Extension Factory Builder
05/12/2004 à 00:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Le jardin occupe une place centrale dans de nombreux mythes fondateurs. Les trois monothéismes du Proche-Orient ne préfigurent-ils pas l'existence initiale de l'homme dans un lieu paradisiaque, l'Eden, d'où Adam et Eve auraient été chassés pour avoir goûté au fruit défendu de l'arbre de la connaissance ? Pour ce qui est de l'islam, plusieurs dizaines de versets font une description minutieuse de ce jardin idéal (djanna) réservé aux élus d'Allah.
Il n'est donc pas étonnant que l'art des jardins soit au cœur de la civilisation islamique. Des oasis de l'Arabie à l'Alhambra andalouse et au Taj Mahal indien, il a produit des œuvres admirables, où les activités économiques, scientifiques, esthétiques et
symboliques sont étroitement associées. Si cet art a connu un développement particulier
au Maroc, c'est grâce à la permanence d'un pouvoir monarchique fort, assurant la maîtrise
politique et technique de l'eau. De l'agdal et ses bassins immenses jusqu'au riad
s'organisant autour de jets d'eau rafraîchissants, toute une combinaison hiérarchisée
d'espaces verdoyants se retrouve dans les jardins royaux de Fès, Meknès, Marrakech et Rabat, Casablanca et Tétouan. Le livre que publient conjointement l'Imprimerie nationale et les éditions Malika de Casablanca en restitue avec bonheur la subtilité et la
magnificence.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Abou Ghraib aux Caraïbes

Article précédent :
Un embryon de compagnie nationale

AUTRES

Cameroun : Ahmadou Ahidjo ou l'État incarné

Cameroun : Ahmadou Ahidjo ou l'État incarné

Le 30 novembre 1989, le premier président de la République du Cameroun meurt. Les politiciens de 1958 avaient cru élire cet autodidacte pour une brève transition. Vingt-cinq ans plus tard, il quitta le[...]

Cameroun : Ahmadou Ahidjo, 25 ans d'exil funéraire

À l'occasion de la commémoration du 25 anniversaire de la mort d'Ahmadou Ahidjo, Jeune Afrique réédite une série d'articles consacrés à l'ex-président camerounais déc&[...]

Mauritanie : roulez jeunesse !

Kane Limam Monza est auteur-interprète et fondateur du festival Assalamalekoum. Être jeune, en voilà une chance pour nous autres. Forts, fiers et dynamiques... Telle devrait être la donne. H&eacu[...]

Algérie : Chakib Khelil dans le collimateur égyptien

La justice égyptienne a lancé une commission rogatoire liée à une affaire de blanchiment d'argent présumé qui concerne Chakib Khelil, l'ancien ministre algérien de l'&Eacut[...]

Bénin : la Cour constitutionnelle met fin au débat sur un éventuel troisième mandat de Boni Yayi

Dans une décision rendue le 20 novembre, la Cour constitutionnelle s'est prononcée contre toute révision de la Constitution permettant au président béninois, Thomas Boni Yayi, de briguer un troi[...]

Namibie : Pohamba, deux mandats et puis s'en va

Si dans certains pays africains, les chefs d'État, une fois arrivés en fin mandat, tentent de toucher à la Constitution pour s'accrocher au pouvoir, Hifikepunye Pohamba, le président namibien, a choisi [...]

Malick Noël Seck, le trublion sénégalais qui pourfend l'OIF

Plusieurs fois incarcéré sous Abdoulaye Wade, l'ancien militant socialiste Malick Noël Seck, au verbe radical et à la geste provocatrice, est l'initiateur d'un contre-sommet de la Francophonie à [...]

Une Nigériane devient la première femme à présider l'Opep

La ministre nigériane des Ressources pétrolières, Diezani Alison-Madueke, est devenue jeudi la première femme nommée à la présidence tournante de l'Organisation des pays exportateur[...]

Sénégal - Massacre de Thiaroye : 1er décembre 1944, quand l'armée française décimait ses "indigènes"

Le 1er décembre 1944, des dizaines de tirailleurs sénégalais qui réclamaient le paiement de leurs soldes étaient massacrés par l'armée française dans le camp de Thiaroye, pr[...]

Marathon du Gabon : une deuxième édition dédiée à la lutte contre le cancer

Ce n'est que la deuxième édition mais le marathon du Gabon s'est déjà fait un nom. L'épreuve reine de dimanche n'est que l'une des sept courses prévues au programme, et environ 15 000 cou[...]

Les sons de la semaine #22 : Petite Noir, Swamp Dogg, Mad Lenoir...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musicale hebdomadaire ![...]

Football : Malabo CAN do it !

La Guinée équatoriale organisera la Coupe d'Afrique des nations, du 17 janvier au 8 février 2015. Quels sont ses atouts et ses faiblesses ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces