Extension Factory Builder
13/12/2008 à 22:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Ecobank a célébré en grande pompe, avec 600 invités, ses vingt ans d’existence, le 7 novembre à Lomé, avec la pose de la première pierre de son futur siège. Le groupe bancaire est basé dans la capitale du Togo depuis son entrée en activité, en 1988. Le futur ensemble comprendra quatre bâtiments, dont un immeuble de 7 étages et 42 000 m2, un centre de formation, et un autre de technologie et de communication. Ce dernier complétera le centre ouvert en mai à Accra, au Ghana, véritable hub technologique où 450 personnes traitent la circulation des données bancaires et informatiques des 500 agences. Ecobank Transnational Incorporated (ETI) devrait s’installer dans ses nouveaux locaux de Lomé en 2010.
D’ici là, le groupe entend se consacrer en priorité à la consolidation de ses activités. Fini (à moins d’une opportunité stratégique) l’expansion géographique par croissance externe qui l’a mené dans 25 pays d’Afrique subsaharienne (5 en 1990, 20 en 2007). Place au développement des filiales et de leur clientèle, ainsi qu’à la motivation des troupes, soit 10 000 employés de 29 nationalités africaines. Le lancement du futur siège avait aussi cet objectif : réunir près de 200 « ecobankers » - l’expression devient à la mode en interne - et leur présenter cette stratégie. Elle s’accompagne, comme dans tous les groupes internationaux, d’une refonte des outils de communication, allant de la mise en place d’un nouveau logo à l’habillage des agences afin qu’Ecobank se présente de manière uniforme à tous ses clients, dans quelque pays qu’ils se trouvent. Ce programme démarre dès janvier 2009 en Ouganda, dernier pays d’implantation. En parallèle, Ecobank a l’intention de conforter toutes ses filiales, notamment en augmentant leur capital, ce qui leur permettra, selon le cas, d’investir pour leur développement ou de respecter un changement de la réglementation bancaire locale. Cette stratégie était d’ailleurs l’un des principaux arguments de l’augmentation de capital lancée en août dernier sur les trois places boursières d’Abidjan, Accra et Lagos. Le groupe n’a toujours pas indiqué si l’objectif de réunir 2,5 milliards de dollars a été atteint. Plus de la moitié de ce montant (1,4 milliard de dollars) devait être affectée à la consolidation de l’activité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Togo

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil s'inst[...]

Togo : Fabre ne lâche rien

Obstiné, le candidat de l'ANC ne reconnaît toujours pas sa défaite. Et rêve secrètement du statut de chef de l'opposition.[...]

Togo : Faure Gnassingbé, que va-t-il faire de sa victoire ?

Ce n'est pas tout d'être réélu - fût-ce largement. Le président Faure Gnassingbé va devoir faire le ménage dans son parti et jusqu'au sein du gouvernement. L'efficacité[...]

Alberto Olympio : "Je ne suis pas payé pour siphonner les voix de l'opposition togolaise"

De passage à Paris le 14 mai, au lendemain de la présidentielle qui a vu la réélection de Faure Gnassingbé, Alberto Olympio, leader du parti des Togolais (opposition), a répondu sans[...]

Togo : manifestation de l'opposition pour contester les résultats de la présidentielle

Des milliers de partisans de l’opposition ont défilé samedi à Lomé pour protester contre les résultats de la présidentielle du 25 avril, remportée par le président[...]

Polémique : pourquoi le cas Adebayor divise les Togolais

Adulé par une majorité de ses compatriotes, le footballeur international togolais Emmanuel Adebayor se retrouve depuis fin avril en pleine polémique. Il a rendu publics tour à tour son soutien à[...]

Togo : Emmanuel Adebayor lave (encore) son linge sale sur Facebook

Le feuilleton des révélations familiales d’Emmanuel Adebayor s’est poursuivi ce dimanche avec une nouvelle publication du footballeur togolais sur sa page Facebook. Cette fois-ci, c’est Rotimi[...]

Togo : cartographie électorale de la présidentielle du 25 avril

Proclamé vainqueur par la Cour constitutionnelle le 3 mai, Faure Gnassingbé a prêté serment le lendemain pour un troisième quinquennat à la tête du pays. Il a obtenu près de[...]

Togo : quand Emmanuel Adebayor lave son linge sale sur Facebook

Emmanuel Adebayor a réglé mardi soir ses comptes avec plusieurs membres de sa famille, sur Facebook. Un déballage 2.0 destiné à "servir de leçon" aux familles africaines, avance[...]

Togo : dix choses à savoir sur Faure Gnassingbé au lendemain de sa réélection

Faure Gnassingbé, le président togolais sortant, a été proclamé dimanche par la Cour constitutionnelle vainqueur de la présidentielle du 25 avril. Il devance largement son principal[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers