Jakaya Kikwete : "La France a bien fait d'intervenir au Mali"

04/02/2013 à 09:30 Par Jeune Afrique

Toujours populaire, réputé compétent, Jakaya Kikwete achèvera en 2015 son second mandat. Prendre sa retraite, assure-t-il, ne lui posera aucun problème. Rencontre avec le chef de l'État tanzanien.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

1 réaction(s)

1.
MALKO - 06/02/2013 à 14h:02

Félicitation au président Kikwete pour sa façons de diriger la tanzanie.j'aime ça.Mais je demande que cette force neutre soit deployée le plutot que possible.Que l'UA quitte le bureau pour voir comment souffrent mes frères de l'est.Et la belgique emboite le de la france.

Tanzanie

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte [...]

Marathons, trails et ultra-trails : l'Afrique à l'heure des courses à pied

Dans le sillage de la plus vieille course longue distance au monde, organisée en Afrique du Sud depuis 1921, marathons, trails et autres ultra-trails fleurissent un peu partout, du Maroc au Gabon, en passant par la Zambie,[...]

Internationale socialiste : les ambitions de Golou

La réunion du comité Afrique de l'Internationale socialiste (IS) devrait se tenir au mois de février prochain. Et une question épineuse au menu, celle des chefs d'État tentés de[...]

Élections : Partira ? Partira pas ?

Kabila, Kagamé, Sassou Nguesso, Sirleaf, Boni Yayi... Ils sont douze chefs d'État confrontés au même choix : s'en tenir à la Constitution et ne pas briguer un nouveau mandat ou tenter de[...]

Mandats présidentiels : onze hommes, une femme... un même dilemme

La loi fondamentale de leur pays leur interdit en principe de se représenter. À moins qu'elle ne change...[...]

Le Tanzanien Kikwete balaie les immigrés

Les autorités tanzaniennes ont décidé d'expulser les clandestins. Sur le terrain, seuls les ressortissants rwandais ont été visés.[...]

Le Rwanda et la Tanzanie à couteaux tirés

Paul Kagamé a menacé de "frapper" Jakaya Kikwete. Mais ce dernier n'est pas en reste et a promis de faire subir à son voisin "de sinistres conséquences". Les présidents[...]

Propriété intellectuelle : les Massaïs veulent déposer leur marque

Les Massaïs veulent faire de leur nom une marque déposée. Un combat qui s'annonce long et compliqué, mais qui pourrait rapporter 10 millions de dollars par an au célèbre peuple d'Afrique de[...]

Immigration illégale : près de 2 000 Rwandais ont fui la Tanzanie

Près de 2 000 Rwandais, considérés comme illégaux en Tanzanie, sont rentrés dans la précipitation au Rwanda ces derniers jours, intimidés disent-ils par les autorités[...]

20e anniversaire des accords d'Arusha : quand la paix mène au génocide

Il y a tout juste vingt ans, le 4 août 1993, étaient signés à Arusha, en Tanzanie, les accords de paix et de partage du pouvoir censés permettre au Rwanda de sortir de la crise. Un compromis[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers