La Tunisie s'enfonce dans le marasme

13/12/2012 à 17:23 Par Jeune Afrique

Affrontements politiques, économie anémique, réformes au point mort... Deux ans après la révolution, la Tunisie n'est toujours pas stabilisée. Et pâtit de l'intolérance et de l'incompétence d'une frange du parti Ennahdha.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

6 réaction(s)

1.
kero - 13/12/2012 à 21h:12

On observe une recrudessence de la violence d'un coté par une population imature emportée par le fanatismereligieux et l'intolérance et de l'autre une nouvelle équipe gouvernementale en quete de repere qui veut installer un gouvernement autocratique. .

2.
kero - 13/12/2012 à 20h:12

est ce que la Revolution Arabe aussi médiatisé par les occidentaux a été une bonne chose pour les pays arabes? A voir ce qui se passe, Je dirai non parceque l'Egypte, la tunisie et la lybie ne sont pas actuellement enviable .

3.
lecteur tunisien - 13/12/2012 à 19h:12

mettre tout sur le dos d'un parti politique est une vision restreinte. c'est toute l'état tunisien peuple et gouvernement qui ont les clés de la transition. 2 Ce piège du mot islamiste, il faut en finir aussi. toutes les partis politiques tunisiens sont musulmanes et se respectent les valeurs islamiques. Islamiste c'est importé et ce n'est pas de chez nous.

4.
MANTEK - 13/12/2012 à 18h:12

Pauvre Afrique! Quand on chasse un demon,on le remplace par Belzebul,son grand frere.La Tunisie,l'Egypte...en font maintenant la malheuse experience. Finalement que faire dans notre continent?.

5.
blaket - 13/12/2012 à 18h:12

Il fallait s'y attendtre.Ben Ali était un dictateur certes mais jamais l'anarchie ne mene à la démocratie. les occidentaux devaient le savoir et le schéma actuel qu'ils veulent imposer à la syrie sera catastrophique.

6.
najibenhamida - 13/12/2012 à 18h:12

Une analyse de la situation politique , fine , comme je l'aime, par contre vous auriez pu insister sur le manque d'expérience du gouvernement , qui fait figure de débutant aventurier, , on s'improvise pas économiste uniquement par la voie de Dieu, mais aprés de longues études scientifiques et des dizaines d'année de pratique de haut niveau. .

Tunisie

Gouvernement tunisien : pourquoi Afek Tounes a jeté l'éponge

Gouvernement tunisien : pourquoi Afek Tounes a jeté l'éponge

Le parti tunisien Afek Tounes déplore la méthode de négociation quelque peu expéditive du Premier ministre désigné, Habib Essid, pour la formation de son gouvernement.[...]

Terrorisme : Al-Qaïda, Daesh, même jihad

Ennemies au Moyen-Orient, les deux grandes mouvances de l'islamisme radical ont tendance à s'imbriquer à mesure que l'on s'éloigne du foyer syro-irakien.[...]

Tunisie : Habib Essid a formé son gouvernement

Après de longues et complexes tractations avec les partis, Habib Essid, le nouveau chef de l’exécutif tunisien, a bouclé vendredi la composition de son gouvernement qu’il présentera[...]

Former le gouvernement tunisien, le casse-tête de Habib Essid

Nouveau chef de l'exécutif tunisien, Habib Essid continue de chercher la formule idéale pour son futur gouvernement, dont la composition doit être annoncée, selon des sources au sein de son [...]

CAN 2015 : la Tunisie assomme les Chipolopolos

Les Zambiens, longtemps dominateurs, ont ouvert le score par Emmanuel Mayuka à l'heure de jeu. Mais les Chipolopolos ont ensuite payé leurs occasions manquées. Résultat, c'est la Tunisie qui a[...]

Tunisie : Selma Elloumi recadrée par BCE

Selma Elloumi, députée de Nabeul, souhaitait abandonner son mandat parlementaire pour devenir conseillère du président tunisien Béji Caïd Essebsi. Qui n'a pas apprécié.[...]

Tunisie : Mohsen Marzouk, l'éminence grise de BCE

Nommé début janvier conseiller spécial du président tunisien avec rang de ministre, en charge des affaires politiques, Mohsen Marzouk fait désormais partie du cercle de confiance de Béji[...]

CAN 2015 : La Tunisie déçoit face au Cap-Vert

Dans le deuxième match du groupe B, la Tunisie a été surprise par les Cap-Verdiens qui ont égalisé sur un penalty litigieux (1-1). Les Aigles de Carthage devront hausser leur niveau de jeu pour[...]

CAN 2015 : ça s'annonce corsé...

Le Nigeria, tenant du titre, ne sera pas là, et une bonne demi-douzaine de sélections peuvent prétendre à sa succession. Avec, dans le costume du favori, l'Algérie. Suspense assuré[...]

Tunisie : pour Z, caricaturiste, "la liberté l'emporte sur la sécurité"

Pour le caricaturiste tunisien Z, contraint à l'anonymat, "Charlie Hebdo" a eu raison de ne "pas s'incliner, de montrer que l'impertinence survivra", comme ils l'ont fait en dessinant de nouveau le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers