Maroc : quand Chabat rencontre Mezouar

22/11/2012 à 12:21 Par Jeune Afrique

Président du Rassemblement national des indépendants (RNI), troisième force politique du pays, l'opposant Salaheddine Mezouar a reçu, le 13 novembre au siège de son parti, à Rabat, Hamid Chabat, le nouveau secrétaire général de l'Istiqlal, membre de la coalition au pouvoir aux côtés des islamistes du Parti de la justice et du développement (PJD).

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

5 réaction(s)

1.
abd - 25/11/2012 à 18h:11

je voudrais que l'opinion public sache que Mr MEZOUAR élu parlementaire de la ville de meknes est absent de la ville ,pendant qu'il doit disposer d'un bureau pour recevoir les doléances des lecteurs et les aider à regler leur problemes ..

2.
abd - 25/11/2012 à 18h:11

Mr chabat=super man ? quand s'occupe t-il ?d'une ville aussi pestigieuse de l'UGTM et de sa classe laborieuse du parti le plus ancestral du pays de son mandat (amana)de parlementaires,les MAROCAINS voudraient savoir son bilan par responsabilité puisque c'est le resultat qui compte et pas la démagogie ..

3.
abd - 24/11/2012 à 22h:11

MR MEZOUAR ,les MEKNASSIS qui vous ont élus n'ont plus de vos nouvelles ,normalement vous devez vous rapprochez avec ceux qui vous ont fait confiance ,MAIS votre reputation nous a déçu ,laissez donc travailler le PJD ils sont sérieux..

4.
Krimous-Oujdi - 23/11/2012 à 18h:11

J'en suis certain que le peuple ne vous donnera plus l?occasion de revenir à la gestion politique du pays. Et si par malheur vous êtes de retour encore une fois sur la seine politique, cela veut dire que c'est le peuple qui est mal honnête et c'est ce qu'il mérite. A bon entendeur. .

5.
Krimous-Oujdi - 23/11/2012 à 18h:11

M. Mezouare effectivement vous avez une histoire commune avec l?Istiqlal. Depuis belle lurette que vous partagiez les biens du pays entre vous et vos proches. Quelle dignité ? A votre place je me cache pour de bon et je n?oserais jamais exprimer le moindre mot. Il est temps de foutre la paix au nouveau gouvernement sous l?égide du PJD. .

Maroc

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

François Hollande grimé en Adolf Hitler à la une d'un hebdomadaire marocain paru jeudi. Un photomontage qui tombe sous le coup de la loi et qui pourrait, s'il ne faisait pas l'objet de poursuites judiciaires, [...]

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s'agit d'Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit[...]

Abdellah Taïa, une errance parisienne

Tourmenté, l'écrivain Abdellah Taïa semble l'être autant que les personnages de son nouveau roman, une prostituée et un transsexuel exilés en France. Comme eux, il poursuit une longue[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le groupe marocain Zinafrik, spécialisé dans la sidérurgie, l'immobilier et la logistique, a conclu un partenariat stratégique avec[...]

Vidéo : jusqu'où ira la crise diplomatique franco-marocaine ?

Tout a commencé il y a près d'un an, le 20 février 2014, lorsque des policiers porteurs d'une convocation adressée par un juge d'instruction au directeur de la sécurité intérieure[...]

Cinéma : "Hope", les migrants avant Gibraltar

Le film "Hope", de Boris Lojkine, retrace la vie de deux migrants avant leur traversée de la Méditerranée. Un film dur, sans manichéïsme ni concession, qui est aussi une belle histoire[...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

France-Maroc : Salaheddine Mezouar reporte sa visite à Paris

Prévue vendredi prochain, la visite en France du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, censée débloquer la crise diplomatique entre Paris et Rabat, a été[...]

Six ans de prison requis en France à l'encontre d'un "cyberjihadiste" marocain

Devant le tribunal correctionnel de Paris, le procureur a requis mardi six ans de prison et une interdiction définitive du territoire français à l'encontre de Fahd Jobrani, un "cyberjihadiste"[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers