Tunisie : le baromètre du désespoir

09/01/2013 à 10:01 Par Jeune Afrique

Chaque trimestre depuis deux ans, l'institut Emrhod Consulting s'efforce de mesurer ce que les Tunisiens pensent de leurs dirigeants et de leurs responsables politiques, mais aussi de notions plus abstraites comme le bonheur ou la religion. La dernière livraison est particulièrement intéressante.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
Luc - 11/01/2013 à 00h:01

Vu de l\'extérieur mais par un fréquent visiteur, c\'est Nida Tounes qui peut sortir ce pays de ses problèmes.

2.
Yannick Mac Ngoua Eyalou - 10/01/2013 à 21h:01

ses chiffres viennent donc confirmer toute la lucidité et surtout la maturité de ce grand peuple. le problème n'est plus de savoir si le mouvement qui a conduit à la chute de Ben Ali était au fond une révolution ou un simplement soulèvement.le plus important est que la Tunisie retrouve sa place dans le concert des nations..

3.
bel hadj ali hichem - 10/01/2013 à 19h:01

meilleur ou pas le changement s'imposait en tunisie ,il n'y avait pas plus pire que la période d'avant le 14 janvier 2011;forcement on sera meilleur dans l'avenir.

4.
aladin - 10/01/2013 à 07h:01

La Tunisie s'en sort beaucoup mieux que la Syrie, la Libye ou l'Egypte. Je ne crois pas un traitre mots de ces instituts de sondage, crée pour influencer le vote populaire..

5.
BTK - 10/01/2013 à 06h:01

Malgré la culture et l'intelligence des tunisiens, ils restent persuadés qu'il ont fait la révolution, or c'est un soulèvement qui à mal tourné a voir le résultat. Le navire dérive et il n?y a plus d'officiers et les matelots sont livrés a eu même..

6.
NAJIBENHAMIDA - 09/01/2013 à 19h:01

Les tunisiens , peuple cultivé et intelligent, en dehors des 20 pour cent qui voteront pour Ennahda, ont senti , que le climat orageux qui s'installe, annonce , le ravage économique du pays, pour 2013, et il ne voit pas d'issu à leur probleme de tous les jours. Nous avons l'habitude de nous fier au ciel et au nuages sombres pour prévoir le climat pour le lendemain..

Tunisie

Afflux de milliers de migrants libyens à la frontière tunisienne

Afflux de milliers de migrants libyens à la frontière tunisienne

Fuyant les combats entre milices à Tripoli ou à Benghazi, plusieurs milliers de Libyens tentent de passer la frontière tunisienne, ce qui pose des problèmes sanitaires et sécuritaires.[...]

Du Maroc à l'Égypte, opération barricades contre le terrorisme

Face à la menace de multiples groupes armés, les pays d'Afrique du Nord se retranchent derrière leurs frontières. Mais la nécessité de passer à l'offensive se fait de plus[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Maghreb : sur les routes du jihad pour la Syrie ou l'Irak

Ils sont des milliers à partir depuis Rabat, Tunis, Alger ou Tripoli pour rejoindre la Syrie ou l'Irak. Qui sont-ils ? Pourquoi partent-ils ? Quelles routes empruntent-ils ? "Jeune Afrique" a [...]

Tunisie : Ali Laarayedh... consensuel, vraiment ?

Son passage au gouvernement n'a pas laissé que des bons souvenirs aux Tunisiens, entre échec économique et complaisance envers les salafistes. Pourtant, Ennahdha a fait d'Ali Laarayedh son[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Tunisie : deux soldats tués dans un échange de tirs avec des "terroristes"

Deux soldats tunisiens ont été tués samedi dans un échange de tirs avec des "terroristes" près de la frontière algérienne, a annoncé le ministère de la[...]

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

La filiale britannique d'Alstom a été inculpée de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption. Les accusations concernent de grands projets de transport[...]

Élections en Tunisie : la mobilisation des électeurs est-elle dans l'impasse ?

À trois mois des élections législatives et présidentielle tunisiennes, le pays peine à convaincre ses électeurs de s'inscrire sur les listes électorales. Retour sur les causes -[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers