Extension Factory Builder
12/01/2012 à 15:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le droit d'entrée au Dakar Poker Tour varie de 300 000 à 1 million de F CFA. Le droit d'entrée au Dakar Poker Tour varie de 300 000 à 1 million de F CFA. © D.R.

Du 9 au 15 janvier, la capitale sénégalaise organise la quatrième édition du Dakar Poker Tour. Un rendez-vous unique en son genre en Afrique de l'Ouest.

Sur le parking du Terrou-Bi, l'un des hôtels les plus célèbres de Dakar, autant de grosses cylindrées que de voitures modestes. Dans les salons cosy du quatre-étoiles, costumes chics et jeans cohabitent sans problème. Comme tous les ans depuis 2009, amateurs sous-régionaux et professionnels européens se retrouvent (du 9 au 15 janvier) au Dakar Poker Tour (DPT), le seul événement du genre en Afrique de l'Ouest.

Après l'Afrique du Sud et le Maroc, c'est au tour du Sénégal de succomber à la fièvre. Touristes et joueurs de la sous-région affluent au Casino du Port. « Les premières tables de jeux sont apparues en 2005. Nous avons profité de l'engouement mondial pour lancer le tournoi, raconte Pierre Laurent, le directeur général de cette filiale du Terrou-Bi. Roger Hairabedian, le numéro un français, est venu dès la première année, et avec lui des amateurs avertis de Côte d'Ivoire, de Guinée, de Gambie et du Maroc. »

Les Sénégalais spectateurs

Avec des droits d'entrée variant de 300 000 à 1 million de F CFA (450 à 1500 euros), le vainqueur des phases finales peut remporter une somme rondelette : environ 30 millions de F CFA pour Hairabedian, le gagnant de l'an dernier.

Il n'y a aucune chance de voir un Sénégalais remporter ce tournoi. « Même si le Sénégal regorge de bons joueurs, les nationaux n'ont pas droit aux jeux de table, conformément à la réglementation en vigueur », explique Laurent.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le même sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

RDC - Affaire Chebeya : plainte contre Mwilambwe confirmée au Sénégal

À la suite de la plainte déposée par la FIDH et les familles des victimes dans l'affaire Chebeya début juin, la justice sénégalaise a ouvert mardi une information judicaire à l'enco[...]

Assane Dioma Ndiaye : "La CREI viole les principes élémentaires des droits de la défense"

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains voit dans le procès du fils de l'ancien président un "règlement de comptes" orchestré par le régime[...]

Sénégal : colère sur le campus de Dakar

La tension qui régnait depuis des mois à l'université de Dakar est montée d'un cran, le 14 août, avec la mort d'un étudiant lors d'une intervention musclée des forces de[...]

Sénégal : la CREI refuse de laisser partir Bibo Bourgi

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a refusé à l'homme d'affaires Bibo Bourgi, considéré comme le principal complice de Karim Wade, d'aller se faire soigner en France[...]

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

CPI : Botswana, Sénégal et Sierra Leone se disputent la présidence de l'Assemblée

L'Assemblée des États parties au statut de Rome doit être présidée par un État africain en 2015. Mais aucun des trois candidats en lice ne se désiste pour un autre.[...]

Tragédie de Thiaroye : réponse à Julien Fargettas

Armelle Mabon est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud. Elle apporte ici ses commentaires à la lettre ouverte de Julien Fargettas au président de [...]

Sénégal : poussée de fièvre politico-militaro-judiciaire

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que[...]

Sénégal : sept morts et trois blessés dans l'explosion d'une mine en Casamance

Sept personnes ont été tuées et trois grièvement blessées dans l'explosion d'une mine en Casamance, région du sud du Sénégal en proie à une rébellion[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex