Extension Factory Builder
21/09/2008 à 00:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Lundi 15 septembre. Dans un bureau de vote de l'est de Kigali, des haut-parleurs hurlent des chansons invitant les citoyens à se rendre aux urnes et vantant les vertus de la démocratie. Un jeune homme se présente. Il dispose d'une vieille pièce d'identité, mais son nom ne figure pas sur les listes électorales : il ne peut pas voter. Un autre affirme être enregistré en province, jure ne pouvoir, faute d'argent, faire le voyage et souhaite accomplir son devoir civique dans la capitale. Las, la loi électorale le lui interdit. Un troisième n'a ni carte d'électeur ni pièce d'identité : il est courtoisement éconduit…
En dehors de quelques incidents de ce type, les législatives rwandaises se sont bien passées (près de 5 millions d'électeurs ont participé au scrutin). Mais le suspense n'a certes pas été au rendez-vous en raison de l'hégémonie exercée par le Front patriotique rwandais (FPR) et ses alliés. Le FPR a remporté 42 des 53 sièges mis en jeu. Les deux partis n'appartenant pas à la coalition au pouvoir - le Parti social-démocrate (PSD) et le Parti libéral (PL) - n'ont guère fait que de la figuration : 7 députés pour le premier, 4 pour le second. Des instructions fermes avaient été données à tous les candidats avant le début de la campagne électorale : pas de démagogie, pas d'attaque personnelle, pas d'invective. Bref, c'est le « consensus à la rwandaise ».
Mais l'événement de ce scrutin, c'est l'arrivée en force des femmes - qui, conséquence du génocide de 1994, représentent 55 % de l'électorat - au Parlement : elles détenaient 48 % des sièges dans la précédente Assemblée, contre 56,25 % cette fois. De ce point de vue, aucun pays au monde ne fait mieux, la Suède (47 %), Cuba (43,2 %), la Finlande (41,5 %) et l'Argentine (40 %) restant dans ce palmarès à distance respectueuse.
Aux Rwandaises élues sur les listes des partis s'ajoutent 24 députées choisies par des collèges électoraux de femmes, au scrutin indirect : 2 à Kigali, 4 dans le Nord, 6 dans le Sud, l'Est et l'Ouest. Et deux autres désignées au terme d'un scrutin du même type réservé aux jeunes.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

AUTRES

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

 Après avoir été suspendu pendant une semaine, les titres du promoteur immobilier marocain CGI vont être radiés de la cote à la Bourse de Casablanca. C'est la décision prise par[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

Guinée équatoriale : le président Obiang accorde l'amnistie générale aux opposants en exil

Teodoro Obiang Nguema a accordé une amnistie générale aux opposants en exil dans la perspective d'un dialogue national en novembre, selon un décret présidentiel lu à la tél&eacut[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade accuse Macky Sall de corruption

Lors d'une réunion du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS), mardi à Dakar, l'ancien président Abdoulaye Wade a accusé le chef de l'État, Macky Sall[...]

Burkina - Zephirin Diabre : "Le référendum est inopportun et dangereux pour la paix sociale"

Après l'annonce du gouvernement, mardi, d’un référendum à venir pour ouvrir la voie à une nouvelle candidature de Blaise Compaoré, l'opposition annonce d'ores et déjà q[...]

Égypte : au moins neuf blessés dans l'explosion d'une bombe devant l'université du Caire

Au moins neuf personnes ont été blessés mercredi au Caire dans l'explosion d'une bombe devant l'université de la capitale.[...]

RDC : deux jeunes tués dans une manifestation contre la Monusco dans l'Est

Les protestations contre la Monusco ont fait deux morts et un blessé par balle mardi, dans l'est de la RDC, a annoncé mercredi une fédération d'association.[...]

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil d'administratio[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes origi[...]

Élections au Mozambique : des observateurs militaires déployés après des résultats contestés

La prudence est de mise au Mozambique. Le gouvernement a annoncé mercredi que des observateurs militaires étrangers allaient être déployés afin de s'assurer que la période post-éle[...]

Trois ans après Kadhafi, les Libyens entre déception et peur

Le 20 octobre 2011 chutait Mouammar Kadhafi. Trois ans plus tard, nombre de Libyens sont déçus, tant le pays est plongé dans le chaos et livré aux milices.[...]

Sierra Leone : deux morts dans des affrontements liés à Ebola

Deux personnes ont été tuées dans la ville minière de Koidu, dans l'est de la Sierra Leone, au cours de violences liées au refus par un groupe de jeunes d'un test de virus Ebola sur un cas cons[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers