Mathieu Guidère : "Sans l'intervention française, l'État malien tombait"

15/01/2013 à 12:35 Par Jeune Afrique

Intervention française contre les islamistes au Mali, opération commando en Somalie, islamisme au Maghreb, leçons du Printemps arabe... Mathieu Guidère, professeur d’islamologie à l’Université de Toulouse-II et ancien professeur à l’école militaire de Saint-Cyr, éclaire les positions des différents groupes islamistes extrêmistes en Afrique, du Sahel au Maghreb.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

12 réaction(s)

1.
JeromeB - 20/01/2013 à 14h:01

Remarque sur ce personnage. Il a affirmé que les armées africaines n'avaient pas les hommes compétents pour lutter contre les islamistes. Il fait partie de ces experts auto -proclamés (nombreux sur BFM TV et ITélé) qui confondent injures racistes et analyses politiques. Quand les maliens ont été mourir en France par milliers au 20e siècle, personne n'a insulté les français. Ral le bol..

2.
kololo - 18/01/2013 à 12h:01

mais bien sur nous le savions tous que sent la france le mali serais engloutis par les fous de je ne sait quoi. l'incapacité des africain est notoire, et bientôt nous entendrons des sonogo ou autre a niveau national glorifier la capacité de l'état malien et de ces institutions a avoir sauvé le pays !!!! en afrique le ridicule ne tue pas !! damn .

3.
maisha - 17/01/2013 à 11h:01

Et avec l'intervention française, le Mali sera sauvé? La sagesse commande que l'on attende de voir avant de se congratuler? .

4.
algerlablanche - 16/01/2013 à 20h:01

la France veut renouveler son pacte de corruption avec l'Afrique.M.khider oubli de préciser que Paris a commencé par aider à renverser ATT,pour comprendre cette nouvelle guerre coloniale,regardez la carte des champs pétroliers et gaziers que recèle cette zone.Et surtout cherchez du côté des relations FranceAlgerie..

5.
KERO - 16/01/2013 à 19h:01

Recherchons les vrais maux et trouvons des solutions durables., et non les solutions Sarkosiste ou bushiste..

6.
KERO - 16/01/2013 à 19h:01

Pourquoi ne prenons pas un peu de recul pour chercher a comprendre ce qui se passe dans la tete de ceux qui se retire et devienne des djihadjistes? Tant qu'on ne cherchera pas a le savoir on ne pourra pas endiguer le phénomene, vous les tuerai maintenant comme vous l,aviez fait en lybie, Irak, Afghanistan, et en somali et le cycle va recommencer avec d'autres qui se feront recruter. .

7.
al - 16/01/2013 à 17h:01

Les terrorists se sont implantes maintenant en afrique Ils ont consolide leur force et leur mouvement avec une ambition destabiliser  les etats de l'afrique subsaharienne..

8.
bakira - 16/01/2013 à 09h:01

Le soldat sanogo qui clamait sur tou les toits que le Mali n'avait pas besoin d'intervention militaire internationale doit se rendre à l'évidence qu'il est un piètre soldat. N eut été l'intervention Française le Mali ds dans toute sa superficie serait au mains des islamistes. .

9.
labachezno - 16/01/2013 à 02h:01

un malien qui ne veut pas defendre sa patrie et appelle des etrangers pour le defondre contre des bondits qui n`on ni chars ni avions ou helicopteres ce malien et un lache et un traitre comme ce gouvernement fontoche mis par la france apres le coup detat ..

10.
PEPSI - 15/01/2013 à 19h:01

Décidément l'Afrique en général et les maliens en particulier ne cesseront jamais de nous étonner. Les mêmes qui aujourd'hui chantent les louanges de la France pour son intervention sont les mêmes qui au départ ne voulaient pas d'une force étrangère dans la reconquête du nord du Mali. Triste réalité....

Mali

Mali : Moussa Mara, jeune premier...

Mali : Moussa Mara, jeune premier...

Nommé le 5 avril, le nouveau chef du gouvernement n'a que 39 ans.[...]

Mali : Gilbert Rodrigues Leal, questions sur une mort présumée

Entre la communication tardive des jihadistes et ce que savaient les autorités françaises depuis décembre 2013, plusieurs points d'interrogations entourent l'annonce de la mort de l'otage français[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

Mali : les cinq humanitaires capturés en février ont été libérés par l'armée française

Les cinq humanitaires maliens, dont quatre employés du Comité international de la Croix-Rouge au Mali, capturés le 8 février ont été libérés jeudi par l'armée[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Mali - France : le ton monte

Les rapports entre le Mali et la France sont exécrables depuis plusieurs mois. Plus récemment, l'"affaire" Tomi et, surtout, la situation à Kidal n'arrangent rien.[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar retiré en Libye ?

Selon le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), la présence en Libye de Mokhtar Belmokhtar serait une menace pour la paix. Le jihadiste algérien et ses hommes avaient occupé pendant[...]

Jean-Yves Le Drian : "IBK doit négocier, Samba-Panza aussi"

Mali, Centrafrique, Libye... Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, reconduit à son poste le 2 avril, est sur tous les fronts africains. Entretien avec un Breton sans états[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces