Tunisie : Hamadi Jebali menacé ?

13/12/2012 à 14:35 Par Jeune Afrique

Le Premier ministre, Hamadi Jebali, pourrait être remplacé par Abdellatif Mekki, l'actuel ministre de la Santé.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

7 réaction(s)

1.
mekinos - 18/12/2012 à 09h:12

jebali doit avoir des soutients de sa politique d ouverture,et c est le vote de l hemicycle qui doit primer s il reste ou non 1 er ministre , il y a plusieurs courant dans hezb ennahdha,fait travailler des soutiens mr jebali la tunisie en a besoin .

2.
Iadh - 15/12/2012 à 09h:12

Le pays ne supporte pas d'autres secousses, soyons raisonnables, le remaniement de ce gouvernement n'amène à rien, il ne reste que quelques mois à la prochaine élection, laisser le continuer et orientez vous vers l'accomplissement du destour pour sortir du transitoire vers la stabilité..

3.
Soca - 14/12/2012 à 15h:12

C'est pas le 1er ministre qu'il faut changer mais tout ce gouvernement d'incompétents. Revoir l'accord avec la Troika et mettre des technocrates pour la période transitoire jusqu'aux prochaines élections. Marzouki l'avait dit lors de sa dernière intervention publique et il a raison. La Tunisie a besoin de compétences pour se relever de ce marasme en attendant que le peuple choisisse..

4.
amine - 14/12/2012 à 09h:12

Arretez ces speculations qui ne font compliquer la situation du pays... j espere seulement que la mediocrité et l incompetence ne soit pas remplacée par une autre mediocrite et incompetence! .

5.
aziz aziz - 14/12/2012 à 08h:12

Encore une man?uvre du gourou ! On essaye d?épargner Jbali pour les présidentielles. Ghannouchi n?en veut plus de ces alliances avec des laïcs casse-pieds comme Marzouki ou MBJ. .

6.
Tunisino - 13/12/2012 à 19h:12

Il y a une faute de frappe dans l'article. On dit : "pourrait être remplacé" et non "pourrait être remplacer" comme cela a été écrit dans la première phrase de l'arcticle. Le modérateur : merci, cette erreur a été corrigée. Bien cordialement..

7.
najibenhamida - 13/12/2012 à 17h:12

Un tel gouvernement ne peut tenir la route, c'est la déroute qui ne demande pas de démonstration. Le gouvernement n'a pas de plan, incapable, un troupeau de ministre à leur tete un berger débutant. alors ça part dans tous les sens..

Tunisie

France : les ressortissants tunisiens de France votent pour les législatives

France : les ressortissants tunisiens de France votent pour les législatives

Les ressortissants tunisiens de France se sont présentés aux urnes vendredi afin d’élire dix députés de l’Assemblée du peuple à l’occasion des élections l[...]

Tunisie : la campagne pour les législatives touche à sa fin

Dernier jour de campagne des législatives en Tunisie. En attendant la confirmation, ou pas, de la bipolarisation du paysage politique tunisien par les urnes, retour sur le terrain avec deux figures de Nidaa Tounes et[...]

Tunisie : six personnes, dont cinq femmes, tuées dans l'assaut contre la maison assiégée

Six personnes, dont cinq femmes, ont été tuées dans l'assaut contre la maison assiégée à Oued Ellil, dans la banlieue de Tunis. La police tunisienne avait auparavant lancé un[...]

Tunisie : le printemps des dircoms

Avec l'avènement des élections libres et pluralistes, plus aucun homme politique tunisien ne conçoit de faire campagne sans le concours d'une armée de communicants.[...]

Tunisie : la police va lancer un ultimatum aux hommes retranchés à Oued Ellil

La situation pourrait rapidement évoluer en Tunisie pour les hommes armés retranchés dans une maison de Oued Ellil, dans la banlieue de Tunis. La police tunisienne va en effet lancer un ultimatum et donnera [...]

Tunisie : tension sécuritaire à trois jours des législatives

Alors que des hommes armés sont toujours retranchés dans une maison d'une banlieue de Tunis, l'activité d'éléments jihadistes  fait monter la tension sécuritaire de plusieurs crans[...]

Tunisie : un policier tué lors d'affrontements entre la police et un groupe terroriste près de Tunis

Oued Ellil, une localité à 70 km de Tunis, est le théâtre d'échanges de tirs entre les forces de l'ordre et des éléments terroristes. Un policier a été tué.[...]

Tunisie : un ex-ministre de Ben Ali à Carthage ?

Caciques de l'ancien régime ou membres éphémères de l'équipe gouvernementale du président déchu, ils ont décidé de briguer la magistrature suprême le[...]

Tunisie : un scrutin placé sous le signe de la morosité

Quelques jours avant les élections législatives, la Tunisie semble se préparer à troquer la transition contre une situation aléatoire.[...]

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Des stades aux mosquées en passant par les soirées privées, en Tunisie tous les moyens sont bons pour gagner des voix aux législatives.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers