Mali : Iyad Ag Ghali, la charia à tout prix

07/06/2012 à 10:25 Par Jeune Afrique

Le fondateur du groupe Ansar Eddine, Iyad Ag Ghali, exige l'instauration d'un régime islamique rigoriste dans le nord du Mali. Quitte à faire échouer l'alliance nouée avec la rébellion touarègue laïque du MNLA.

Tous droits de reproduction et de représentation Revenir à l'article

Réagir à cet article

5 réaction(s)

1.
Dramane - 10/06/2012 à 16h:06

PAUVRE AFRIQUE-NOIRE , te voila' de nouveau baffouee dans ta dignite' d'homme libre et honnorable par des esclavagistes arabes,sous le couvert d'une religion a' la quelle nous adherons et croyons sans faille!..

2.
Salam - 07/06/2012 à 19h:06

Narcotrafic, racket des populations, pillage, viols des femmes, privations de libertés de circulation, pratique de la loi de talion sans jugement, kidnapping?..Je rejoins Markoum comment ces bandits peuvent-ils parler de Dieu ou de Charia islamique ? Bref c?est juste des mécréants en puissance .

3.
Markoum - 07/06/2012 à 17h:06

Comment ce type ose t-il parler de charia alors que ses hommes pillent, saccagent les biens d?autrui, violent des femmes en toute impunité, enrôlent des enfants par force et affament des populations. De quel islam parle t-il? Quel verset de son Coran autorise ces actes? J'aimerai vraiment connaitre ce nouveau chapitre coranique.....

4.
Hamadou Silla - 07/06/2012 à 15h:06

Les gens du Mnla n'ont pas besoin de nous rappeler qu'ils sont démocrates; on l'a bien remarqué quand ils ne sont pas venus défendre leurs opinions dans le cadre institutionnel à Bamako mais en prenant des armes au risque d'embraser toute la région..

5.
BINA - 07/06/2012 à 12h:06

IYAD AG GHALI ferait mieux d'aider les pauvres et les malades du mali avec les milliards qu'il reçoit des salafistes du qatar et de l'arabie saoudite.Il serait plus accepté à la tête d'un parti politique que sa charia au mali..

Mali

Mali : un Casque bleu bangladais tué dans une attaque à Bamako

Mali : un Casque bleu bangladais tué dans une attaque à Bamako

Selon des sources sécuritaires maliennes, un Casque bleu de la Minusma été tué et un autre grièvement blessé par des tirs d'assaillants non identifiés dans la nuit de lundi à[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

Crise malienne : pourquoi Ménaka cristallise les tensions

Alors que la rébellion du Nord-Mali réclame toujours des amendements à l'accord d'Alger pour le signer, la situation sécuritaire se détériore depuis la reprise de la ville de[...]

Mali : l'armée accusée d'avoir exécuté neuf personnes à Tin Hama

Des combats entre les rebelles de la CMA et l'armée malienne ont eu lieu jeudi matin à Tin Hama, près d'Ansongo, dans le nord-est du Mali. Dans un communiqué, les rebelles accusent les soldats maliens[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Deux importants chefs jihadistes tués dans le nord du Mali par l'armée française

Le ministère français de la Défense a affirmé mercredi dans un communiqué avoir neutralisé deux importantes figures du jihadisme dans le nord du Mali : Abdelkrim al-Targui et Ibrahim Ag[...]

Mali : le chef jihadiste Abdelkrim al-Targui tué par l'armée française

Abdelkrim al-Targui, l'un des principaux chefs d'Aqmi, a été tué dans la nuit de dimanche à lundi par l'armée française dans le nord-est du Mali. Plusieurs autres jihadistes ont[...]

Mali : un blessé dans une attaque contre la Minusma à Bamako

Un gardien d'une résidence de la Minusma à Bamako a été blessé par balle, mercredi, par un homme armé qui a réussi à prendre la fuite, abandonnant sur place deux grenades[...]

Le Mali parviendra-t-il à sceller son accord de paix ?

Officiellement signé le 15 mai à Bamako par le gouvernement, l'accord de paix n'est pas encore définitivement scellé au Mali. Les rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) souhaitent[...]

Mali : trois militaires maliens tués près de Tombouctou

Trois soldats maliens ont été tués lundi matin près de Tombouctou, lors d'une attaque menée par les rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad. [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers