Tunisie : Soumaya Ghannouchi, l'enfant terrible

06/11/2012 à 08:13 Par Jeune Afrique

Fille cadette du chef d'Ennahdha, Soumaya Ghannouchi est une pasionaria tunisienne qui pourfend tous ceux qui ne partagent pas ses idées. Portrait.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

20 réaction(s)

1.
cyrine - 24/02/2013 à 15h:02

Un conseil madame Bouchleka: Prenez une chambre au Shératon :)))).

2.
Gibbs - 19/11/2012 à 17h:11

Le peuple a voté et selon le principe démocratique : les tunisiens ont pour la majorité voté pour vivre dans où l'Islam est le pilastre et la base de leur vie social. Marre de l'occident qui veut imposer a tout le monde son modèle sans éthique sans valeur ! .

3.
Aloulou - 14/11/2012 à 13h:11

A une tranposition près de "racisme" à "intolérence" nous avons nous aussi notre Le Pen en Tunisie avec pour Marine, Soumaya ou Intissar ou les deux et devinez qui est le chef de la diplomatie tunisienne? Attention danger! l'oligarchie Ghannouchi est en marche. .

4.
tunisien en france - 13/11/2012 à 15h:11

Je pense que la tuinsie a besoin de personnes éfficaces,avec une certaine expérience de la géopolitiques et une grosse envie de sortir le peuple de la misére; le probléme actuel est que lbeaucoup de dirigeants veulent sortir leur famille de la misére et non le peuple. N 'oubliez jamais que la tunisie appartient au peuple.

5.
Faiza ktari - 11/11/2012 à 13h:11

Pour écraser il faut avoir du poids et pour mépriser il faut avoir de la hauteur or votre soumaya n a aucune de ces qualités n utilisez pas quand vous écrivez vos articles des mots inappropriés .

6.
zarzour - 10/11/2012 à 10h:11

Au fond la Tunisie qui s'est libérée du clan Ben Ali.Elle s'est retrouvée avec celui de Ghannouchi.Quel triste sort pour la Tunisie .Ghannouchi n'en a cure de la Tunisie ,c'est un vrai imposteur .il a profité de la révolution pour assoeir sa dynastie en distribuant des postes à responsabilité pour ses filles et son gendre ,quoi de plus normal pour un usurier..

7.
Abou abou - 09/11/2012 à 20h:11

Soumaya ,on vs aime bien,vs incarnez la vrai jeunesse Tunisienne ,dynamique et moderne Mais respectieuse et fiere de son identite..

8.
misnathrached - 09/11/2012 à 19h:11

Oh, ces dames de tunisie, aprés Leila Trabelsi, voilà une nouvelle et toujours des extremistes si ce n est pas de droite c'est de gauche..

9.
rached - 09/11/2012 à 14h:11

un peu de patient ca ne reste pas beaucoup de temps ..apres la prochaine election tu sera a l'anglettere... .

10.
faycal - 09/11/2012 à 01h:11

elle me rappelle la régente de Carthage , tous les tunisiens haïssent la bouchleka comme ils haïssaient avec leila.

Tunisie

Présidentielle tunisienne : soulagement général à la fin de la campagne

Présidentielle tunisienne : soulagement général à la fin de la campagne

Le 21 décembre, les Tunisiens décideront qui de Moncef Marzouki ou Béji Caïd Essebsi sera le premier président postrévolution légitimé par les urnes. Jusqu’au bout, les[...]

Tunisie : fin de la campagne pour le second tour de l'élection présidentielle

Les Tunisiens de l'étranger, notamment en France, ont commencé à voter dès vendredi, dernier jour de la campagne pour le second tour de la présidentielle, qui opposera dimanche Moncef Marzouki[...]

Tunisie : le "cas" Marzouki divise Ennahdha

À quelques jours de la présidentielle, au sein du parti islmaiste tunisien Ennahdha, on se demande comment gérer le "cas" Moncef Marzouki avec un minimum de dommages collatéraux ?[...]

Tunisie : des jihadistes revendiquent les assassinats de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi

Abou Mouqatel (de son vrai nom Abou Bakr al-Hakim), un jihadiste tunisien recherché par les autorités, a revendiqué mercredi l'assassinat de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi, tués en 2013.[...]

Documentaire : trois garçons, une fille et la révolution

Mêlant fiction et réalité, la réalisatrice Raja Amari raconte les prémices et le déroulement de la révolution tunisienne à travers quelques documents d'archives,[...]

Marzouki : "Mohamed Bouazizi est devenu un symbole qui a franchi les frontières tunisiennes"

Le président tunisien Moncef Marzouki a tenu un meeting de campagne pour sa réélection à Sidi Bouzid, mercredi, jour anniversaire de l'immolation de Mohamed Bouazizi, un des symboles de la[...]

Tunisie - Aziz Krichen : "Marzouki est l'esclave de sa propre passion dévorante du pouvoir"

À quelques jours du second tour du scrutin présidentiel prévu le 21 décembre, Aziz Krichen, ancien ministre-conseiller en affaires politiques de Moncef Marzouki, analyse les récents changements[...]

Tunisie : Hamadi Jebali, à droite toute !

Déçu des orientations prises par Ennahdha, le dirigeant islamiste tunisien claque la porte du parti. Et prépare la suite... en essayant de doubler Marzouki sur sa droite.[...]

Tunisie : Nidaa Tounes dit avoir trouvé une majorité sans les islamistes

Le parti anti-islamiste Nidaa Tounès est en mesure de former une coalition majoritaire au Parlement pour gouverner sans avoir à nouer une alliance contre-nature avec les islamistes d'Ennahdha, a affirmé[...]

Mali : le Tunisien Mongi Hamdi nommé à la tête de la Minusma

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, remplace le Néerlandais Bert Koenders à la tête de la Minusma, a annoncé vendredi un communiqué des Nations unies.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers