Maroc : quand Chabat rencontre Mezouar

22/11/2012 à 12:21 Par Jeune Afrique

Président du Rassemblement national des indépendants (RNI), troisième force politique du pays, l'opposant Salaheddine Mezouar a reçu, le 13 novembre au siège de son parti, à Rabat, Hamid Chabat, le nouveau secrétaire général de l'Istiqlal, membre de la coalition au pouvoir aux côtés des islamistes du Parti de la justice et du développement (PJD).

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

5 réaction(s)

1.
abd - 25/11/2012 à 18h:11

je voudrais que l'opinion public sache que Mr MEZOUAR élu parlementaire de la ville de meknes est absent de la ville ,pendant qu'il doit disposer d'un bureau pour recevoir les doléances des lecteurs et les aider à regler leur problemes ..

2.
abd - 25/11/2012 à 18h:11

Mr chabat=super man ? quand s'occupe t-il ?d'une ville aussi pestigieuse de l'UGTM et de sa classe laborieuse du parti le plus ancestral du pays de son mandat (amana)de parlementaires,les MAROCAINS voudraient savoir son bilan par responsabilité puisque c'est le resultat qui compte et pas la démagogie ..

3.
abd - 24/11/2012 à 22h:11

MR MEZOUAR ,les MEKNASSIS qui vous ont élus n'ont plus de vos nouvelles ,normalement vous devez vous rapprochez avec ceux qui vous ont fait confiance ,MAIS votre reputation nous a déçu ,laissez donc travailler le PJD ils sont sérieux..

4.
Krimous-Oujdi - 23/11/2012 à 18h:11

J'en suis certain que le peuple ne vous donnera plus l?occasion de revenir à la gestion politique du pays. Et si par malheur vous êtes de retour encore une fois sur la seine politique, cela veut dire que c'est le peuple qui est mal honnête et c'est ce qu'il mérite. A bon entendeur. .

5.
Krimous-Oujdi - 23/11/2012 à 18h:11

M. Mezouare effectivement vous avez une histoire commune avec l?Istiqlal. Depuis belle lurette que vous partagiez les biens du pays entre vous et vos proches. Quelle dignité ? A votre place je me cache pour de bon et je n?oserais jamais exprimer le moindre mot. Il est temps de foutre la paix au nouveau gouvernement sous l?égide du PJD. .

Maroc

Maroc : 20 ans de prison pour un pédophile britannique

Maroc : 20 ans de prison pour un pédophile britannique

Robert Bill, un ancien enseignant gallois de 59 ans, a été condamné mardi à 20 ans de prison pour "enlèvement" et "tentatives de viol" sur mineures.[...]

Maroc : Jesa, dessine-moi un projet

Fruit de l'union entre OCP et l'américain Jacobs, la coentreprise met ses connaissances techniques au service de l'exploitation du phosphate.[...]

Maroc : les islamistes signent une "Charte de la majorité" avec leurs alliés

Le Parti justice et développement (PJD, islamiste), à la tête du gouvernement marocain, a signé une charte avec ses alliés afin "d’accélérer les réformes" et[...]

Maroc : Mohamed Fizazi, le salafiste de Sa Majesté

"Je n'ai pas retourné ma veste, je la porte désormais à l'endroit", explique Mohamed Fizazi. Condamné à trente ans de prison après les attentats de Casablanca en 2003, cette[...]

Maroc : le débat sur la légalisation du cannabis est relancé

En organisant un week-end de rencontre et de débats dans le Rif, le parti Authenticité et modernité (PAM) a récemment relancé le débat sur la légalisation partielle du cannabis[...]

Rachid Benbrahim Andaloussi : "Faire classer Casablanca au patrimoine mondial par l'Unesco"

Lancées à Casablanca en 2009, les journées du patrimoine sont devenues au fil du temps l’un des grands rendez-vous culturels du printemps : 26 000 participants pour la dernière édition[...]

Amine Tazi-Riffi, rattrapé par l'Afrique

Né en Suisse, Amine Tazi-Riffi n'a renoué avec ses origines marocaines qu'après la trentaine. Et a découvert, au passage, un marché prometteur. Depuis, l'ingénieur pilote[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Sommet UE - Afrique : l'important, c'est d'y participer !

Accords de partenariat économique, compétence de la CPI, droits des homosexuels... Africains et Européens ne sont pas d'accord sur tout, loin s'en faut. Mais ils se sont parlés avec franchise.[...]

Afrobaromètre : hommes-femmes, le choc des égaux en Afrique

Scolarisation, divorce, héritage... Les discriminations entre les sexes ont tendance à régresser. Sinon dans les faits, du moins dans les mentalités, selon une enquête[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers