Prise d'otages d'In Amenas : récit d'une opération kamikaze

01/02/2013 à 12:34 Par Jeune Afrique

Le 16 janvier, la plus grande prise d'otages qu'ait jamais connue l'Algérie commençait. Trois jours après, elle s'achevait dans le sang. Détail des événements jour par jour.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
psiri - 03/02/2013 à 11h:02

Le gis depend de la dcsi branche du drs pas de la gendarmerie nationale qui a une autre unite d\'intervention massive. .

2.
abou omar - 02/02/2013 à 17h:02

Le Groupe d'Intervention Spéciale (GIS) n'appartient pas à la gendarmerie mais au DRS (service secret). Le groupe d'élite de la GN c'est le Détachement Spécial d'Intervention (DSI). Enfin l'ANP possède ses forces spéciales formées sur le model russe commando spetsnaz. Ces troupes aguerrie à la lutte contre le terrorisme ont participé à l?assaut sur In Amenas..

3.
nyambarindon - 02/02/2013 à 10h:02

Toute une décennie durant,l'Algérie aura souffert du terrorisme.Toute seule,sans un mot de la part de la communauté internationale. Il aura fallu un 11/9/2001,pour que la CE se rende compte de l'existence du terrorisme.Trop tard!L'Algérie aura déja développé son approche à elle.Et il serait incongru de vouloir leur faire des leçons aujourd'hui,sur In amenas..

4.
Conloche - 01/02/2013 à 19h:02

Pas un mot sur ceux qui au risque de leur vie se sont échappés la première nuit!! Le courage de ces ouvriers algériens qui n'ont pas hésité à « s'encombrer » d'une Française! L?armée est trop occupée à maintenir le pouvoir en place mais elle va avoir du boulot si le salafiste Ghanouchi dirige la Tunisie à partir de juin. Quand on a des milliards de dollars de réserve on pourrait les employer. .

5.
karim agha - 01/02/2013 à 19h:02

Précision: le Groupe d'interventions spéciales (GIS) relève directement du haut commandement de l'Armée. La 2° équipe spéciale, une sorte de GIGN Algérien, relève de la Gendarmerie Nationale. Il y de quoi être fier de ces structures de lutte contre le crime et le terrorisme. .

6.
austin - 01/02/2013 à 17h:02

fier ,malgré la mort des otages,de cette opération de l armée algérienne ,meme si le récit est un peu"aérien",les précisions viendront pour éclairer sur les tenants et aboutissants de cette attaque.

Algérie

Algérie - Ali Benflis : 'Mon principal adversaire est la fraude, et j'ai un plan pour la faire échouer'

Algérie - Ali Benflis : "Mon principal adversaire est la fraude, et j'ai un plan pour la faire échouer"

Alors que tout semble joué d'avance pour le président algérien sortant, Abdelaziz Bouteflika, son principal adversaire, Ali Benflis, prévient d'ores et déjà que lui et ses partisans sero[...]

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Le tribunal de commerce de Nanterre a validé la reprise de FagorBrandt par Cevital. Le groupe algérien reprend notamment deux sites industriels, et 1 200 salariés.[...]

Algérie : les accusations de fraude se multiplient avant la présidentielle

À quarante-huit heures du scrutin présidentiel prévu le 17 avril en Algérie, les voix s'élèvent déjà pour dénoncer la fraude en faveur d'Abdelaziz Bouteflika, le[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Algérie : sept femmes qui font bouger le pays

Elles sont médecin, styliste, ingénieure ou web entrepreneuse. Elles animent sociétés, associations, réseaux. Elles ont la pêche, ces Algériennes.[...]

Algérie : une meilleure couverture sanitaire, mais...

Construction de centres de soins, formation du personnel médical... L'Algérie se dote d'une meilleure couverture sanitaire. Reste un point noir : la mortalité infantile.[...]

Besma Belbedjaoui : la reine de la récup

Besma Belbedjaoui, 29 ans, directrice-fondatrice de Plasticycle.[...]

Majda Nafissa Rahal : TIC et geek

Majda Nafissa Rahal a 21 ans, étudiante en informatique, elle est la cofondatrice d'Otaku Events[...]

Amira Bouraoui : citoyenne anti-système

Amira Bouraoui, 38 ans, médecin gynécologue, membre du mouvement Barakat ![...]

Algérie : attention (grands) travaux !

Priorité de la politique de grands travaux en Algérie : les voies de communication et l'accès à l'eau. Une gageure, dans un pays à 80 % saharien.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers