Extension Factory Builder
13/12/2008 à 22:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Ecobank a célébré en grande pompe, avec 600 invités, ses vingt ans d’existence, le 7 novembre à Lomé, avec la pose de la première pierre de son futur siège. Le groupe bancaire est basé dans la capitale du Togo depuis son entrée en activité, en 1988. Le futur ensemble comprendra quatre bâtiments, dont un immeuble de 7 étages et 42 000 m2, un centre de formation, et un autre de technologie et de communication. Ce dernier complétera le centre ouvert en mai à Accra, au Ghana, véritable hub technologique où 450 personnes traitent la circulation des données bancaires et informatiques des 500 agences. Ecobank Transnational Incorporated (ETI) devrait s’installer dans ses nouveaux locaux de Lomé en 2010.
D’ici là, le groupe entend se consacrer en priorité à la consolidation de ses activités. Fini (à moins d’une opportunité stratégique) l’expansion géographique par croissance externe qui l’a mené dans 25 pays d’Afrique subsaharienne (5 en 1990, 20 en 2007). Place au développement des filiales et de leur clientèle, ainsi qu’à la motivation des troupes, soit 10 000 employés de 29 nationalités africaines. Le lancement du futur siège avait aussi cet objectif : réunir près de 200 « ecobankers » - l’expression devient à la mode en interne - et leur présenter cette stratégie. Elle s’accompagne, comme dans tous les groupes internationaux, d’une refonte des outils de communication, allant de la mise en place d’un nouveau logo à l’habillage des agences afin qu’Ecobank se présente de manière uniforme à tous ses clients, dans quelque pays qu’ils se trouvent. Ce programme démarre dès janvier 2009 en Ouganda, dernier pays d’implantation. En parallèle, Ecobank a l’intention de conforter toutes ses filiales, notamment en augmentant leur capital, ce qui leur permettra, selon le cas, d’investir pour leur développement ou de respecter un changement de la réglementation bancaire locale. Cette stratégie était d’ailleurs l’un des principaux arguments de l’augmentation de capital lancée en août dernier sur les trois places boursières d’Abidjan, Accra et Lagos. Le groupe n’a toujours pas indiqué si l’objectif de réunir 2,5 milliards de dollars a été atteint. Plus de la moitié de ce montant (1,4 milliard de dollars) devait être affectée à la consolidation de l’activité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Togo

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5 m[...]

Vers une présidentielle en avril au Togo ?

Dans un climat politique tendu, la Cour constitutionnelle doit néanmoins annoncer sans tarder la date du prochain scrutin présidentiel. On se dirigerait vers une élection en avril.[...]

Affaire Ecobank/Tanoh : "La décision du Tribunal d'Abidjan est dépourvue de tout fondement", estime Ecobank

Suite à sa condamnation à payer 7,5 milliards de FCFA à Thierry Tanoh, son ancien directeur général, Ecobank conteste dans un communiqué la compétence du Tribunal de[...]

France : la "marche républicaine" des dirigeants africains à Paris

Plusieurs présidents et ministres du continent ont défilé dimanche à Paris aux côtés de dirigeants du monde entier pour la "marche républicaine" contre le terrorisme. De la[...]

Togo : qui exploitera le mégagisement de Kpémé ?

Désignés en 2012, dans le cadre d'un appel d'offres, trois candidats pour l'exploitation du gisement carbonaté de Kpémé ont dû déposer des offres initiales[...]

Goodluck Jonathan, Laurent Gbagbo, Alpha Condé... Ils seront au coeur de l'actualité en 2015

Qui sera président du Burkina Faso dans un an ? La chute de Blaise Compaoré aura-t-elle un effet au Togo ? Quel sera l'impact de Boko Haram sur le vote des Nigérians ? Qui affrontera Alassane Ouattara[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Le Camerounais Alain Nkontchou rejoint le conseil d'administration d'Ecobank

 Le conseil d'administration d'Ecobank a annoncé la nomination de quatre nouveaux administrateurs non-exécutifs à son conseil d’administration, parmi lesquels le financier camerounais Alain[...]

Togo : les trois réformes que l'opposition réclame à cor et à cri

À quelques mois de l'élection présidentielle de 2015, pouvoir et opposition se déchirent sur la question des réformes institutionnelles et constitutionnelles. Les modifications[...]

Togo : l'opposition appelle à de nouvelles manifestations

L'opposition togolaise a appelé jeudi à un rassemblement "massif" et réclamé une réforme de la Constitution qui n'empêche pas en l'état le président Faure[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJA20081213224558 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJA20081213224558 from 172.16.0.100