Extension Factory Builder
13/12/2008 à 20:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Directeur général de Tractafric Motors

Jeune Afrique : Comment se sont comportés les marchés automobiles dans les pays où votre groupe est présent ?
Philippe Oberman : L’activité a été soutenue partout où nous sommes implantés, c’est-à-dire dans les pays d’Afrique centrale et en Côte d’Ivoire. Nous enregistrons même notre troisième année consécutive de croissance forte. Au total, notre activité a triplé au cours des trois dernières années. Nous allons atteindre 170 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2008. En volume, tant pour l’activité véhicules industriels que particuliers, nos ventes ont plus que doublé en trois ans. Nous parviendrons à quelque 3 000 véhicules particuliers neufs facturés sur l’année 2008 et près de 900 camions. Ces performances ont une double explication : le dynamisme des marchés et notre stratégie de développement. Durant cette période, nous avons procédé à des investissements importants dans les points de vente, et à des recrutements pour nos équipes commerciales et après-vente. 

La crise de l’automobile en Europe et aux États-Unis est-elle de nature à perturber votre activité ?
En 2009, nous allons continuer à recruter et à nous développer sur nos marchés. Nos positions vont par ailleurs se renforcer, en particulier sur l’Afrique de l’Ouest, où nous représentons Mercedes officiellement depuis mi-2008 (hors Nigeria et Côte d’Ivoire). Dans l’ensemble, nous restons confiants sur la croissance des marchés d’Afrique subsaharienne pour l’année prochaine. L’activité va rester à des niveaux voisins de ce que nous avons connu ces dernières années dans notre métier. Ce qui ne nous empêche pas d’être vigilants. Certains pays seront plus ou moins sensibles à la conjoncture. Certains, à cause des cours du pétrole, s’ils se maintiennent à la baisse. D’autres comme le Gabon et le Cameroun sont exposés au ralentissement de l’exploitation forestière, et enfin en RD Congo, le Katanga pourrait souffrir d’éventuelles répercussions de la baisse du prix du cobalt et du cuivre.

Les constructeurs des marchés émergents constituent-ils une menace ?
Depuis un peu moins de deux ans, nous observons en effet sur nos différents marchés l’arrivée progressive de véhicules chinois. Pour le moment, il ne semble pas y avoir de stratégie commerciale très élaborée. Pour simplifier, on ne sait pas comment arrivent les véhicules, mais ils sont là. Ce sont plutôt des pick-up, des 4x4, des petits camions et des bus. La rapidité avec laquelle les constructeurs chinois se sont implantés dans les pays du Maghreb nous amène à réfléchir aux réponses que nous devrons apporter, le moment venu, à cette nouvelle concurrence.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

 Après avoir été suspendu pendant une semaine, les titres du promoteur immobilier marocain CGI vont être radiés de la cote à la Bourse de Casablanca. C'est la décision prise par[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

L'opérateur pétrolier britannique Genel Energy et ses partenaires ont annoncé ce lundi la découverte de pétrole à 3 000 mètres de profondeur, au large des côtes du Maroc. La[...]

"Sale Marocain !"

Il existe aux Pays-Bas une institution nommée "Kinderombudsman", qui est chargée de veiller sur la bonne santé des enfants du pays, ou plutôt sur leur "bien-être". Par[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Maroc : quand Mohammed VI charge les pays occidentaux

Extrêmement sévère à l'égard des anciennes puissances coloniales, la dernière allocution de Mohammed VI devant l'Assemblée générale des Nations unies a[...]

Le Maroc dément les "rumeurs" d'annulation de la CAN 2015

Alors que de nombreux médias annoncent la décision du Maroc de ne pas organiser la CAN 2015, prévue du 17 janvier au 8 février, Mohamed Ouzzine, le ministre des Sports du royaume, a démenti ce[...]

Affaire "Madinat Badès" : tout savoir sur le scandale qui éclabousse la CGI

Suspendu de la cote à la Bourse de Casablanca, le promoteur immobilier marocain CGI vit l'un des moments les plus difficiles de son histoire. Décryptage.[...]

Carte interactive : ces événements menacés ou annulés à cause d'Ebola

Depuis le début de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, en décembre 2013, une dizaine d'événements ont été annulés sur le continent. D'autres, censés se[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers