Tunisie : Hamadi Jebali menacé ?

13/12/2012 à 14:35 Par Jeune Afrique

Le Premier ministre, Hamadi Jebali, pourrait être remplacé par Abdellatif Mekki, l'actuel ministre de la Santé.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

7 réaction(s)

1.
mekinos - 18/12/2012 à 09h:12

jebali doit avoir des soutients de sa politique d ouverture,et c est le vote de l hemicycle qui doit primer s il reste ou non 1 er ministre , il y a plusieurs courant dans hezb ennahdha,fait travailler des soutiens mr jebali la tunisie en a besoin .

2.
Iadh - 15/12/2012 à 09h:12

Le pays ne supporte pas d'autres secousses, soyons raisonnables, le remaniement de ce gouvernement n'amène à rien, il ne reste que quelques mois à la prochaine élection, laisser le continuer et orientez vous vers l'accomplissement du destour pour sortir du transitoire vers la stabilité..

3.
Soca - 14/12/2012 à 15h:12

C'est pas le 1er ministre qu'il faut changer mais tout ce gouvernement d'incompétents. Revoir l'accord avec la Troika et mettre des technocrates pour la période transitoire jusqu'aux prochaines élections. Marzouki l'avait dit lors de sa dernière intervention publique et il a raison. La Tunisie a besoin de compétences pour se relever de ce marasme en attendant que le peuple choisisse..

4.
amine - 14/12/2012 à 09h:12

Arretez ces speculations qui ne font compliquer la situation du pays... j espere seulement que la mediocrité et l incompetence ne soit pas remplacée par une autre mediocrite et incompetence! .

5.
aziz aziz - 14/12/2012 à 08h:12

Encore une man?uvre du gourou ! On essaye d?épargner Jbali pour les présidentielles. Ghannouchi n?en veut plus de ces alliances avec des laïcs casse-pieds comme Marzouki ou MBJ. .

6.
Tunisino - 13/12/2012 à 19h:12

Il y a une faute de frappe dans l'article. On dit : "pourrait être remplacé" et non "pourrait être remplacer" comme cela a été écrit dans la première phrase de l'arcticle. Le modérateur : merci, cette erreur a été corrigée. Bien cordialement..

7.
najibenhamida - 13/12/2012 à 17h:12

Un tel gouvernement ne peut tenir la route, c'est la déroute qui ne demande pas de démonstration. Le gouvernement n'a pas de plan, incapable, un troupeau de ministre à leur tete un berger débutant. alors ça part dans tous les sens..

Tunisie

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, selon une source des services de sécurité.[...]

La Tunisie nomme quatre nouveaux ambassadeurs

Sans attendre le traditionnel mouvement diplomatique de l'été, quatre nouveaux ambassadeurs de Tunisie vont être nommés.[...]

Tunisiens noirs et mauvais oeil

Maha Abdelhamid est militante tunisienne, cofondatrice de l'Association de défense des droits des Noirs.[...]

Quand l'émir du Qatar bouscule le protocole tunisien

Lors de sa visite en Tunisie, cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, l'émir du Qatar ne s'est pas encombré du protocole.[...]

Tunisie : les familles des martyrs de la révolution réclament plus de justice

Les familles des martyrs de la révolution se mobilisent mercredi dans la capitale tunisienne. Objectif : protester contre la sentence rendue en appel, le 11 avril, par le tribunal militaire de Tunis contre[...]

Tunisie - Rached Ghannouchi : moi, diplomate

Fort de ses nombreux contacts noués dans le monde arabe, le leader islamiste tunisien se rêve en médiateur sur la scène politique libyenne.[...]

Stéphanie Pouessel : "Beaucoup de Tunisiens reconnaissent l'existence d'un vrai problème de racisme"

Docteur en anthropologie, Stéphanie Pouessel a dirigé l’étude "Noirs au Maghreb. Enjeux identitaires", publié aux éditions Karthala en 2012. Résidente en Tunisie[...]

Microsoft : Jamel Gafsi, numéro 8

Tunisien formé en Allemagne et en France, Jamel Gafsi dirige le Centre d'ingénierie de Microsoft, à Issy-les-Moulineaux. Portrait.[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Street art : Zoo project en toute liberté

L'artiste franco-algérien qui avait rendu hommage aux martyrs de la révolution tunisienne a été retrouvé mort.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers