Cameroun : 1982-2012, de Biya à Biya

12/11/2012 à 15:33 Par Jeune Afrique

Au Cameroun, l'arrivée au pouvoir de Paul Biya avait fait naître de nombreux espoirs. Trente ans après, le chef de l'État dirige un pays stable mais immobile. Qu'en pensent ceux qui n'ont connu que lui ?

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

8 réaction(s)

1.
oniN - 02/12/2012 à 01h:12

Il ne dirige pas un pays "immobile, mais stable", mais plutôt un pays "immobile, donc stable". Etant entendu qu'il est difficile de ne pas être stable quand on est totalement immobile. La stabilité n'est que la résultante de l'immobilité dans laquelle le Cameroun baigne.

2.
kakadia - 19/11/2012 à 07h:11

The cameroonian population is suffering from its politics and surely our future is uncertain. Personally i don't know what worries me the most staying under Paul biya's reign or after but i guess the one who lives longuer would find out. .

3.
Youssoufa - 14/11/2012 à 15h:11

1982-2012, du néant à la grande réussite des grandes réalisations..

4.
Belphegor - 13/11/2012 à 12h:11

Avec tout ce marasme socio-politique au Cameroun il y a des mercenaires de la plume franco-camerounais comme Calixthe Beyala, Charles Onana, Gaston Kelman, Théophile Kouamouo qui continuent de faire de la longue crise politico-militaire en Cote d?Ivoire leur fonds de commerce tout en occultant tout ce qui concerne les problèmes de leur pays..

5.
Hafis Ruefli - 12/11/2012 à 21h:11

le despotisme doit etre mitigé par les moeurs, les usages, la civilisation. Biya, a oublié que le cameroun n' est pas une monarchie. Un gouvernement despotique,dont la liberté politique n' a jamais existé, parce que la nation n' a jamais eu a participer à l'oeuvre de la législation; puisque a chaque fois c' était avec des fraudes massives qu' il était reconduit au trone.

6.
Hafis Ruefli - 12/11/2012 à 21h:11

La liberté civile, qui est fondée sur la loi, n'existe, que d'une manière précaire, parce que la loi et son exécution dépendent d'une seule volonté, et qu'il n'existe aucune garantie contre les écarts de cette volonté. 30 ans c'est trop, le cameroun est pret et veut tourné la page definitivement..

7.
Hafis Ruefli - 12/11/2012 à 21h:11

le despotisme s'entend de la puissance absolue, illimitée, concentrée sans réserve ni contre-poids dans les mains d'un seul homme, quel que soit l'usage, bon ou mauvais, qu'il en fasse. Cette puissance abusive depuis 30 ans est devenue une tyrannie; une gouvernence maladroite et sans sagesse, un echec. .

8.
Dionkoro - 12/11/2012 à 16h:11

30 ans au pouvoir, on appelle ça dictature et confiscation de pouvoir!!! Je me demande comment es ce qu'un être humain peut endurer à ce siècle 30 ans au même poste??? comment es ce qu'il trouve lui-même cette pratique là? De toute façon, la fin finira inévitablement par arriver! Ou sont partis les grands hommes d'Etats de ce monde???....

Cameroun

Cameroun : l'armée a tué 39 combattants de Boko Haram

Cameroun : l'armée a tué 39 combattants de Boko Haram

Trente-neuf combattants du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram ont été abattus par l'armée lors de trois incursions en territoire camerounais qui ont aussi fait quatre morts parmi la popula[...]

Football : le Camerounais Samuel Eto'o élu "Boulard d'or" 2014

C'est une distinction qui manquait encore à Samuel Eto'o. Mardi, le Camerounais a été élu "Boulard d'or" par les lecteurs du quotidien "L'Équipe", devant Zlatan Ibrahimovic[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Cameroun : huit soldats et 107 islamistes de Boko Haram tués dans des combats

Huit militaires camerounais et 107 islamistes du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram ont été tués lors d'intenses combats dans l'Extrême-Nord Cameroun, près de la[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Football : et si le Cameroun jouait mieux... sans Eto'o ?

Des retraites internationales – dont celle de Samuel Eto’o –, des joueurs qui ne sont plus convoqués, un afflux de jeunes, un sélectionneur maintenu dans ses fonctions malgré une Coupe du[...]

CAN 2015: l'Algérie et le Cap-Vert ont leur billet pour le Maroc

La quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015 a eu lieu mercredi. En voici les résultats.[...]

Religion : le Vatican reconnaît que "les homosexuels ont des dons à offrir à la communauté"

C'est un texte qui devrait faire date. Lundi, dans un résumé des travaux du synode des évêques sur la famille, le Vatican "reconnaît que les homosexuels ont des dons à offrir à[...]

Cameroun : après la libération de 27 otages, Paul Biya promet "l'éradication totale" de Boko Haram

Après la libération ce week-end de 27 otages chinois et camerounais, le président (camerounais) Paul Biya a promis, lundi, l'éradication totale du groupe islamiste nigérian Boko Haram.[...]

Cameroun : Philémon Yang arbitre pour Nexttel

Philémon Yang, le Premier ministre camerounais, joue l'arbitre du conflit qui touche la hiérarchie de Nexttel. La gestion du patron vietnamien de l'entreprise est décriée par ses directeurs adjoints[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers