Extension Factory Builder
31/10/2004 à 00:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Le dernier bilan fait état de 87 morts, des musulmans du sud de la Thaïlande victimes des méthodes musclées des forces de l'ordre Les circonstances du drame - 78 personnes mortes asphyxiées dans des camions militaires qui les conduisaient vers un camp de détention - et les commentaires cyniques du Premier ministre Thaksin Shinawatra ont provoqué la colère des habitants de ces provinces à majorité musulmane. La riposte ne s'est pas fait attendre : vendredi 29 au matin, deux bombes ont explosé à Yala, blessant 11 policiers et 7 civils.

Rappel des faits. Tôt dans la matinée du 25 octobre, quelque 2 000 personnes manifestent devant le commissariat de Narathiwat pour demander la libération de six musulmans. Ces derniers, membres d'une milice locale, sont accusés d'avoir vendu des armes à des militants islamistes. Rapidement, la police et l'armée tentent de disperser la foule à coups de canons à eau et de grenades lacrymogènes. Six manifestants sont tués par balles, trois autres sont retrouvés noyés. Arrêtées, ligotées, couchés à même le sol torse nu, 78 personnes vont connaître une fin effroyable.
Entassées à bord de véhicules militaires pour être conduites dans des camps de détention, toutes mourront en route, littéralement étouffées.
Juste après avoir félicité ses troupes pour leur réactivité et leur efficacité, le Premier ministre a laissé entendre que les manifestants étaient drogués, avant d'ajouter qu'ils avaient succombé à cause de leur faiblesse physique due au jeûne du ramadan. Autrement dit, les musulmans n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes et à leur religion...

Ces propos n'ont pas manqué de scandaliser la communauté internationale, qui avait jusque-là félicité la Thaïlande pour son engagement dans la lutte contre le terrorisme. Thaksin Shinawatra était même devenu le leader moral de l'Asean (Association des nations du Sud-Est asiatique) et avait décroché un accord commercial privilégié avec les États-Unis. Aujourd'hui, il doit répondre des 420 morts que les provinces musulmanes pleurent depuis janvier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Amin Maalouf fait chou blanc

Article pr�c�dent :
Zanzibar : autant d'experts que d'habitants ?

AUTRES

Les jihadistes tunisiens de Libye sur le pied de guerre

Les jihadistes tunisiens de Libye sur le pied de guerre

Sous les ordres d'Abou Iyadh, plusieurs milliers de Tunisiens s'entraînent en Libye. Avec pous but de mener prochainement des actions dans leur pays natal.[...]

CPI : Fatou Bensouda et les impatiences centrafricaines

Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI), demande à Bangui un peu de patience avant de pouvoir présenter des dossiers solides sur les exactions commises en Centrafrique.[...]

Nigeria : au moins 68 personnes tuées dans une attaque de Boko Haram dans le Nord-Est

Au moins 68 personnes ont été tuées jeudi par le groupe islamiste Boko Haram dans un village du nord-est du Nigeria, selon des témoins et des membres d'une milice locale.[...]

Algérie - Sonatrach : Chakib Khelil à découvert

Soupçonné de corruption dans l'affaire Sonatrach, l'ancien ministre de l'Énergie a tenté en vain d'empêcher la justice suisse de transmettre à Alger des informations sur ses comptes[...]

Thaïlande : splendeurs et misères du clan Shinawatra

Comme Thaksin, son frère, Yingluck a été renversée par un coup d'État militaire. Depuis près d'un an, la junte au pouvoir s'acharne contre elle. Finira-t-elle derrière les b[...]

"Ce qui nous somme" : 30 Marocains contre la haine

Plus d'un mois après les tragiques événements de Paris, trente intellectuels réagissent, dans un ouvrage collectif. Pour que la haine n'ait pas le dernier mot.[...]

L'Italie enregistre un nombre record de migrants clandestins venus d'Afrique par la mer

Le nombre de migrants clandestins qui a traversé la Méditerranée entre l’Afrique et l’Italie a explosé au début de l'année 2015 : une hausse de 43 % par rapport à l&rsq[...]

Après le Sénégal, le "JT rappé" débarque en Côte d'Ivoire

Véritable succès populaire au Sénégal depuis bientôt deux ans, le "JT rappé" s'est exporté en Côte d'Ivoire. Aux manettes de ce nouveau programme d'information tout e[...]

La propagande de Daesh et le fantasme de la venue du Mahdi, "sauveur des musulmans"

Qui est Al-Mahdi, "le sauveur de tous les musulmans" dont de nombreuses vidéo de propagande jihadiste prophétisent la venue prochaine ? Décryptage de l'islamologue Soheib Bencheikh.[...]

Areva au Niger : plan social d'envergure sur le site d'Imouraren

La grande majorité des salariés de la filiale nigérienne d'Areva ont appris la situation délicate de l'entreprise marquée par d'importantes pertes en 2014. Dans une lettre, signée du di[...]

Algérie : les manifestations se poursuivent contre l'exploitation du gaz de schiste dans le Sud

Les manifestants opposés à l'exploitation du gaz de schiste ne désarment pas. Ils ont repris jeudi leur sit-in à In-Salah, près du premier site d'exploration dans le Sahara algérien, que[...]

Côte d'Ivoire : les Éléphants champions d'Afrique à Abidjan contre la Guinée Équatoriale et la Bolivie

Championne d’Afrique en titre, la Côte d’Ivoire disputera deux matches amicaux à Abidjan les 26 et 29 mars, face à la Guinée Équatoriale et la Bolivie.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARCH-LIN01014cenessnamlu0.xml from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARCH-LIN01014cenessnamlu0.xml from 172.16.0.100