La Tunisie s'enfonce dans le marasme

13/12/2012 à 17:23 Par Jeune Afrique

Affrontements politiques, économie anémique, réformes au point mort... Deux ans après la révolution, la Tunisie n'est toujours pas stabilisée. Et pâtit de l'intolérance et de l'incompétence d'une frange du parti Ennahdha.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
kero - 13/12/2012 à 21h:12

On observe une recrudessence de la violence d'un coté par une population imature emportée par le fanatismereligieux et l'intolérance et de l'autre une nouvelle équipe gouvernementale en quete de repere qui veut installer un gouvernement autocratique. .

2.
kero - 13/12/2012 à 20h:12

est ce que la Revolution Arabe aussi médiatisé par les occidentaux a été une bonne chose pour les pays arabes? A voir ce qui se passe, Je dirai non parceque l'Egypte, la tunisie et la lybie ne sont pas actuellement enviable .

3.
lecteur tunisien - 13/12/2012 à 19h:12

mettre tout sur le dos d'un parti politique est une vision restreinte. c'est toute l'état tunisien peuple et gouvernement qui ont les clés de la transition. 2 Ce piège du mot islamiste, il faut en finir aussi. toutes les partis politiques tunisiens sont musulmanes et se respectent les valeurs islamiques. Islamiste c'est importé et ce n'est pas de chez nous.

4.
MANTEK - 13/12/2012 à 18h:12

Pauvre Afrique! Quand on chasse un demon,on le remplace par Belzebul,son grand frere.La Tunisie,l'Egypte...en font maintenant la malheuse experience. Finalement que faire dans notre continent?.

5.
blaket - 13/12/2012 à 18h:12

Il fallait s'y attendtre.Ben Ali était un dictateur certes mais jamais l'anarchie ne mene à la démocratie. les occidentaux devaient le savoir et le schéma actuel qu'ils veulent imposer à la syrie sera catastrophique.

6.
najibenhamida - 13/12/2012 à 18h:12

Une analyse de la situation politique , fine , comme je l'aime, par contre vous auriez pu insister sur le manque d'expérience du gouvernement , qui fait figure de débutant aventurier, , on s'improvise pas économiste uniquement par la voie de Dieu, mais aprés de longues études scientifiques et des dizaines d'année de pratique de haut niveau. .

Tunisie

Tunisie : un ex-ministre de Ben Ali à Carthage ?

Tunisie : un ex-ministre de Ben Ali à Carthage ?

Caciques de l'ancien régime ou membres éphémères de l'équipe gouvernementale du président déchu, ils ont décidé de briguer la magistrature suprême le 23&[...]

Tunisie : un scrutin placé sous le signe de la morosité

Quelques jours avant les élections législatives, la Tunisie semble se préparer à troquer la transition contre une situation aléatoire.[...]

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Des stades aux mosquées en passant par les soirées privées, en Tunisie tous les moyens sont bons pour gagner des voix aux législatives.[...]

Hammamet : Afek Tounes, la voix des jeunes Tunisiens

Dans l'intérieur du pays, électeurs et formations politiques tunisiennes se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Législatives tunisiennes : l'abstention, le vrai outsider

Quels que soient les résultats des législatives tunisiennes du 26 octobre, vainqueurs et vaincus devront relativiser leurs performances. En cause : l'abstention qui risque à nouveau de battre des[...]

Tunisie - Sfax : "La ville est abandonnée"

Dans l'intérieur de la Tunisie, électeurs et formations politiques se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Tunisie : la montée de Slim Riahi inquiète les ténors

Grâce à ses moyens financiers très importants, Slim Riahi commence à agréger derrière lui un électorat urbain peu politisé. Peut-il faire de l'ombre aux favoris de la[...]

Législatives tunisiennes : "Le poids d'Ennahdha sera contrebalancé", selon Ghazi Gherairi

L'ancien porte-parole de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, Ghazi Gherairi, analyse les enjeux des législatives du 26 octobre. Au sein de l'Assemblée, et aussi[...]

Législatives tunisiennes : aux urnes citoyens !

Le scrutin du 26 octobre approche à grands pas, mais les citoyens tunisiens ne se mobilisent guère. Les enjeux sont pourtant cruciaux : les députés défendront leur vision de[...]

CAN 2015 : le Sénégal concède le nul face à la Tunisie aux qualifications

Le Sénégal et la Tunisie se sont neutralisés 0-0 vendredi à Dakar et conservent la tête du Groupe G pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015, alors que le Maroc a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers