Égypte : les raisons de la chute de Morsi

04/07/2013 à 07:58 Par Jeune Afrique

Détérioration de la situation économique, aggravation des inégalités sociales, verrouillage politique... Le premier anniversaire de l'arrivée au pouvoir du président Morsi avait un goût si amer... qu'il a provoqué sa chute.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

24 réaction(s)

1.
francis - 08/07/2013 à 13h:07

Des musulmans a la tete du plus grand allie militaires des USA au Maghreb? et vous croyez que la CIA et le Mossad ne sont pas a l'oeuvre de cette destitution? il faut etre naif ! tous les officiers militares egyptiens ont ete formes aux USA...c'est vous dire.....

2.
yovita - 07/07/2013 à 17h:07

L'Ethiopie n'avait pas plus de raison de craindre l'Egypte de Mubarak que celle de Morsi. C'est la même armée égyptienne sous les deux régimes. Bcp d'Arabes s'imaginent que les pays d'Afrique subsaharienne sont militairement à leur portée. Malgré les multiples raclées des Tchadiens à Kadhafi dans la bande d'Aouzou..

3.
sitahar - 05/07/2013 à 14h:07

soyons serieux( surtout pour un professeur de sciences politiques) ,il faut au moins 2 mandats pour un president pour qu'il y'aient du concret et des resultats palpables. on ne peut pas construire en une annee ce que Moubarak a detruit en 30 ans de dictature,faut pas l'oublier.( wait and see)ahhh ces princes du golfe,votre tour viendra,une fois que le petrole s'epuisera,bandes de C..............

4.
Sidy M. Gueye - 05/07/2013 à 03h:07

Vous ne pouviez pas dire mieux que ca Ariel Ivoire; il a cru qu'il allait se faire proteger en se rapprochant des Americains, et trahisant la syrie.  Je crois qu'il etait trop naïf pour diriger un pays comme l'egypte.   Mais encore, il faut reconnaitre que le gars ne pouvait pas reussir; il n'a pas eu le temps de se debarrasser de la machine politique laissee par Moubarak. .

5.
okou balogoun - 05/07/2013 à 02h:07

l'armée vient de donner le pouvoir à mr adli.elle reste fidèle à son role d'intervention pour ramener la paix.l'armée egyptienne nous montre un bel exemple de ce que doit etre nos armées en afrique.jouer un role tampon pour la justice..

6.
BEYI Wendgoudi Appolinair - 04/07/2013 à 22h:07

La "courtoisie démocratique" de Ahmed de par sa tenue devant les faits électoraux...invitons sa présence constante dans la vie des institutions et bien sûre dans la direction, l'orientation des politiques et la dévolution des institutions du Pays pour le respect de l'intégrité de l'homme...Félicitations égyptiens.PAIX pour l'Egypte, PAIX pour le monde..

7.
Birou - 04/07/2013 à 21h:07

La déroute politique de l?Égypte : un cas d?école http://waltako.seneweb.com/la-deroute-politique-de-l-rsquo-egypte-un-cas-d-rsquo-ecole_b_54.html.

8.
DIDOUNETOUF - 04/07/2013 à 19h:07

Féliciation pour le peuple Egyptien, à quand le tour de la Tunisie, le peuple Tunisien attend impatiemment l'écartement d'Ennahdha ennemie de la démocratie, et aussi elle pratique une politique de faillite..

9.
Zebelgicain - 04/07/2013 à 17h:07

D'une puissance intellectuelle reconnue depuis le moyen-âge, les "frères" voulaient faire une puissance obscure régie par des barbus quittent à supprimer ceux et surtout celles qui ne pensent pas comme eux. Bon vent. Et courage à l'Egypte..

10.
Zebelgicain - 04/07/2013 à 17h:07

Rien compris au commentaire de Jamila. Ce que je sais en revanche c'est que Morsi nomme des criminels comme gouverneurs, et n'a rien fait pour le peuple, sinon détourner l'argent de l'aide internationale. Pas besoin de CIA pour que les Egyptien(ne)s aient un sursaut de démocratie et de liberté. .

Egypte

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Égypte : double attentat au Caire, cinq blessés dont deux policiers

Deux bombes ont explosé mardi au Caire. Cinq personnes, dont au moins deux policiers, ont été blessées.[...]

La danse orientale, à corps perdus

Tantôt vénérée tantôt méprisée, la danse orientale peine aujourd'hui à se produire sur les scènes du monde arabe. Retour sur un art populaire à la[...]

Égypte : une bombe explose au Caire, trois blessés dont deux policiers

L'explosion d'une bombe posée entre deux voitures, près d'un point sécurité dans le centre du Caire, a blessé deux policiers et un civil, selon des sources au sein des services de secours et[...]

La présidentielle égyptienne sera supervisée par l'Union européenne

L'Union européenne va, pour la première fois, superviser l'élection présidentielle prévue fin mai en Égypte. L'ex-homme fort de l'armée, Abdel Fattah al-Sissi, en est le grand[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Égypte : dans les mâchoires d'Al-Qaïda

Quasi démilitarisé par l'accord de paix israélo-égyptien de 1979, le Sinaï est devenu le sanctuaire d'une demi-douzaine de groupes jihadistes dont les attentats vont se multipliant.[...]

Égypte : trois figures de la révolte de 2011 condamnées à de la prison ferme

Les peines de trois ans de prison ferme infligées à trois figures de la révolte de 2011 contre Hosni Moubarak ont été confirmées, lundi, par un tribunal égyptien. Ce dernier a[...]

Égypte : la justice confirme les peines de prison de trois figures de la révolution

Les peines de trois ans de prison ferme infligées à trois figures de la révolte de 2011 ont été confirmées lundi par la justice égyptienne. Ils étaient accusés[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers