Italie : diabolique comédie

05/03/2013 à 18:40 Par Jeune Afrique

L'incroyable percée des démagogues plus ou moins farfelus - de Silvio Berlusconi à Beppe Grillo - lors des législatives des 24 et 25 février rend le pays ingouvernable. Phénomène européen ou spécialité locale ?

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

4 réaction(s)

1.
Bruno Mpolesha Wa Mukubu - 07/03/2013 à 17h:03

A la limite, ce serait une présence importante au Parlement, une force pour pousser vers le bas, vers le nivellement des sempiternels avantages matériels que ne manquaient pas de s'attribuer les blocs politiques traditionnels... Sans vergogne, en cette période de crise de la dette. Il est clair que sa force, c'est pourfendre. Gouverner, il n'en a pas les caractéristiques, ni autour de lui..

2.
Bruno Mpolesha Wa Mukubu - 07/03/2013 à 17h:03

Il est clair que Beppe Grillo n'a pas encore vraiment décidé ou compris quoi faire de toutes ces expressions populaires en sa faveur et qui fait de son mouvement le troisième ou le second bloc politique en Italie..

3.
Bruno Mpolesha Wa Mukubu - 07/03/2013 à 17h:03

L'Italie a l'habitude de ces mouvements populaires qui à la fin finissent par s'essouffler. La Ligue du Nord, réduit presqu'à sa plus simple expression et surtout l'ex. magistrat Antonio Di Pietro en sont deux exemples lampants. A la fin, ces pays sont administrés, gouvernés et consolidés par les des deux blocs traditionnels. Les mouvements populaires passent..

4.
Bruno Mpolesha Wa Mukubu - 07/03/2013 à 17h:03

Le personnage Beppe Grillo n'est pas encore en passe de se "gouverniser" et il se peut qu'il ne le sera jamais. Vous imaginez l'Italie qui envoie Beppe Grillo à s'entretenir avec Angela Merkel et comment il devrait la malmener avec son langage vif et coloré..

International

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour 'endiguer' l'épidémie en Afrique

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour "endiguer" l'épidémie en Afrique

L'Union européenne a annoncé lundi son engagement à débloquer 500 millions d'euros d'aide pour "endiguer" Ebola dans les pays africains touchés.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Vatican : le débat continue sur le divorce et l'homosexualité avec le pape François

Le synode de la famille s'est achevé dimanche au Vatican. Deux semaines de travaux à huis clos pendant lesquelles les évêques ont largement évoqué les thèmes du divorce et de[...]

Syrie : à Kobané, l'armée américaine largue des armes aux Kurdes

L'armée américaine a annoncé dimanche soir avoir largué pour la première fois des armes aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané, assiégée[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Vatican : vote très attendu à l'issue d'un synode sur la famille et l'homosexualité

Les participants au synode sur la famille, réunis depuis deux semaines au Vatican, devaient voter samedi un document final, concluant des débats mouvementés sur des sujets de société[...]

La bataille contre Ebola en passe d'être "perdue", faute de solidarité

L'ONU et la Banque mondiale s'alarment du manque de solidarité internationale envers les pays africains touchés par Ebola, qui a tué 4.555 personnes, et appellent à convertir en actes les promesses[...]

France : après plus dix années passées en prison, deux Marocains tentent d'obtenir une indemnisation

Injustement condamnés pour meurtre, les Marocains Kader Azzimani et Brahim El Jabri ont respectivement passé onze et treize ans en prison. Finalement relaxés le 3 juillet, ils s'efforcent[...]

On vous aura prévenus

La liberté d'expression ne s'est jamais aussi mal portée en Afrique qu'aujourd'hui. Je ne parle pas de celle qui autorise les médias à naître, à diffuser, à paraître et[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers