Ebola". Ils y détaillent les mesures de prévention et appellent[...]

Ebola : l'unique malade identifié au Sénégal a été guéri

Le jeune Guinéen qui avait introduit au Sénégal l'unique cas confirmé de virus Ebola est guéri, a annoncé mercredi le ministère sénégalais de la Santé.[...]

Tchad - Affaire Habré : une vingtaine d'ex-cadres de la DDS devant la cour criminelle

Une vingtaine d’anciens responsables de la police politique de Hissène Habré (sur 33 détenus), ont été renvoyés devant la cour criminelle du Tchad. Neuf autres [...]

E-santé : le top 5 des applications mobiles en Afrique

Recevoir des informations sur son dossier médical en temps réel, géolocaliser le médecin le plus proche, tout savoir sur les symptômes d'Ebola. Grâce aux smartphones, les Africains[...]

Dossier : comment vivent les riches en Afrique

C'est l'histoire d'une élite pour laquelle l'argent n'est pas un problème. Une histoire faite de virées en bateau, de fêtes somptueuses, de greens où pas un brin d'herbe ne dépasse.[...]

Fortune : la philanthropie des milliardaires africains

Ils s'appellent Patrice Motsepe, Mo Ibrahim ou Tony Elumelu... Encouragés par leurs homologues occidentaux, les milliardaires du continent n'hésitent plus à consacrer une partie de leur richesse[...]

Sénégal : le procès Karim Wade vu de l'hôtel Terrou-Bi

Agréablement situé sur la corniche de la capitale sénégalaise, l'hôtel Terrou-Bi voit se croiser quotidiennement les principaux protagonistes du procès de Karim Wade, qui se[...]

Mondial de basket - Maleye Ndoye : "Le Sénégal monte en puissance"

Après son succès historique face à la Croatie lundi (77-75), le Sénégal s'est qualifié pour les huitièmes de finale des Championnats du monde de basket en Espagne (30 août-14[...]

L'Afrique part à la pêche aux "islamodollars"

Au Maghreb comme au sud du Sahara, les produits financiers compatibles avec la charia se multiplient. Autant de vecteurs qui permettent aux pays du Golfe d'investir dans les infrastructures.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex