Pourquoi les salafistes s'attaquent aux mausolées

13/11/2012 à 17:24 Par Jeune Afrique

Cheikh Khaled Bentounes est membre de la Fraternité soufie alawiyya, et président honoraire de l'association internationale Les amis de l'islam.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

4 réaction(s)

1.
Ledda - 15/11/2012 à 01h:11

Il est temps que s'élèvent les voix de l'Islam réel, celui dans lequel nous avons grandi et qui nous a protégés dans sa paix.Salutations respectueuses au Cheikh Khaled Bentounes. Salam.

2.
Damonzon - 14/11/2012 à 16h:11

La vérité est dite ! Car même nous autres de religions traditionnelles, nous avions recours à ces saints (hommes et femmes), ces amis d'Allah. Quand nous sommes devenus musulmans, non par par les armes mais par ces amis d'Allah, nous avions continué à les respecter. Ceux qui s'attaquent à leur mémoire nous excluent de l'islam. .

3.
CHE - 14/11/2012 à 04h:11

"Après avoir secoué le joug des dictatures et des pouvoirs autoritaires qui les gouvernaient sous l'oeil complaisant de l'Occident"?? C'est une plaisanterie? Que je sache l'Orient s?accommodait parfaitement de Ben Ali et de ces complices; ils sont à Jeddah, au Qatar et à Dubaï. La Russie, la Chine etc... aussi. .

4.
lorax 702 - 14/11/2012 à 01h:11

L'islam n'est pas la réligion unique dans ce monde; jamais les fous de Dieu ne vont triompher; la médiation sert à quoi pendant que les Nations Unies vont bientot adopter la résolution? Que des couards comme le MNLA, Ansardine soient épargnés?le langage de vérité est ceci: s'il faut que la peur change de camp pour la paix, je serai terroriste contre les radicalistes islamistes.

Maghreb & Moyen-Orient

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Yémen : des troupes de la coalition arabe bientôt au sol ?

Y aura-t-il bientôt des troupes de la coalition arabe au sol au Yémen ? C'est ce que suggère le chef de la diplomatie yéménite, Ryad Yassine, réfugié à Ryad, selon lui pour[...]

Soupçons de financement libyen de Sarkozy : le fils de Claude Guéant en garde à vue

Le fils de Claude Guéant, ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, est placé en garde à vue depuis lundi. François Guéant est interrogé dans le cadre de l'enquête sur le financement[...]

Constitution algérienne : le retour de la limitation à deux mandats présidentiels ?

L'avant-projet de Constitution algérienne prévoit un retour à une limitation du nombre de mandats présidentiels à deux. Entre autres choses.[...]

Yémen : des dizaines de civils tués dans des frappes de la coalition arabe

Une frappe aérienne de la campagne militaire arabe au Yémen a touché, lundi, un camp de déplacés situé dans le nord-ouest du pays. Des dizaines de civils ont été[...]

Yémen : le jihad des Saoud

D'un côté, une rébellion houthiste soutenue par l'Iran. De l'autre, Tempête décisive, une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite. Au milieu de ce champ de bataille entre[...]

Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : ATT entendu comme témoin à Dakar

L'ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré, a été entendu en qualité de témoin le 24 mars à Dakar par la Division des investigations criminelles (DIC) dans le cadre de[...]

Tunisie : que sait-on de Lokmane Abou Sakhr, le cerveau de l'attentat du Bardo ?

Accusé d’avoir dirigé les attentats du Bardo à Tunis, le jihadiste algérien Lokmane Abou Sakhr a été abattu samedi 29 mars par l’armée tunisienne. Le terroriste[...]

Karim Bitar : "Au Yémen, un nouvel épisode de la confrontation irano-saoudienne"

Spécialiste du Moyen-Orient à l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris), Karim Bitar analyse le conflit au Yémen et l'intervention directe de l'armée saoudienne contre[...]

Algérie : haro sur le divorce !

À l'occasion de la Journée de la femme, Abdelaziz Bouteflika a appelé son gouvernement à réviser le code de la famille. Notamment certaines dispositions particulièrement[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces