Italie : diabolique comédie

05/03/2013 à 18:40 Par Jeune Afrique

L'incroyable percée des démagogues plus ou moins farfelus - de Silvio Berlusconi à Beppe Grillo - lors des législatives des 24 et 25 février rend le pays ingouvernable. Phénomène européen ou spécialité locale ?

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

4 réaction(s)

1.
Bruno Mpolesha Wa Mukubu - 07/03/2013 à 17h:03

A la limite, ce serait une présence importante au Parlement, une force pour pousser vers le bas, vers le nivellement des sempiternels avantages matériels que ne manquaient pas de s'attribuer les blocs politiques traditionnels... Sans vergogne, en cette période de crise de la dette. Il est clair que sa force, c'est pourfendre. Gouverner, il n'en a pas les caractéristiques, ni autour de lui..

2.
Bruno Mpolesha Wa Mukubu - 07/03/2013 à 17h:03

Il est clair que Beppe Grillo n'a pas encore vraiment décidé ou compris quoi faire de toutes ces expressions populaires en sa faveur et qui fait de son mouvement le troisième ou le second bloc politique en Italie..

3.
Bruno Mpolesha Wa Mukubu - 07/03/2013 à 17h:03

L'Italie a l'habitude de ces mouvements populaires qui à la fin finissent par s'essouffler. La Ligue du Nord, réduit presqu'à sa plus simple expression et surtout l'ex. magistrat Antonio Di Pietro en sont deux exemples lampants. A la fin, ces pays sont administrés, gouvernés et consolidés par les des deux blocs traditionnels. Les mouvements populaires passent..

4.
Bruno Mpolesha Wa Mukubu - 07/03/2013 à 17h:03

Le personnage Beppe Grillo n'est pas encore en passe de se "gouverniser" et il se peut qu'il ne le sera jamais. Vous imaginez l'Italie qui envoie Beppe Grillo à s'entretenir avec Angela Merkel et comment il devrait la malmener avec son langage vif et coloré..

International

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra l'[...]

France - Rwanda : Sonia Rolland, Miss et ambassadrice

Dans un documentaire diffusé sur France Ô le 26 novembre, la comédienne franco-rwandaise évoque avec une tendresse teintée d'admiration la résurrection de son pays natal, vingt ans[...]

Manuel Valls au Tchad parmi les soldats français de Barkhane

Le Premier ministre Manuel Valls entame samedi à N'Djamena une visite de deux jours aux troupes françaises engagées dans le combat contre les groupes jihadistes armés au Sahel, qui le conduira[...]

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur[...]

Royaume-Uni : Ed Miliband, étoile montante

Ed Miliband, fils d'un historien marxiste d'origine juive, le chef du Labour deviendra-t-il l'an prochain Premier ministre de Sa Majesté ? Ce serait une première depuis Disraeli, il y a plus d'un[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Le président français, François Hollande, a annoncé vendredi qu'il se rendrait en Guinée "la semaine prochaine", afin d'évoquer l'épidémie de virus Ebola qui[...]

France : Kader Arif, secrétaire d'État aux Anciens combattants, a présenté sa démission

Kader Arif, le secrétaire d’État français aux Anciens combattants, a présenté ce vendredi matin sa démission. Il est visé par une enquête préliminaire sur des[...]

Les sons de la semaine #21 : Hailu Mergia, "Africa Stop Ebola", Somi...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musical hebdomadaire, avec Hailu Mergia, "Africa Stop Ebola", Somi, et Diamant noir.[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers