Mali : pourquoi la Misma se hâte... lentement

25/01/2013 à 16:42 Par Jeune Afrique

La Force internationale d'intervention au Mali doit être composée de 3 300 hommes. Mais la mission demande à être précisée, et l'arrivée des soldats reste lente.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

7 réaction(s)

1.
Abe - 01/02/2013 à 02h:02

Malgre le danger reel et la menace de destabilisation de l'Afrique, la force africaine MISMA pietine au Mali a la recherche de mission pourtant simple. A quand le reveil et la prise de conscience de l'Afrique?.

2.
429COBRAJET - 28/01/2013 à 20h:01

...Heureusement l'armee "neo-coloniale" de l'ex-metropole... dirige!!!.

3.
TAT - 26/01/2013 à 13h:01

De peur de se faire egorger,comme des poulets,nous preferons les balabres sous nos manguiers ou dans des bars devant une bouteille de biere!!! Pendant que nos amis sont sous le soleil infernal entrain de mourir pour notre cause nos braves militaires (champions des coups d'Etat) sont au frais !.

4.
Dramane - 26/01/2013 à 12h:01

AINSI va l'Afrique, pendant que le feu brule,la maison; et que les voisins viennent au secours pour eteindre l'incendie,nos responsables sont dans des conferences interminables sans conclusions !!!De peur de faire face a'l'ennemi ....

5.
SansAccents - 26/01/2013 à 04h:01

"La troisième armée du monde"? Devant qui, deja? Mais bon, ne nous trompons pas de débat, la France n'est pas le problème ici, et nous sommes bien d'accord: nos ergoteurs de présidents et leurs généraux de pacotille sont en train d?être piteusement mis à nu aux yeux de l?Histoire!....

6.
Moussa - 26/01/2013 à 00h:01

Si vous ne fetes pas vite ils vont detruire tous les ponts strategiques et on verra comme est ce que vous allez faire la guerre. Cette mission est entrain de prendre trop de temps alors que depuis debut Avril 2012 la CEDEAO annoncait d'envoyer des troupes..

7.
mbaye2 - 25/01/2013 à 18h:01

Pendant que la troisième armée du monde s'efforce et peine contre les islamistes, les officiers de la CDAO boivent le thé et bla bla bla. Avec quoi ils comptaient chasser les islamistes, du vent des paroles et surtout pas de matériel ni de soldats, pauvre Afrique !!!!.

Mali

Minusma : Mongi Hamdi, bienvenue au Mali !

Minusma : Mongi Hamdi, bienvenue au Mali !

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, remplace Bert Koenders à la tête de la Minusma. À Bamako, on est plutôt satisfait.[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force[...]

Mali : retour en cinq dates sur la vie d'Intalla Ag Attaher, aménokal des Ifoghas

Intalla Ag Attaher, chef traditionnel de la tribu touarègue des Ifoghas, est mort dans la nuit de jeudi à vendredi à Kidal. Retour en cinq dates sur sa vie, intimement liée aux différentes[...]

Hervé Ladsous : "En Centrafrique, il faut des autorités nouvelles issues d'élections avant août 2015"

Présent au forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique (15 et 16 décembre), Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de[...]

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ban Ki-moon a annoncé mercredi à New York qu'il se rendra à partir du 18 décembre en Afrique de l'Ouest. Une tournée dans les pays qui ont été touchés par le virus Ebola.[...]

Mali : IBK assume la libération de quatre jihadistes

Très critiqué dans son pays pour avoir ordonné la libération de quatre jihadistes afin d’obtenir celle de l’otage français Serge Lazarevic le 9 décembre, Ibrahim Boubacar[...]

Mali - France : Lazarevic et Sofara

Un Français vaut-il plus qu'un Malien ? Certains jugeront la question déplacée. Elle mérite pourtant qu'on s'y arrête au vu des circonstances qui ont mené à la[...]

Jean-Yves Le Drian : "Au Mali comme en Centrafrique, l'heure de vérité approche"

Un an après le déclenchement de l'opération Sangaris, et deux ans après celui de l'opération Barkhane, le ministre français de la Défense affiche ses objectifs : des[...]

Paris veut un accord de paix au Mali en janvier

Paris souhaite que les négociations de paix maliennes entre Bamako et les groupes armés du Nord, sous médiation algérienne, aboutissent en janvier, a déclaré le ministre français de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers