Idir : "L'Algérie n'est pas un État de droit, mais elle progresse"

28/01/2013 à 14:22 Par Jeune Afrique

Ses fans n'y croyaient plus ! Vingt ans après "Les Chasseurs de lumières", l'artiste kabyle Idir sort un album solo intimiste. Il ose même s'aventurer du côté de Beethoven... et des Who.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

11 réaction(s)

1.
Kader - 11/03/2013 à 01h:03

Je suis expatrié comme lui ;j'aime ses chansons meme si je ne comprends pas les mots ;je suis né dans un village berbère "Zelboun" dans la wilaya de Tlemcen. Idir est un grand chanteur et aime son pays et ses belles montagnes de Kabylie.Bravo. .

2.
zakaria75 - 04/03/2013 à 16h:03

qu'est ce qui changé en Algérie? les algériens...à l'époque ou il est parti on vivait le "socialisme" à la sauce du parti unique...tout était interdit...L'Algérie a changé...on est 37 millions contre 18 à l'époque de Boumediene...on a juste le tord de se comparer à la France ...50 ANS C'EST RIEN DANS L'HISTOIRE D'UN PAYS...

3.
adel - 17/02/2013 à 11h:02

Cher Idir, croyez vous que le droit est trespecté en france? au etats unis, (guantanamo) Allez on t'adore mais trouve un autre argument. Respect quand même tu voyage avec ton passeport vert avec les lettres d'or on arabe.

4.
idir - 03/02/2013 à 16h:02

Avec tout mon respect à cet Artiste le quel je suis fan, Mais, On juge pas l'Algérie alors qu'on vit on France, Plus tôt jugez les condition de vie d'un étrange en France, racisme, discrimination, égalité des chances....

5.
Aghiles - 03/02/2013 à 15h:02

Il vient chanter les louanges de ce régime illégitime et corrompu !!!.

6.
sitahar - 03/02/2013 à 11h:02

cher IDIR,je garde tjrs votre premier *33 tours*: un succes fantastique,mais dites nous seulement un domaine ou l'Algerie a progresse?oui peut etre en CORRUPTION ET EN ARMEMENT,pour le reste,vaut mieux ne pas en parler.ok cher frere.salut.

7.
bel hadj ali hichem - 03/02/2013 à 09h:02

pour moi idir restera a jamais un chanteur fantastique ;l'ayant vu il y'a 9ans a el jem j'en garderai un souvenir imperissable et je suis sur qu'il n'est pas venue pour qui que ce soit en tunisie mais pour faire plaisir a ses fans ;pour ses idées en ce qui concerne l'algerie il a en grande partie raison.

8.
lahcen - 02/02/2013 à 18h:02

Les autorités Algeriennes n'ont JAMAIS interdit de parler kabyle . Pourquoi ces mensonges????? qui est raciste ,monsieur Idir ?????.

9.
belaid - 02/02/2013 à 11h:02

j'adore IDIR ,c'est mon maitre,mais le Maroc et la Tunisie,sont ils des États de droit ?.

10.
lilia - 01/02/2013 à 17h:02

J'adore Idir, mais je trouve que les prétextes qu'il donne pour ne pas chanter dans son pays n'ont aucun sens, alors qu'il n'a pas hésité pendant des années à chanter dans le pays de BENALI (c'était un état de droit peut être Mr Idir?)..

Algérie

Carrefour fait son retour en Algérie

Carrefour fait son retour en Algérie

 Cinq ans après l'échec d'une précédente implantation, la marque Carrefour fait son retour en Algérie et prépare l'ouverture d'un hypermarché en mars prochain à Alger, l[...]

Algérie : un des assassins du Français Hervé Gourdel a été tué par l'armée

Le ministre algérien de la Justice a annoncé mercredi qu'un des assassins d'Hervé Gourdel avait été tué dans une opération de l'armée. Le touriste français avait[...]

Diplomatie : le président turc Recep Tayyip Erdogan est en visite à Alger

Recep Tayyip Erdogan effectuait, mercredi et jeudi, une visite officielle en Algérie, accompagné d'une forte délégation de ministres et d'hommes d'affaires. Un sommet Turquie-Afrique se tient en ce[...]

Football - Algérie : joue-la comme Gourcuff...

Nommé juste après le glorieux Mondial des Fennecs, le successeur du bouillant Vahid Halilhodzic n'avait jusque-là jamais dirigé de sélection nationale. Pour un coup d'essai, c'est un coup[...]

Cinéma - "L'Oranais" : il était une fois l'Algérie

Très ambitieux, le nouveau film de Lyes Salem, L'Oranais, est une fresque romanesque évoquant sans tabou trente années d'histoire - et une tentative pour se réapproprier la mémoire du[...]

Chute du cours du pétrole : qui perd, qui gagne en Afrique ?

Depuis quelques mois, le cours de l'or noir dégringole. Les pays producteurs africains s'inquiètent pour l'équilibre de leurs budgets. Mais il n'y aura pas que des perdants.[...]

Algérie : après son hospitalisation, Bouteflika reçoit des ambassadeurs à Alger

Vingt-quatre heures après sa brève hospitalisation de deux jours à Grenoble, non confirmée par la présidence algérienne, Abdelaziz Bouteflika a reçu dimanche quatre nouveaux[...]

Téléphérique : Poma créera bientôt une filiale en Algérie

 Après Alstom et Renault, un autre géant français s'apprête à s'installer en Algérie. Le leader mondial du téléphérique Poma compte y créer une filiale avec[...]

Abdelaziz Bouteflika a quitté la France après une brève hospitalisation

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 77 ans, affaibli depuis un AVC en 2013 et dont l'état de santé fait l'objet de rumeurs récurrentes, a quitté la France samedi après une[...]

Algérie : la règle des 51 %-49 % abrogée ?

Instaurée il y a cinq ans, la règle dite des 51 %-49 % pourrait être abandonnée à la faveur de l'adoption d'un nouveau code des investissements - actuellement en cours d'élaboration.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers