Guerre au Mali : l'Afrique sous le choc

01/02/2013 à 08:15 Par Jeune Afrique

L'intervention française au Mali contre les jihadistes était certainement inévitable. Pour autant, les risques de voir apparaître un nouvel Afghanistan aux confins du Sahel ne sont pas à exclure. Une guerre juste ? Sans doute. Mais jusqu'à quand ?

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

10 réaction(s)

1.
Abe - 03/02/2013 à 18h:02

Une reconciliation nationale entre tous les partis reste urgente. La lenteur des armees africaines, et la strategie francaise de limiter son intervention terrestre au Mali, a je crains donner victoire au Jihadiste. Car la duree de ce conflit reste la seule tactique des Jihadistes. .

2.
Tiendur - 01/02/2013 à 18h:02

Ce que je ne supporte pas dans cet article, c'est le parallèle entre Sarkozy et Hollande. Que ce soit en Libye ou en Côte d'Ivoire, le premier a choisi une partie de la population contre une autre : cela s'appelle de l'ingérence. Au Mali, Hollande a répondu au SOS d'un pays agressé..

3.
nyambarindon - 01/02/2013 à 12h:02

L'on peut deviner qu'il y sera acceuilli en triomphe,comme un libérateur.Comme le fut son prédécesseur Sarkozy à Benghazi,en septembre 2011.Que seront les lendemains de cette visite,quand on sait qu'à peine 18 mois après l'euphorique visite de Benghazi,français et anglais sont en train de s'enfuir de Libye,face à l'insécurité?.

4.
lorgnette - 01/02/2013 à 11h:02

"Réconciliation entre Maliens du Sud et du Nord" : il n'y a pas de pb Nord-Sud ! La minorité Tamasheq doit avoir toute sa place, mais ne peut prétendre représenter le Nord à elle seule. Les autres peuples du Nord (Songhaïs, Peuls, Bozos, Arabes, Dogons, etc.) ont des élus représentatifs. Où sont ceux des Tamasheqs ? Le MNLA s'est discrédité, les jihadistes no comment. Retour aux vieux chefs ?.

5.
Mory Samake - 01/02/2013 à 11h:02

Difficile de dire mieux. Malien, c'est surtout le futur qui me tracasse. Merci de nous éclairer comme d'habitude..

6.
Negro - 01/02/2013 à 10h:02

Des lendemains qui déchantent! L'Afropessimisme, nous en connaissons déjà un bon bout dans les journaux occidentaux et les chancelleries occidentales. Dommage que Jeune Afrique s'inscrive aussi dans cette vision..

7.
xav - 01/02/2013 à 10h:02

Mali : peuple fier ? Eux qui ont accepté le coup d'Etat de Sanogo, eux qui n'ont rien compris au terrorisme djihadiste, qui n'ont pas eu le courage de lutter contre, qui applaudissent aujourd'hui bien trop bruyamment la France qu'ils ont pourtant l'habitude de vilipender... Si lA l'ONU, ou à l'UA si elle en a la volonté et la capacité, de prendre très bientôt la suite politiquement..

8.
Bauval - 01/02/2013 à 10h:02

Un lecteur d'Angers appréciant votre avis. Juste une petite remarque pour mieux situer mon opinion: Votre conclusion: "...la France, l'Afrique et le Mali doivent désormais gérer." Je l'aurais écrite: "L'Afrique, le Mali et L'Europe doivent désormais gérer".

9.
youssouf - 01/02/2013 à 09h:02

On dirait que tout le monde souhaite que cette guerre ce prolonge. Le Mali n'est pas l'afghanistan et les deux guerres ne sont pas les mêmes. La France est en guerre contre des terroristes qui ne sont pas des maliens en majorité et non contre une partie de la population malienne comme en Afhanistan..

10.
John - 01/02/2013 à 09h:02

Monsieur Francois Soudant, À la lecture de votre article, on a le sentiment que selon vous, laisser faire les Salafistes au Mali-amputations des membres, lapidations, Flagellations, sacages des monuments milénaires et autres actes barbares aurait été mieux, pour éviter toutes les craintes que vous décrivez si bien dans votre article ? .

Mali

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Réunis à Alger, les groupes armés du Nord-Mali et les autorités maliennes tentent de se mettre d'accord sur une feuille de route commune pour la suite des négociations de paix. [...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des "bérets rouges" ?

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Pourquoi le Mali s'est fait épingler par le FMI pour des fournitures militaires

Le FMI est-il trop pointilleux ? Un contrat de fournitures militaires de plusieurs dizaines de millions d'euros fait en tout cas tiquer les bailleurs de fonds. Trop opaque, jugent-ils. Le Mali n'apprécie pas.[...]

Mali : le groupe de Belmokhtar revendique l'attentat-suicide qui a tué un soldat français

Dans un enregistrement audio transmis mercredi soir au site d'information mauritanien Alakhbar, Al-Mourabitoune, le groupe du jihadiste Mokhtar Belmokhtar, revendique l'attentat-suicide qui a tué un sous-officier[...]

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers