Cameroun : Franck Biya sénateur ?

04/04/2013 à 16:31 Par Jeune Afrique

Le président camerounais Paul Biya n'exclut pas de nommer son fils aîné Franck au Sénat. Une institution dont le président est le deuxième personnage de l'État.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

12 réaction(s)

1.
unayous - 09/05/2013 à 20h:05

N'importe quoi!!! Jeudi 9 Mai 2013.

2.
Kasadi - 10/04/2013 à 22h:04

L'enfant d'autrui a quitté le Cameroun depuis au moins une décennie et mène une vie paisible à Monaco Que jeune Afrique le laisse en paix car il ne s'est jamais intéressé de près ou de loin à la politique camerounaise. Tous ceux qui pensent que le Cameroun sombrera dans une guerre après le départ de mr biya se trompent .

3.
Rodrigue Zintchem - 09/04/2013 à 14h:04

Et alors est-ce interdit ? c?est un camerounais comme toi et moi et ce n?est que normal..

4.
mofor - 09/04/2013 à 14h:04

Sommes-nous dans une dynastie? le Cameroun est un Etat de droit et non un royaume! de ce fait un certain Franck BIYA ne sera le bienvenu dans ce marché politique qu'organise notre fameuse Constitution! .

5.
Adel Kathio Makonnen - 05/04/2013 à 00h:04

L'Afrique est bien différente de son plus grand pays colonisateur ! Le gouvernement français est en train de s'écrouler parce qu'un ministre a planqué la somme de 600 000 Euro à l'étranger, tandis que un petit vieux de 80 au pouvoir depuis 30 ans rêve de se faire succéder par son fins qui mis le Cameroun à sac ! .

6.
ORDRE - 04/04/2013 à 21h:04

@ Soundiata Je ne trouve pas de difference entre tous les pays que vs.avez cite et le Cameroun.La racine de ces probleme c'est la France .Tant qu'elle soutiendra les dictateurs;leur fils et petits fils viendront et la population ne fera rien car elle n'a jamais rien fait de toute facon........

7.
paupaul - 04/04/2013 à 19h:04

non il ne le nommera pas sur le plan politique c'est trop risqué. la situation dans notre pays ne tiens qu'a un fil et elle peu dégénérer à tout moment. entre les problèmes sociaux, les anciens dignitaires écroués le Rdpc qui le pousse à la sortie une telle nomination plongera notre pays dans une grave crise une crise..

8.
SoSAD - 04/04/2013 à 19h:04

Pian a totalement raison. Les Camerounais, sont pleins sur TV5 et Rfi pour donner des leçons dans tout et sur tout dans les airs, la bataille sur terre va bientot commencer, on les y attend. Foka, Rémi Ngono, Denise Epoté, et autres, à vos marques. .

9.
M m - 04/04/2013 à 18h:04

C'est compris. Et Pacha (Paul) lui seul va nommer 30 sur 100 !!! Quelle democratie. Pere N1, fils N2 .....

10.
M'bafô PIAN - 04/04/2013 à 18h:04

Vivement que cela soit pour qu'on voit les commentaires des camerounais qui ne critiquent que les autres pays et trouve qu'ils sont des donneurs de leçon. Chacun à son tours.

Cameroun

Cameroun : les 'embrouilles' judiciaires d'Eto'o, accusé par son ex de publication de photos obscènes

Cameroun : les "embrouilles" judiciaires d'Eto'o, accusé par son ex de publication de photos obscènes

Hélène Nathalie Koah, l'ex-petite amie de Samuel Eto'o, accuse ce dernier d'avoir publié des photos d'elle dénudée sur le web. Le footballeur camerounais avait déjà porté pla[...]

Les Camerounais sont-ils trop gourmands ?

En ce mois de juillet, la question de la nourriture ne concerne pas que ceux qui s’en privent pour des raisons de pratique religieuse. Elle taraude ceux qui en sont privés, quand bien même leur budget[...]

Cameroun : le parlement autorise la ratification de l'APE intérimaire

L’accord prévoit un démantèlement tarifaire sur les quinze prochaines années et une libéralisation de 80% des importations venant de l’Union européenne. Devant le blocage des[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

La Cemac entre rebelles, islamistes et pirates

C'est devant une Cemac impuissante que l'État centrafricain s'est effondré. Certes, la Communauté a tenté de s'interposer entre les parties en conflit. Mais pour mieux constater ensuite son[...]

Mondial 2014 - Mboma : "Le Brésil de Scolari n'a jamais voulu changer de système de jeu"

Comme tout le monde, Patrick Mboma a été estomaqué par la demi-finale perdue par le Brésil face à l’Allemagne (1-7), mardi 8 juillet au soir. L’ancien attaquant international[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Cameroun : Zang Adzaba et son Cardiopad, le coeur sur la main

Son invention pourrait sauver des vies... et a déjà bouleversé la sienne. À 26 ans, Arthur Zang Adzaba est le jeune papa du Cardiopad. Il a reçu le prix Rolex à l'esprit[...]

Cemac : l'histoire d'un long accouchement

Surprise ! Le 16 mars 1994 à N'Djamena, au Tchad, l'Union douanière et économique des États de l'Afrique centrale (Udeac) est morte, sans signe avant-coureur. Elle est remplacée, le[...]

Cemac : vingt ans... et des regrets

Gabegie administrative, projets en suspens, scandales financiers et rivalités politiques affaiblissent une organisation régionale dont les membres ne parviennent pas à définir une politique[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers