Extension Factory Builder
21/09/2008 à 00:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Les choses bougent positivement chez les musulmans de France et vous l'ignorez. Normal, personne ne prend la peine de vous le dire… Rachida Dati est enceinte et vous ne le savez que trop ? Pas étonnant, toute la presse en parle. Quel rapport, me direz-vous ? C'est bien simple : l'usage consiste, dans ces chères contrées européennes - et surtout en France -, à ne présenter, rayon islam, que des produits défectueux, des pratiques périmées et des codes d'honneur morbides.
Garçons portés sur la violence et terroristes en herbe ; mâles misogynes n'hésitant pas à voiler leurs filles ou à leur imposer un mari, quand ils ne s'avisent pas d'annuler un mariage pour vice d'hymen ; pratiquants obtus qui poussent les tribunaux français à ajourner des procès pour cause de ramadan… La liste, comme on le voit, est longue.
Et voilà qu'une musulmane épanouie comme pas deux affiche un ventre rond sur toutes les couvertures de magazines, sans gêne ni fichu, et personne n'applaudit ! Le bébé, de surcroît, a été conçu hors mariage, et sa famille ne souffle mot ni ne lui jette la pierre… Pourtant le père de l'enfant n'est pas identifié - comble de la hchouma (« honte ») - et Rachida ne conçoit aucune gêne à le laisser dire… Le lignage masculin étant sacré chez les Arabes, n'y a-t-il aucun « grand frère » pour laver dans le sang l'honneur de la garde des Sceaux ? Personne, non plus, pour l'accuser de zina (« fornication »), honnie d'Allah ? Les oulémas du Maroc ou d'Algérie, où Rachida a ses racines, n'ont-ils pas émis de fatwas ?
On peut légitimement se demander pourquoi les médias français, si prompts à invoquer la religion musulmane (pour en faire, souvent, la cause de tous les maux), ont oublié les origines culturelles et religieuses de la ministre française de la Justice. Comme par magie, Rachida Dati enceinte aurait cessé d'être une « femme arabe d'origine maghrébine », comme on a l'habitude de la caricaturer ? Pour une fois que preuve est faite de la réaction tolérante et moderne de l'islam de France, je pense, moi, que c'était l'occasion ou jamais - peut-être même le devoir - de le faire savoir. Et plutôt deux fois qu'une, au lieu de continuer à glaner des fatwas de caniveaux…
Par conséquent, chers confrères, chères consœurs, même si on m'a appris que le boulot de journaliste consistait d'abord à parler des trains qui arrivent en retard, je vous prie de témoigner, au moins pour cette fois, que le train de l'islam s'est conformé à l'heure du monde. Vous qui ne cessez d'évoquer une ministre « symbole de la communauté », « emblème de l'immigration », l'accusant parfois d'être la « Beurette de service » (au grand dam de l'intéressée), je vous en prie, allez-y sans hésitation, abusez de l'étiquette communautaire, dites haut et fort que Rachida est musulmane d'origine immigrée ! Et surtout, n'oubliez pas de signaler que ni sa grossesse hors mariage, ni sa vie amoureuse atypique n'ont l'air de choquer les musulmans. Ce sera une victoire sur l'obscurantisme autant que sur les islamophobes de tout poil.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

AUTRES

Égypte : 26 hommes accusés d'homosexualité jugés pour 'débauche'

Égypte : 26 hommes accusés d'homosexualité jugés pour "débauche"

Vingt-six hommes accusés d'avoir organisé ou participé à des "orgies homosexuelles" en Egypte ont comparu dimanche pour "débauche" quinze jours après leur[...]

France : l'agresseur des policiers de Joué-lès-Tours affichait le drapeau de l'EI sur Facebook

Jeune homme au physique athlétique, l'agresseur des policiers de Joué-lès-Tours abattu samedi par les forces de l'ordre, s'était récemment converti à l'islam, affichant sur son compte Face[...]

Soudan : les élections générales fixées au 13 avril

Les élections générales au Soudan, prévues initialement le 2 avril ont été fixées au 13 du même mois, a annoncé samedi le chef de la commission nationale élect[...]

Gabon : trois morts dans une manifestation à Libreville, selon l'opposition

Trois personnes ont été tuées samedi dans Libreville et de nombreuses autres blessées au cours d'une manifestation contre le pouvoir du président Ali Bongo Ondimba, a affirmé l’opp[...]

Les Tunisiens votent pour élire un président et tourner la page de la transition

En se choisissant un nouveau chef d’État dimanche, la Tunisie tournait, avec émotion ou indifférence, la page d’une transition postrévolutionnaire qui aura duré quatre ans. Un scrut[...]

Ebola : 7 373 morts sur 19 031 cas, selon l'OMS

Le nombre des morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève à 7 373 sur un total de 19 031 cas enregistrés dans les trois pays l[...]

Côte d'Ivoire : les anciens rebelles n'en finissent pas de gêner le régime Ouattara

Grève de militaires, barrages, coups de feu dans Abidjan après l'arrestation vendredi d'un ex-chef de guerre: les rebelles ayant aidé Alassane Ouattara à arriver au pouvoir en Côte d'Ivoire, apr[...]

Égypte : première rencontre entre le président Sissi et un émissaire qatari

Le Caire a affirmé samedi vouloir mettre un terme à ses différends avec le Qatar à l'issue de la première rencontre entre un émissaire qatari et le président Abdel Fattah al-Sissi[...]

Gabon : un étudiant tué lors d'une manifestation interdite de l'opposition

Un étudiant gabonais a été tué samedi au cours d'une manifestation interdite de l'opposition réclamant le départ du président Ali Bongo Ondimba, qui a donné lieu à d[...]

Présidentielle historique en Tunisie, un mort dans une attaque

Les Tunisiens votaient dimanche pour élire leur président après une transition chaotique de quatre ans dans ce pays où les tensions restent vives, un homme armé ayant été tu&eacut[...]

Israël mène un raid aérien sur Gaza, le 1er depuis la trêve fin août

L'aviation israélienne a mené tôt samedi un raid sur le sud de la bande de Gaza, le premier depuis la guerre de juillet-août, quelques heures après un tir de roquette venu de l'enclave palestinie[...]

L'ONU lève ses sanctions contre un ancien chef de guerre somalien

Les Nations unies ont levé leurs sanctions contre l'ancien chef de guerre somalien Mohamed Said Atom, qui s'était allié aux insurgés islamistes shebab avant de s'en éloigner il y a six mois.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers