Idir : "L'Algérie n'est pas un État de droit, mais elle progresse"

28/01/2013 à 14:22 Par Jeune Afrique

Ses fans n'y croyaient plus ! Vingt ans après "Les Chasseurs de lumières", l'artiste kabyle Idir sort un album solo intimiste. Il ose même s'aventurer du côté de Beethoven... et des Who.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

11 réaction(s)

1.
Kader - 11/03/2013 à 01h:03

Je suis expatrié comme lui ;j'aime ses chansons meme si je ne comprends pas les mots ;je suis né dans un village berbère "Zelboun" dans la wilaya de Tlemcen. Idir est un grand chanteur et aime son pays et ses belles montagnes de Kabylie.Bravo. .

2.
zakaria75 - 04/03/2013 à 16h:03

qu'est ce qui changé en Algérie? les algériens...à l'époque ou il est parti on vivait le "socialisme" à la sauce du parti unique...tout était interdit...L'Algérie a changé...on est 37 millions contre 18 à l'époque de Boumediene...on a juste le tord de se comparer à la France ...50 ANS C'EST RIEN DANS L'HISTOIRE D'UN PAYS...

3.
adel - 17/02/2013 à 11h:02

Cher Idir, croyez vous que le droit est trespecté en france? au etats unis, (guantanamo) Allez on t'adore mais trouve un autre argument. Respect quand même tu voyage avec ton passeport vert avec les lettres d'or on arabe.

4.
idir - 03/02/2013 à 16h:02

Avec tout mon respect à cet Artiste le quel je suis fan, Mais, On juge pas l'Algérie alors qu'on vit on France, Plus tôt jugez les condition de vie d'un étrange en France, racisme, discrimination, égalité des chances....

5.
Aghiles - 03/02/2013 à 15h:02

Il vient chanter les louanges de ce régime illégitime et corrompu !!!.

6.
sitahar - 03/02/2013 à 11h:02

cher IDIR,je garde tjrs votre premier *33 tours*: un succes fantastique,mais dites nous seulement un domaine ou l'Algerie a progresse?oui peut etre en CORRUPTION ET EN ARMEMENT,pour le reste,vaut mieux ne pas en parler.ok cher frere.salut.

7.
bel hadj ali hichem - 03/02/2013 à 09h:02

pour moi idir restera a jamais un chanteur fantastique ;l'ayant vu il y'a 9ans a el jem j'en garderai un souvenir imperissable et je suis sur qu'il n'est pas venue pour qui que ce soit en tunisie mais pour faire plaisir a ses fans ;pour ses idées en ce qui concerne l'algerie il a en grande partie raison.

8.
lahcen - 02/02/2013 à 18h:02

Les autorités Algeriennes n'ont JAMAIS interdit de parler kabyle . Pourquoi ces mensonges????? qui est raciste ,monsieur Idir ?????.

9.
belaid - 02/02/2013 à 11h:02

j'adore IDIR ,c'est mon maitre,mais le Maroc et la Tunisie,sont ils des États de droit ?.

10.
lilia - 01/02/2013 à 17h:02

J'adore Idir, mais je trouve que les prétextes qu'il donne pour ne pas chanter dans son pays n'ont aucun sens, alors qu'il n'a pas hésité pendant des années à chanter dans le pays de BENALI (c'était un état de droit peut être Mr Idir?)..

Algérie

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des 'indigènes'

IIe guerre mondiale : les victoires oubliées des "indigènes"

Avant le grand débarquement, la reconquête des Alliés est amorcée par la Corse et l'Italie. Des batailles aussi épiques que méconnues menées par les "indigènes&qu[...]

IIe guerre mondiale : les tirailleurs africains, ces héros de l'ombre

De Provence jusqu'en Alsace, des milliers de soldats venus des colonies sont morts pour libérer la France. Soixante-dix ans plus tard, Paris leur rend hommage. Une douzaine de chefs d'État africains devraient[...]

Youb Lalleg, tirailleur algérien : "La France m'a maltraité en retour"

L'Algérien Youb Lalleg, 95 ans, s'était engagé volontairement dans l'armée française en 1941. Malgré les injustices subies et la répression dont il a été[...]

Mali : les négociations de paix d'Alger reportées au 1er septembre

Après une première phase préparatoire en juillet, les pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés vont reprendre le 1er septembre à Alger et non plus le 17 août comme[...]

Histoire : Alger, capitale de la résistance française

Alors qu'on célèbre, le 15 août, les 70 ans du débarquement de 1944 en Provence, auquel ont participé des milliers de combattants issus de l'empire colonial français, retour sur un[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

L'Algérie et le Maroc intensifient la lutte contre le trafic d'essence transfrontalier

Depuis le début de l'année, quelque 500 000 litres de carburant algérien destinés à l'exportation frauduleuse vers le Maroc ont été saisis par les gendarmes. La lutte s'intensifie[...]

Amor Hakkar, "La preuve" et le choix d'Ali

Accusé d'être le père d'un enfant conçu hors mariage, un Algérien hésite à avouer sa stérilité. Le considérera-t-on toujours comme un homme ?[...]

Le Maghreb des misogynes

Dignes descendantes des moudjahidate algériennes, nobles battantes du Maroc, filles de Bourguiba, vous pouvez être fières de vos élus ! Si, si. Je vais vous donner trois exemples qui vont vous[...]

Ramtane Lamamra : "L'Algérie est là pour régler les différends, pas pour les exacerber"

Catastrophe du vol AH 5017, négociations intermaliennes, relations avec le Maroc et la France, situation à Gaza, participation de l'armée nationale au défilé du 14 Juillet à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers