Nord-Mali : Ag Gamou et le MNLA, cohabitation forcée

06/02/2013 à 13:33 Par Jeune Afrique

Touareg et loyaliste, le colonel malien El Hadj Ag Gamou a reçu pour mission de sécuriser la zone allant de Gao à Ménaka, le long de la frontière nigérienne. Or les rebelles du MNLA viennent d'annoncer qu'ils contrôlent cette dernière ville.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

4 réaction(s)

1.
Wangou - 01/03/2013 à 16h:03

Si Gamou se hasarde à collaborer avec le MNLA, ce serait sa perte. Il le sait. En pays Songhay, les imbécilités sécuritaires et les traficotages sont bien terminés..

2.
Mandrake - 07/02/2013 à 00h:02

On ne le dira jamais assez. C'est le même MNLA qui avait été chassé du Nord-Mali par le Jihadistes (ses anciens alliés). Il a subitement retrouvé sa verve et son arrogance... Que les Maliens se méfient. On ne négocie pas avec les terroristes. Ne soyez pas surpris que AQMI et les autres reviennent en force dans les zones qui seront laissées sous contrôle du MNLA. On vous aura prévenu!.

3.
Africain - 06/02/2013 à 20h:02

Pourquoi les africains sont ils aussi naïfs? Comment peuvent-il penser que la France est venu au Mali pour les intérêts du Mali? Ne me dites pas que toute cette mobilisation des troupes françaises est sans intérêts? Tous ces groupes armés ici et la sont des instruments au services des occidentaux pour tenir l'Afrique sous le joug de la domination..

4.
Lorgnette - 06/02/2013 à 13h:02

Le MNLA a aussi marché sur la lune. Il a aussi élu une femme Songhaï à sa tête. Et il a trouvé de l'eau sur Mars. .

Mali

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre 'plusieurs semaines'

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali "[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être[...]

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Crash du vol AH5017 : la deuxième boîte noire retrouvée, les enquêteurs attendus sur place

Au lendemain de la découverte de la première boîte noire de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, des experts de l'ONU ont retrouvé la seconde samedi sur le[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête s'annonce délicate

Le travail des enquêteurs, notamment français, attendus samedi sur le site du crash d'un avion ayant fait 118 victimes dans le nord du Mali s'annonce délicat en raison de la désintégration de[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête associera plusieurs pays

Le détachement militaire français dépêché dans le nord du Mali sur le lieu du crash du vol Ouaga-Alger AH 5017 a retrouvé vendredi la boîte noire du DC-9 affrété par Air[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers